Récit de la course : Fleurbaix j'y cours - 21.1 km 2015, par Vivien (100bornard1022)

L'auteur : Vivien (100bornard1022)

La course : Fleurbaix j'y cours - 21.1 km

Date : 1/3/2015

Lieu : Fleurbaix (Pas-de-Calais)

Affichage : 888 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un semi sous le vent et un peu de pluie ...

Semi marathon de Fleurbaix ce matin: arrivé sur place sous un soleil très accueillant et qui laissait augurer du meilleur, une fois le départ donné, le vent a été de la partie (certains panneaux kilométriques sont tombés) et même la douche en pleine épreuve à partir du kilomètre 3 (gain de temps: tu cours et tu te douches en simultané, seul problème, l'eau est froide ...).
Parti avec le meneur d'allure de 1h 50min (un coureur de l'US Marquette, club qui a fourni plusieurs métronomes sur l'épreuve), au 12ème km ayant de très bonnes sensations, je décide de suivre plutôt une jolie jeune femme qui me servait en fait de meneuse d'allure presque depuis le départ: j'avance en regardant sa longue chevelure brune oscillant au gré du vent (elle ne pourra pas dire "Vous les hommes, z'êtes tous les mêmes ..."). Celui-ci redouble désormais d'intensité et je lutte réellement pour maintenir l'allure, laquelle va irrémédiablement connaitre un coup de moins bien: le 1er km avait été parcouru en 5'28, puis du 2ème au 14ème, j'avançais entre 4'57 et 5'11, le 15ème marque le début des difficultées: 5'18, le suivant est parcouru en 5'21, puis 5'22 pour le 17ème, 5'33 au 18ème, 5'29 à l'antépénultième, la délivrance est proche, le 20ème est fait en 5'27 avant de tous envoyer ce qu'il me reste: le 21ème kilomètre est avalé en 5'11 et j'accélère un peu sur le dernier faux plat montant. Résultat final: 1h 50min 22sec (temps réel), je termine derrière le meneur d'allure qui m'avait repassé vers le 16ème kilomètre et a décidé d'envoyer un peu plus, et derrière ma meneuse d'allure du jour qui a envoyé une belle mine vers la fin ... Dans l'ensemble heureux de ma course étant donné les conditions météo -ne dit-on pas "course pluvieuse, course heureuse" ?-, j'ai donné ce que j'ai pu contre ce fichu vent qui m'a donné bien du fil à retorde (comme à beaucoup d'autres également), je termine bien fatigué, mes yeux se fermaient tout seuls en rejoignant la salle des sports. La soupe à l'arrivée fait un bien fou: j'en avalerai 3 verres, elle est très bonne et requinque bien. A bientôt pour de nouvelles aventures ...

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran