Récit de la course : Courir pour l'Espoir - 10 km 2015, par TomTheMachine

L'auteur : TomTheMachine

La course : Courir pour l'Espoir - 10 km

Date : 15/2/2015

Lieu : Vitrolles (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 976 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Partager :

Le récit

Données course
Distance mesurée: 10,0 KM.
Température au départ: 9°C.
Temps: Humide.

Données perso
Poids: 88,7 Kg.
Chrono 2014: 50'32".
Objectif: 59'15".

http://www.visugpx.com/?i=UBb5ixrojU
Ouvrez le lien dans une nouvelle fenêtre pour voir le parcours en détail.


Après une première course très décevante la semaine dernière, me voilà maintenant à Vitrolles pour les 10 KM de l'Espoir.
10 KM pile. 20% route, 80% chemin large et rocailleux. 40% faux plat montant, 40% faux plat descendant, et un mur de 100 mètres peu après le départ.
En ce qui me concerne: 900 grammes de moins et une semaine d'entraînement en plus, on va bien voir si ça fait une différence.
Aucune chance d'atteindre les 50'32" de l'an dernier. Mais 10 km/h, ça doit être faisable.

Me voilà à Vitrolles à 8h45'. Aucune place à proximité du parc du Griffon, on dirait que la course devient populaire.
Il fait 9°C, pas de vent ni de pluie mais des flaques d'eau partout. Espérons qu'il n'y ait pas de boue sur le parcours.
Au retrait du dossard et du tee-shirt, je croise Aurore et Gilou pour la première fois de l'année.

Comme l'an dernier, les organisateurs sont un peu dépassés par le nombre de coureurs et décident de reculer le départ.
Puis à 10h15 ils décident de nous faire partir plus tôt, finalement. Incertain
Ceux qui sont partis s'échauffer au loin reviennent aussi vite qu'ils le peuvent, puis les deux courses (5 KM + 10 KM) s'élancent en même temps vers 10h25.


KM 1: Rien à faire mis à part éviter de se faire renverser, éviter les flaques et éviter de se laisser emporter par ceux qui font le 5 KM.
Passage sous la départementale à 1,1 KM puis on commence à grimper.
"Haha, c'est ça le mur?", j'entends à côté de moi. Tout juste assez de souffle pour répondre: "Non mon gars. Le mur tu le reconnaîtras quand tu le verras."
Le mur en question arrive à 1,7 KM. Rien ne sert de lutter, il vaut mieux marcher. Au sommet on nous demande de nous ranger sur le côté, parce que les premiers du 5 KM sont déjà en train de dévaller la pente comme des fusées. Impressionnant... Cool

Les KM 2 & 3 se font sans encombre. Le chemin est en bon état, le temps est agréable et les sensations reviennent peu à peu.
Petite pause à 3,5 KM pour sortir un caillou de ma chaussure alors que j'ai 1'30" d'avance sur l'objectif. Ca s'annonce plutôt bien.

A partir du KM 4 ce sont les premiers du 10 KM qu'on voit revenir. Ils ont tous l'air complètement cuits.
Faites comme moi, les gars. Baladez-vous, faut prendre du plaisir avant tout. Langue tirée

KM 5: Petit coup d'oeil sur le chrono avant d'atteindre la mi-course. 1'00" d'avance et encore un peu d'énergie en réserve, tout va bien.
Une allure bien régulière, c'est ça qui fait gagner les courses. Enfin... quand on court plus vite, quoi. Rigolant

KM 6: Ma portion préférée. Ces petits chemins sinueux en sous-bois, c'est tellement plus agréable que ces lignes droites interminables en plein soleil.

KM 7 & 8: On rejoint le chemin du retour. Maintenant ça se termine en roue libres.
J'aperçois Gilou, loin devant. Il doit avoir 200 mètres d'avance.
Presque envie d'accélérer un peu pour la forme, mais ce ne serait pas raisonnable. Une autre fois, sûrement.
8,3 KM: à nouveau le mur. A prendre prudemment en descente, même si on ne risque pas de  glisser sur ce genre de surface abrasive.

KM 9 & 10: Re-passage sous la départementale et dernier tour du parc du Griffon.
Heureusement qu'il reste quelques spectateurs pour nous encourager, parce que je commence à trouver le temps long.
Comme l'an dernier, on quitte l'allée principale pour finir dans l'herbe. Passage sur la ligne: 58'14". Yeah! Cool


Retour à la voiture: pas de douleur, pas de courbatures, rien.
Comme quoi, avec juste un peu d'entraînement les habitudes reviennent vite.
Bonne course, comme l'an dernier. Le parcours n'est pas passionnant mais il y a une bonne ambiance. Et puis c'est pour la bonne cause.
Si les organisateurs pouvaient s'appliquer un peu plus au niveau du retrait des dossards, ce serait presque parfait. On était moins de 400 participants toutes épreuves confondues, c'est pas le Marseille-Cassis quand même. Criant


Résultat:
155ème sur 209 (74%).
169% par rapport au vainqueur en 34'27".
88ème meilleure course sur 109.

Je vous retrouve dimanche 8 mars pour la Ronde des Mineurs à Gréasque. Toujours agréable, cette course-là.
@+ Les Kikoux.

1 commentaire

Commentaire de Marielle13 posté le 16-03-2015 à 20:28:44

yes :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran