Récit de la course : SaintéLyon 2003, par bottle

L'auteur : bottle

La course : SaintéLyon

Date : 7/12/2003

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 3414 vues

Distance : 65km

Objectif : Terminer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

la 50ème

La Saintélyon souffle cette année ces 50 bougies
Course nocturne reliant St Etienne à Lyon en passant par les monts du Lyonnais sur une distance de 65km avec 1000m de D+ et 1200m de D-.
Mon frère habitant St Etienne, je l'ai convaincu de nous accompagner dans ce périple, l'électron étant aussi de la partie. Notre objectif est de passer sous la barre des 8h00. L'électron a peu couru ses derniers temps il part pour 10h00 de course. Le départ est donné à minuit et des poussières dans les rues de St Etienne. Avec 4000 participants il faut quelques hectomètres avant de commencer à courir mais rien ne presse il y a 65km à faire. Le temps est très humide et l'altitude nous emmene dans le brouillard, c'était prévu et nous sommes équipés pour. Les frontales deviennent inefficaces et il faut les tenir à la main pour un éclairage rasant. On ne peut éviter les innombrables flaques de boue, ça fait partie des joies de la course nocturne. L'alternance des chemins boueux, des passages en forêt et du bitume permet de varier les plaisirs. Le rythme adopté semble le bon et nous traversons les différents villages qui servent de points de ravitaillement dans les délais prévus. Les 5 derniers km sont une longue descente dans les rues endormies de LYON au petit jour. A ce point l'objectif semble atteint et je laisse mon frère terminer son parcours à son rythme. Je sens que j'ai encore un peu de ressources pour une descente au taquet. 7h54 pour le frangin et 7h49 pour moi: l'objectif est atteint.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran