Récit de la course : Semi-Raid 28 2015, par dub

L'auteur : dub

La course : Semi-Raid 28

Date : 18/1/2015

Lieu : Bures Sur Yvette (Essonne)

Affichage : 694 vues

Distance : 52km

Matos : new balance leadville
petzl xp
collant skins
veste vtt
sac à dos quechua 10l
2.5l d'eau
des barres, des gels, des pates de fruits, des fruits secs salés
bonnet, gants, gps...

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

semi raid 28

 Semi Raid 28 : une belle découverte !

 Septembre 2014, je sors d’un superbe raid normand multisports qui malheureusement sera le dernier. Je prévois une quinzaine de jours de coupure et de reprise douce après une année 2014 synonyme de retour à la « compétition », de découverte de l’entrainement croisé et de re-découverte du triathlon.

 et tout de suite, j’envisage une 5é participation à l’hivernale du raid normand. En 2008, j’avais découvert qu’on pouvait prendre un grand plaisir à courir la nuit, en pleine forêt, avec des températures négatives à la recherche de carrés de couleur orange et blanche et surtout en équipe.

 je commence, début octobre, ma préparation qui devra servir de base aux objectifs estivaux (triathlon et peut être trail….). je contacte mon coéquipier du raid normand et monte le « runner social club » avec un autre jeune et talentueux coureur.

Décembre, changement de programme : pascal Leblay nous annonce l’annulation du tracé de 47 klms par arrêté prefectoral et nous propose le 20 klms. Je ne suis pas très emballé comme mes co équipiers.

 Et là, les mots RAID 28 raisonnent tout de suite dans mon esprit. J’avais entendu parlé de cette épréuve comme quelquechose de mythique surtout à travers l’épreuve historique de 85 klms en équipe mixte de 5.

 Mais bon, 85 klms, je ne suis pas certain d’avoir la caisse nécessaire (même si, maintenant, j’y pense pour les futures éditions…).

 Il y a donc, un semi raid annoncé entre 45 et 55 klms qui correspond parfaitement à l’hivernale du raid normand à la différence qu’il n’ y a que 2h00 de course à la frontale.

 Je suis donc seul à la recherche de deux équipiers, me co équipiers n'étant pas dispo.

 Initialement, j’envisageais d’orienter, emballé par mes quelques expériences.

 Mais la recontre sur le forum du raid 28 de deux vieux briscards de la Cap et de l’orientation va me donner pour rôle celui de poinçonneur.

 Je vais donc faire équipe avec jean françois et bernard sous le nom « les Papy’o et leur loco ».

 J’échange des mails avec mes futurs acolytes et constate tout de suite leur grande expérience de l’ultra et de l’orientation mais aussi leur sympathie et leur gentillesse. D’ailleurs, je remercie encore jean françois pour m’avoir offert le gite et le couvert. 

Nous voilà donc à 5h00 du matin dans le gymnase de st arnoult. L’ambiance est calme, certainement du au fait que les équipes ne son pas très nombreuses. C’est pas plus mal.

 

ah le matos ! ni trop se charger ni rien oublier !

 

Le départ est donné et le traçage commence. Je ne rentrerai pas dans les détails de l’orientation car jean françois et bernard le feront beaucoup mieux que moi et de manière ultra précisé comme ils ont su le faire pendant ces presque 10h00 de course.

et c'est parti ! jean françois à droite, en tant qu'excellent photographe, il n'apparaitra que là !

 

Premier fait de course :  la frontale de bernard ne fonctionne pas. Un peu de panique et d’agacement et finalement, jean françois lui prête la sienne et nous voilà partis à 3 pour deux frontales…

 

 On se met tranquillement dans la course, on commence à enquiller les balise, on décide, raisonnablement de zapper une spéciale CO faute de lumière et on continue.

magnifique vue...

 

 

un peu fraiche mais ça reveille!

 

 Second fait de course : la boussole de bernard se décroche de son axe. C’est pas grave mais un peu destabilisant. Changement de boussole et le jour se lève. On n’est tous soulagès de ranger les deux frontales et d’avoir passer ces deux heures sous éclairés, surtout jean françois. Bravo à lui !

 le jour se lève !

 

 

 

Nous cheminons, croisons des équipes de l’ultra, du raid, de l’équip’ o trail et du semi. L’ambiance est très sympa.

 

 On enquille les balises sur un terrain gras mais sans plus et surtout sous une météo très clémente: pas de vent, températures positives et un ciel un peu voilé.

 Troisième fait de course : jean françois chute dans une ravine sableuse à l’approche d’une balise de CO. Son cou heurte une belle branche, ses lunettes sont tordues et nous avons une grosse frayeur. Jean françois est un peu sonné mais nous rassure aussitôt. Après avoir repris ses esprits, nous l’aidons à remonter. Il va bien malgré une douleur au cou. Ouf ! 

 jean françois est à ce moment en contrebas !                     

Et on repart.

Mes deux acolytes, qui connaissent le coin comme leur poche me servent de guide touristique.

 

ça cogite dur...

 Les kilomètrres défilent, les jambent s’allourdissent mais les sensations sont très bonnes et me permettent d’asurer mon rôle de poinçonneur.

 Nous sommes vigilents en ce qui concerne les barrières horaires calées sur certains PC.

 dré dans le pentu !

 

 Au passage, je salue celui qui du fait d’une blessure m’ a donné la chance de participer à ce raid. Merci à toi l’ami et bon rétablissement.

 

 Les heures défilent sans lassitude. À ce sujet, je trouve que l’orientation évite justement ce phénomène de lassitude que l’on peut rencontrer sur trail classique au bout de plusieurs heures.

 

un peude tourisme au passage !

 Pour ma part, même si le moteur tourne bien, les quadriceps commencent  à l’approche de l’arrivée à se raidir.

Nous voilà donc en vue de cette arche avec 52 klms au compteur et surtout une belle et longue ballade.

 Nous finissons bien groupés et très heureux de ce beau périple.

 Les bénévoles sont là aussi ultra sympathiques et noue proposent une délicieuse soupe.

On enlève ce qui nous sert de chaussure, direction la douche et un bon repas.

 

on enlève ses chaussures avant de rentrer dans la mecque de l'ultra trail en orientation !

 

Nous sommes tous les trois satisfaits de ce semi raid que nous finirons après rectification du classement 23 é sur 42.

 

Nous nous sommes très bien répartis les rôles et hormis quelques légers dysfonctionnements, cette équipe a très bien tourné

 

Pour ma part, ce semi raid avait valeur de double test :

 

Mon « tendon épaissi » pouvait il enquiller une cinquantaine de bornes ? hé bien c’est positif et comme sur le raid normand, je constate que ça me gêne davantage au repos. Je peux donc entrevoir des projets trail plus sérieusement.

 

Deuxième interrogation : mon entrainement désormais très croisé (natation et vélo sous toutes ses formes : vtt, route et home trainer) avec des semaines à maximum 30 klms de cap et une moyenne autour de 20 klm (à la louche) et surtout aucune séance de VMA/FCMAX (je fais tout le travail cardio sur vélo maintenant) me permettrait il de faire une cinquantaine de bornes en trail ? et là aussi, c’est positif.

 

Voilà, je ferme cette belle parenthèse du semi raid 28 et pense maintenant aux prochaines échéances et notammant le Gruchet trail orientation.

 

Pour conclure, je remercie vivement mes deux super co équipiers ainsi que l’équipe organisatrice et tous les bénévoles car ce doit être un sacré boulot.

 

2 commentaires

Commentaire de bubulle posté le 05-02-2015 à 11:54:28

Ah bin, il n'y en avait pas beaucoup de récits, alors un immense merci pour avoir fait celui-là (avec en plus des tas de photos qui me permettent de voir les balises comme vous les avez vues.....).

Tu as raison : le Raid, une fois qu'on est tombé dedans, c'est fichu... On te retrouve l'an prochaine sur le "Grand" ?

Commentaire de dub posté le 05-02-2015 à 12:20:12

pour les photos, jean françois en a pris beaucoup plus, D'ailleurs il est en lien avec christian je crois pour les mettre à dispo de l'organisation.

pour l'an prochain, c'est possible sauf si je me laisse retenté par l'hivernale du raid normand. en tous cas, si c'est pas 2016, j'y reviendrai une autre année

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran