Récit de la course : Bures 28 2015, par leptitmichel

L'auteur : leptitmichel

La course : Bures 28

Date : 18/1/2015

Lieu : Bures Sur Yvette (Essonne)

Affichage : 907 vues

Distance : 33km

Objectif : Se dépenser

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le Bures 28 des BledRunners


Né d'un défi que s'est lancée l'EQUIPE TUROOM en préparant le célèbre Raid Gauloises, le trajet de Bures jusqu'à la cathédrale de Chartres était une manière de s'entraîner près de Paris en réunissant des conditions difficiles. 

Jamais, en s'entraînant sur ce parcours, l'EQUIPE TUROOM n'aurait imaginé qu'un jour des dizaines d'autres équipes viendraient affronter les conditions difficiles d'une progression qui part de nuit, en hiver, en pleine nature, sans ravitaillement et en faisant sa route à la carte et à la boussole : le RAID 28® est né en janvier 1994

N'hésitez pas pour commencer, à aller jeter un coup d’œil rapide au concept du Raid 28. Cela vous donnera une idée de ce qu'est cette épreuve.

Pour cette édition, c'est avec une équipe totalement inédite que nous nous présentons au départ. Cela fait presque 18 mois que je n'ai pas fait de très longue distance, et il n'était donc pas envisageable de me lancer sur le Raid 28 dans sa version historique. Seulement, au fil des années, la relation établie avec cette épreuve est telle que, comme l'an dernier, j'avais quand même envie d'être présent. Du coup c'est une nouvelle fois sur le Bures 28 que je m'inscris.

Le Bures 28 est en fait un mini Raid 28, qui va se dérouler sur une distance annoncée de 28 km au lieu des 80 du Raid 28. Autre particularité, elle se coure en équipe de 3. Etant en pleine préparation pour le Marathon des Sables, une course de 5h30 tombe parfaitement bien en tant que sortie longue. Du coup, je vais partager cette aventure avec Elzbieta et Bertrand qui viennent tous les deux aussi sur le Marathon des Sables en Avril prochain.

Bures 28, 2015...

...Les Bled Runners à l'affiche !

Nouvelle saison qui démarre et comme souvent le Raid28 fait partie des toutes premières courses de la saison. En fait quand je dis le Raid28, il faut désormais prendre ça comme un ensemble d'épreuves et non plus simplement comme une seule et unique course.

En effet, si pendant longtemps le Raid28 était une seule et unique course, d'environ 85km, en équipe de 5 mixte et en autosuffisance, cette version historique s'est vue complétée au fil des années par d'autres courses. Ca a commencé par le semi Raid28, une version plus courte d'environ 45km par équipe de 3, puis est apparu le Bures28 version de 25-35km également par équipe de 3. Pour la 20ème édition, on a vu apparaitre l'Ultra Raid28, encore par équipe de 3 mais sur une distance de 120km à l'origine, puis la petite dernière qui est née cette année, l'équipe O Trail, qui utilise le tracé du Raid 28, mais en équipe de 3 et pas obligatoirement mixte. Bref ça en fait des courses...

Pour cette année, j'ai longuement hésité à revenir côté organisation comme cela avait été le cas en 2009, mais je n'ai pas pu libérer les dispos suffisantes pour m'y impliquer de façon sérieuse, alors je reviens en tant que coureur. Reste à choisir sur quelle épreuve. Là le choix a été simple. Déjà je n'ai pas refait de course d'ultra depuis juillet 2013, et bien sûr je ne me suis pas préparé dans ce sens non plus, donc cela élimine automatiquement l'UltraRaid28 et même le Raid28 (et du coup l'Equip'O Trail) qui se font sur 18 à 19h de course, beaucoup trop long pour moi.

Restait donc le semi Raid28 et le Bures 28. Là c'est mon objectif de l'année qui va servir de point de décision. Préparant le Marathon des sables pour lequel je vise des étapes qui vont tourner autour des 7hà 8h de course, je cale mes sorties longues sur un maximum de 4 heures. Le Bures28 se courant sur une plage de temps maximum de 5h30, c'était l'épreuve la plus adaptée. Donc Banco, retour sur le Bures28 comme en 2014.

Du côté des équipiers, je suis resté sur l'option Marathon des Sables. J'ai donc proposé à notre petit groupe, les Bled Runners, de venir jouer à la chasse à la balise avec moi, et ce sont Ela (Elzbieta) et Bert (Bertrand) qui ont répondu "chiche !"


Bert (Bertrand), Ela (Elzbieta) et Michel

Et voilà comment on se retrouve un dimanche matin de janvier à 8h00 par 3°, dans un gymnase de Bures sur Yvette entouré de 200 autres malades pour aller se vautrer dans la gadoue.

Cette année encore le parcours fera une grande boucle de Bures à Bures mais sans qu'on sache exactement par où cela passera. On ne le découvrira qu'une fois que le départ aura été donné et que nous aurons récupéré le road book et les cartes. Pour le moment on prépare le sac à dos, on salut les copains et on en profite pour passer sur le stand de la photo officielle.


Arrive enfin l'heure du briefing express de Papy Turoom. PC12 supprimé, un report de balise qui change, rien de bien méchant en fait


Tout le monde se regroupe dans un coin du gymnase pour faire la photo de groupe ...


Puis c'est le lancement du protocole de départ. Toutes les équipes se mettent dans le fond de la salle, et les capitaines se préparent à aller chercher les road book à l'autre bout du gymnase. L'an dernier pendant ce temps j'étais parti m'installer dans la seconde salle où il y a des tables pour faire les reports, mais là, ils ont prévu le coup et ils ont fermé l'accès. Tant pis, je m'installe dans un coin avec les tapis de gym en guise de table


Top départ. Bert file chercher le road book et est un des tout premiers à revenir avec. On sort les feuilles et on s'attaque au report des balises ainsi qu'à un autre point important, le calage entre les cartes IGN et les cartes des spéciales.


Si vous voulez voir le road book
complet, c'est par ici.


Généralement c'est un exercice dans lequel on se débrouille pas trop mal, mais là je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Ce n'était pas plus compliqué que les autres années mais j'ai eu du mal à rentrer dedans... Il nous a fallu presque 20mn pour reporter ces quelques balises ! Enfin, c'est comme ça. On range les fiches dans leurs étuis. Bert prend la maitrise du road book, et Ela va se charger du poinçonnage. Pourquoi une fille au poinçonnage ? Vous comprendrez rapidement !

On enfile les sacs à dos et c'est parti. Pour commencer on a le droit à une première carte "zoom" sur le centre du Bures/Yvette

PP301 : Parc de la Grande Maison. 145m au cap 210 du jet d'eau

On sort du gymnase et on remonte dans le centre de Bures. Je sais où se trouve l'entrée du parc, et on y arrive facilement. On descend jusqu'à ce qu'on pense être le jet d'eau car sur la carte ce n'était pas évident à positionner. De là, le cap indiqué colle avec une allée, donc on la remonte. Une fois au bout, on voit la balise dans la rigole au-dessus de l'eau. Ela va-t-elle se mouiller les pieds ? Et bien même pas. D'où l'intérêt d'avoir une jolie blonde avec nous. Elle use de son charme pour filer le carton au poinçonneur d'une autre équipe qui n'a pas pu résister ! Balise poinçonnée et pieds au sec, vraiment trop forte !

PP302 : "Ec. d'optométrie" Pont au nord de "Ec"

On repart par la route pour aller chercher le passage sous la voie ferrée. On essaye ensuite de couper, mais on se trompe et on rentre dans une propriété. Obligé de faire demi-tour. Tant pis on contourne par l'autre rive du ruisseau.


PP303 : "450m au cap 290 de la balise précédente. A la moitié de l'escalier

L'escalier est vite identifié sur la carte. On remonte la rue jusqu'à la seconde intersection, puis on va chercher l'escalier qui nous fait monter sur le plateau prenant au passage la balise.

Changement de carte, on quitte le zoom pour passer sur la partie sud de la carte R11

PP304 : Forêt communale de Gif/Yvette. Chêne à l'est de la forêt

C'est un arbre remarquable qui est indiqué sur la carte. Certaines équipes partent attaquer la forêt par le sud. Pour ma part je préfère passer par le nord ce qui nous fait faire une partie sur route et facilite l'orientation. On arrive exactement face à la barrière et le chêne ne peut pas se louper !


PP305 : Bois des Coudraies; Angle nord-est de la clôture du réservoir.

Notre première balise bleue. Le réservoir est indiqué sur la carte, mais cette balise va nous faire faire un A/R avec une belle descente. On remonte tranquillement le chemin vers l'ouest puis on trouve le sentier qui descend vers le réservoir. On devine rapidement la construction ce qui rend assez simple la localisation de la balise.

PP306 : Forêt communale de Gif/Yvette Intersection de chemins.

Seconde balise bleue, mais elle est placée sur la carte. On sort de la 305 en remontant le sentier par lequel on est arrivé puis on reprend notre progression sur le même chemin que tout à l'heure. On passe l'intersection avec le GR puis on cherche le sentier qui descend vers le chemin en contrebas. Pas simple à trouver. On devine une espèce de pistouille, et je propose à Bert et Ela de la prendre. Dans le pire des cas on arrivera sur le chemin en dessous qu'il nous suffira de suivre jusqu'à la balise, mais normalement on est à peu près à la bonne distance. On se lance donc dans une descente bien raide et boueuse jusqu'au moment où on voit le chemin. En arrivant dessus, il y a plusieurs équipes en train de jardiner aux alentours. On se positionne pile sur l'intersection, et on la trouve tout de suite. Yes ! On est arrivé pile dessus. Allez hop, on ne reste pas là...

PP307 : Angle Est de la clôture du bassin à l'Ouest de la forêt communale de Gis/Yvette

Le bassin est juste à la sortie de la forêt. Sur la carte, le chemin où nous sommes rejoint le haut du plateau. On décide donc de le continuer, mais rapidement il devient impraticable. Tant pis, on remonte plein bois jusqu'au chemin où nous étions tout à l'heure, puis on va le suivre à nouveau jusqu'à la lisière du bois, en passant par le tunnel qui sécurise une traversée de route. Au bout de la forêt on loupe le sentier qui remonte directement sur le bassin. Pas très grave juste un petit contour d'une centaine de mètres, puis on trouve le bassin et la balise.

PP308 : Plateau de Belleville. Portail

La balise est placée sur la carte. En fait l'interposte va se limiter à une jolie ligne droite pour traverser une résidence, le portail en question étant situé tout au bout. Aucune difficulté sur ce poste-là.

PP309 : A 180m au cap 310 de la balise précédente. Pylône

On identifie vite le pylône en question, et on essaye de trouver l'attaque du sentier qui a été ajouté sur la carte et qui passe pile sous la ligne HT. On la trouve et ça démarre par une descente bien glissante comme les aime Ela ;-) Ensuite le sentier se stabilise un peu et on a juste à le suivre sachant qu'on a la ligne HT au-dessus de nous pour rester dans le bon axe.

PP310 : Fontaine du diable. (Source disparue, emplacement théorique, balise placée au sol)

La fontaine est représentée sur la carte et ne pose pas de problème d'accès. On verra sur place ensuite. On continue donc le sentier sous la ligne HT jusqu'à une intersection où on prend la route qui part sur notre gauche. On finit la descente, on traverse la route et on attaque juste en face. En arrivant sur zone, on voit bien l'endroit où peut se trouver la balise, et Bert et Ela trouvent l'emplacement.

PP311 : "La folie Rigault" Croisement chemin ruisseau au "e" de ruisseau

Depuis la fontaine on patouille un peu dans la gadoue avant de retrouver le sentier qui part en Sud-Ouest. En le suivant on trouve la balise pile au moment où celui-ci croise le ruisseau.

Nouveau changement de carte, on quitte la carte R11 pour passer sur la partie sud de la carte R10

PP312 : "Bois de la butte à Montseigneur" Jonction de chemins au sud de "de"

Un long interposte à la mode "Raid28". On sort de PP311 en continuant le sentier qui nous fait remonter sur le plateau. Une fois en haut, on attaque une longue traversée bien dégagée. Par chance, il n'y a pas de vent, mais j'explique à mes équipiers le plaisir de ce type de traversée de nuit avec le vent et le grésil dans la figure ! On remonte en Nord-Ouest jusqu'à l'entrée dans le bois puis on pousse jusqu'à la grande intersection. Là on prend un chemin en sud-ouest qui va nous amener à l'intersection où se trouve enfin la balise.

PCB1 : St Remy les Chevreuse. Traversée à la côte 99

Interposte facile cette fois ci et tout en descente jusqu'à la route où se trouve le PC

PP313 : Beauséjour. Extrémité sud du lac

Depuis le PC, on fait quelques dizaines de mètres pour rejoindre le lac et on va le suivre jusqu'à l'extrémité. Simple.

Nouveau changement de carte, on quitte la carte R10 pour passer sur la carte R09

PP314 : "Bois de Vossery". Mare en partie sud de la parcelle 4

Alors là, autant la mare est bien visible sur la carte IGN, autant j'ai un petit doute quand je me reporte à la carte de la spéciale de CO. Mais comme on est encore sur la carte IGN, je décide de ne pas me poser de question. On quitte le lac plein sud pour aller chercher la route qu'on va prendre en nord- ouest jusqu'à ce qu'on puisse rejoindre le GR. Là au lieu de descendre dans l'ancienne voie ferrée comme le font d'autres équipes, je décide de traverser le pont et de prendre le vrai GR qui lui reste à niveau. On descend le GR plein sud jusqu'au moment où on trouve le chemin qui remonte bien sec dans la pente. Contrairement à la carte, le chemin n'est pas droit mais serpente de façon bien encaissée. On arrive finalement en haut et on se trouve face à une ravine et en face il y a une énorme levée de terre. Plusieurs équipes partent chercher la balise sur la gauche. Perso je le sens pratiquement face à nous. Je lance l'équipe dans une pistouille qui monte presque face à nous. C'est raide mais ça passe. Une fois en haut on découvre la balise à quelques mètres seulement de notre point d'arrivée. Bingo !

La PP314 marque pour nous le début de la première spéciale de CO

Cette spéciales présente quand même des points particuliers. Déjà, c'est à partir d'ici que nous allons retrouver les autres courses dont désormais on emprunte à peu près le même parcours. Ensuite, les balises R11 et R18 au sud de la carte ne font pas parties du Bures28 (ce sont des balises du Raid28 uniquement). De plus la balise R14 a été supprimée, donc on n'ira pas la chercher. Dernier point, la balise PP088 est à positionner à l'aide d'une photo définition. Depuis la PP314, on décide d'aller ramasser les balise dans l'ordre R13, R12, R15, PP088 (qu'on a pré-positionnée), R19, R17 et R16, la sortie de la carte se faisant par le nord (d'où l'importance de bien faire le matching entre les cartes avant.

PP85 : Repère R13. Mare.

On sort de la 314 plein ouest pour aller chercher le chemin, puis on remonte au nord jusqu'à la première intersection. On part plein ouest sur le chemin jusqu'à l'intersection puis une fois trouvé le sentier qui remonte au nord on va attaquer la balise au cap dans le bois. La distance est courte et on la trouve facilement alors que pas mal de gens jardinent un peu plus au nord.

PP86 : Repère R12. Rocher.

Sortie de poste par l'est pour retrouver le sentier qu'on remonte plein nord jusqu'à l'intersection. Là je pars à l'est pour trouver l'avancée de terrain caractéristique à partir de laquelle j'entame une jolie descente casse g... mais qui me fait arriver pile sur la balise. Content !

PP87 : Repère R15. Haut de falaise.

Celle-là on va faire un tout droit en essayant de rester sur la ligne de cote. Pas simple car la forêt a été travaillée et il y a des troncs et des branches partout ! On arrive finalement à passer pour rejoindre le bas de la falaise. On voit la balise. Il ne nous reste plus qu'à monter la chercher. Une montée de plus !

PP88 : Photodéfinition.


Pas vraiment certain de la position mais on affinera sur place. On sort de PP87 par l'ouest pour trouver un sentier puis un petit bout à travers bois pour aller chercher un second sentier. On arrive au niveau de la carrière et on descend dedans et Bert trouve une zone qui ressemble mais sans la balise. Là Ela va voir de plus près et trouve la balise à l'intérieur de la cavité rocheuse.

PP89 : Repère R17. Bord nord de la ravine.

Là je n'ai pas été bon. A l'origine j'ai voulu faire R19-R17-R16, alors qu'il était quand même plus logique de faire R17-R19-R16. Bon passe encore. Mais on part au cap chercher R19, et je me loupe. On rate le poste et en essayant de corriger je perds mes repères. Du coup je remonte sur le chemin qui va me servir de point d'appui et là je vois la ravine et l'abrupt de terre où se trouve R17. Je change mon fusil d'épaule et on file chercher R17 qu'on trouve sans trop de difficulté. Non seulement on a une balise de plus mais surtout j'ai un point de repère fiable.

PP90 : Repère R19. Entre les murs en pierre.

De là je défini ma trace pour aller chercher R19 et cette fois, au cap, on arrive droit dessus. Elle est entre deux murs de pierre. Ela file la chercher. On a dû passer juste en dessous tout à l'heure sans la voir. Première boulette d'orientation. Pas bien grave mais j'aime pas ça !


PP91 : Repère R16. Petite dépression.

On retourne sur le chemin, puis on commence la descente. Lorsque le chemin fait un coude à gauche, on attaque une descente droit dans le bois jusqu'à la balise. Pas trop mal on arrive bien dessus une fois encore. Ca rattrape la R19 !

Fin de la CO, retour sur la carte R09

PC11 : Chevreuse La roche pointue. Traversée à la côte 89

On descend le GR11 jusqu'à la première intersection puis on prend à droite jusqu'au PC11. On valide notre passage et là on nous indique qu'on est juste 25mn sous la barrière horaire et qu'il va falloir accélérer si on veut rentrer dans les temps ! Déjà ? Bon de toute façon on ira pas beaucoup plus vite, alors on va aller au château et la haut on décidera de ce qu'on zappe éventuellement.

PP93 : GR au bord de l'Yvette. 415m au cap 350 du PC11. Photo indice


Bon alors là, il y a des jours, quand ça veut pas, ça veut pas. On positionne la balise à peu près (le rond vert sur la carte). On quitte le PC11, on traverse le parc des sports et on arrive au bord du cours d'eau. Là on le remonte vers la gauche, mais rapidement on se dit qu'il y a un truc qui ne colle pas. On va trop loin par rapport au positionnement qu'on a prévu. On fait marche arrière pour revenir au premier point de contact avec le ruisseau et on essaye de se recaler. Là une équipe nous dit "ce n'est pas l'Yvette". On regarde la carte, ... Et m.... effectivement ce n'est pas l'Yvette mais une sorte de canal qui longe l'Yvette. On traverse donc le canal et on arrive sur l'Yvette. Là à nouveau on part à gauche et même sensation. On à l'impression d'aller trop loin. On fait demi-tour, on repasse sur la droite et là une gentille dame nous dit "si vous cherchez la balise 93, je viens de la voir elle est de l'autre côté... Et re-re-m... Merci quand même madame ! On repart sur nos pas et finalement on trouve la balise (au niveau du cercle rouge). Là j'ai fait une double erreur. La première c'est de ne pas avoir vu que ce n'était pas l'Yvette la première fois, et ensuite c'est de ne pas avoir pris le temps de reporter avec précision l'azimut distance. Balise de m....

PP94 : Photodéfinition


Celle-là, elle est au pied d'une des tours du château. Et le château on le voit de loin. Reste juste à trouver le chemin d'accès. On fait (encore) une petite erreur en passant par le devant de l'église (où se trouve une dégustation de vin chaud à la sortie de la messe), mais au final on trouve le balisage qui indique le sentier de la montée. A part une courte hésitation à un moment sur une sente non marquée, la montée se fait sans trop de soucis. On arrive au pied des tours et Bert va poinçonner la balise dans la cavité sous la tour pendant qu'on se rapproche de l'entrée du château.
C'est à ce moment-là que je retrouve l'équipe de Franck (Comprenez Raoul dans l'équipe des tontons flingueurs) avec qui j'ai déjà partagé pas mal de courses, mais qui fait bien plus long que nous aujourd'hui.

PP95 : Geocaching Point de vue.


Sur la photo vous avez les mêmes explications que celles dont on disposait. Près de l'entrée du château on trouve le promontoire d'où a été prise la photo. Je repère la vue et avec la boussole j'identifie le cap. (de mémoire 250° mais je ne suis pas certain) bref 250 / 10 ça fait 25° Ok pour le cap.
Pour les dates on trouve la première sur une plaque (1661) et la seconde juste à côté (pareil, je ne m'en souviens plus). On fait le calcul et on définit la fameuse distance. En faisant le report sur la carte au 1/20.000, c'est tellement petit qu'on a du mal à la situer avec précision. Du coup on part contourner le château pour aller la chercher là où on pense qu'elle se trouve mais il n'y a rien. Comme on est totalement dans le flou, on décide de la zapper. 1ère balise de loupée !

A ce moment-là il est temps de faire un point. On n'est pas en avance (ça on le savait). Du coup on commence à envisager une première coupe dans le tracé. D'où nous sommes il est possible de rejoindre PC12 en coupant un peu. On décide donc d'abandonner PP96 et PP97 mais aussi les 3 balises bleues de la spéciale précision, ce qui fait une verte (20mn de pénalité) et 4 bleues (65mn de non bonification).


On décide donc de partir directement sur PP101

PP101 : Forêt domaniale du Claireau. Pylône ligne électrique au sud-ouest de la cote 157

Je ne sais pas s'il était plus rapide de couper dans la plaine et d'attaquer PP101 par le nord ou bien de faire comme on a fait, à savoir contourner par l'ouest. Toujours est-il que sur le moment ce choix d'itinéraire ne m'est pas venu à l'esprit. On a donc suivi de larges chemins qui longe la bordure du bois laissant filer sur le côté une équipe du Raid28 qui visiblement allait directement rejoindre la PP102, et on arrive tranquillement au niveau du pylône électrique. Difficile à rater.

PC12 : Traversée de la D46 au Sud Ouest de la forêt de Champailly.

C'est un PC mais le point de contrôle a été supprimé (annoncé au briefing) De toutes façons on doit passer par là pour aller sur PP102. On fait donc une jolie descente un peu grasse par moment mais globalement praticable par un chemin qui nous fait arriver pile sur PC12

PP102 : Au sud de la forêt domaniale de Champfailly, butte sous la ligne électrique.

La balise la plus chère de notre course puisque celle-ci rapporte 40mn de bonus à l'arrivée. Je ne sais pas pourquoi, mais Bert a décidé de faire une fixette sur cette balise en mettant un point d'honneur à ce qu'on aille la chercher. Ok on n'a pas trop discuté avec Ela... 40mn ça ne se refuse pas.
On traverse donc la route, puis une zone de champ pour rejoindre la lisière de la forêt.


Là on tombe sur l'équipe de Caro et Alex. On s'arrête quelques instants, papotage, photo, et on repart.


Du coup je suis sorti de la carte et je pars chercher l'amorce du chemin un peu plus haut (article 1 en CO, ne jamais se laisser déconcentrer par les autres). On monte un peu et je ne la sens pas trop. Du coup je propose de couper directement dans le bois en disant qu'on retrouvera bien le chemin en bas. Je pars suivi d'Ela pendant que Bert s'écarte un peu sur le côté. Une fois en bas je vois le chemin, mais on a une clôture barbelée à passer. J'enjambe tant bien que mal et avec Alexandre on essaye de tenir les fils pendant qu'Ela passe (on est super bons avec nos féminines...), ce qui ne l'empêche pas de s'accrocher un peu... Par contre où est passé Bert ? Il va falloir un petit moment pour le retrouver. il a fait un drôle de contournement pour finalement arriver à nous rejoindre... Même pas mal !
On repart donc sur le bon chemin cette fois jusqu'au niveau de la ligne HT où on trouve un sentier qui monte bien raide dans la pente. On va suivre ce sentier jusqu'au moment où il passe sous la ligne HT, lieu où se trouve la balise. On l'à ! Alors, satisfait Bert ? ;-)

PP103 : Angle Nord-Est de la forêt domaniale de Champfailly. Barrière

Depuis la butte on rattrape un chemin qui dans un premier temps va nous permettre de finir la montée sur le plateau, puis en le suivant on arrive directement sur la barrière.

Ici on change de carte pour passer sur la carte R10 mais sur sa partie nord cette fois-ci

PC13 : Gomberville. Rond-point sur la D95

Je ne sais pas qui a dessiné la carte, mais quelle idée de mettre l'étiquette PC13 juste sur les chemins qu'on va emprunter ?
Heureusement la progression est simple. On remonte jusque dans la zone d'activité puis on prend sur notre droit pour aller rejoindre le rond-point. Là on se fait pointer. La barrière horaire est à 14h15 et il est (de mémoire) 13h40. 35mn d'avance, ce n'est pas terrible surtout vu ce qu'on a coupé juste avant, mais il faut faire avec. C'est également ici que commence la partie avec le pointage électronique. On nous donne le sportident mais aussi un carton de pointage en cas de problème avec les boitiers électroniques.

PP104 : Barrière à 250m au nord de PC13. Balise à 20m au 225 de la barrière

On traverse le rond-point pour aller prendre un chemin qui emmène vers la barrière. Une équipe devant nous se trompe en loupant le début du chemin. On arrive à la barrière et il ne reste plus qu'à chercher la balise cachée dans un petit massif.

PP1015 : Le parc bruneau; Bassin.

Perso je n'étais pas parti pour aller la chercher. Elle n'est pas loin mais impose une descente et une remontée pour lesquelles on risque de perdre du temps par rapport au parcours vert qui reste sur le plateau. Mais bon c'est une course d'équipe et Bert avait envie d'y aller. On a suivi le chemin jusqu'à une fourche puis on a attaqué la descente. Le bassin est facilement trouvé, mais Ela nous dit que le boitier électronique ne fonctionne pas. Ok, pas grave on poinçonne le carton de secours !

PC14 : Cressely. Traversée de la D938 en partie sud de la parcelle 93

Comme on est descendus, il faut remonter maintenant. Heureusement le chemin est bon et ça se passe bien sauf qu'on ne peut pas courir.

PP106 : Le Buisson. Jonction de chemins placée sur la carte R11

Alors là comment vous dire... J'ai un grand vide. Je ne me souviens absolument plus de cette balise. En fait j'ai eu un gros coup de moins bien ce qui va nous valoir une jolie boulette stratégique ensuite. De toute façon il n'y avait pas vraiment de choix d'itinéraire...

Maintenant on attaque la dernière carte IGN en revenant sur la carte R11 en partie nord.

Et on ne l'utilise que pour approcher de la zone de PP107, puisque rapidement on doit basculer sur la seconde carte de la spéciale de C0

PP107 : Spéciale bois des grès. Repère 1 groupe de rochers

C'est une verte mais qui fait partie de la spéciale. Je suis toujours dans le potage, et quand on arrive sur une carrière avec des rochers plusieurs équipes devant nous se mettent à chercher la balise. Sauf que ca ne colle pas. Même dans le dur je sais qu'on n'est pas au bon endroit. En fait on est dans la première petite carrière, pas dans la grande qui est plus à l'est. On continue donc notre progression jusqu'à la seconde carrière et après une descente raide (pour changer un peu) on trouve le groupe de rochers où se trouve le poste.

PP109 : Spéciale bois des grès. Repère 3 Coude du fossé humide

Ce qui est certains, c'est qu'on avait décidé de zapper les bleues de la spéciale donc les balises PP108, PP109 et PP110 et d'aller directement sur PC15. Mais pendant la descente, Bert voit ce qui est, je pense, la PP109 à proximité dans le bois. Du coup celle-là je me souviens qu'il est allé la chercher ! C'est d'ailleurs dommage car on a dû passer à quelques mètres de PP108...

PC15 : Bois d'aigrefoin. Traversée de la D95 au sud est du bois des Grais

Toujours pas de souvenirs clairs de cette section. On a dû descendre jusqu'au PC15. Là, toujours un peu dans les vap, j'ai pris une curieuse décision. Comme on est à la bourre je propose de ne pas monter chercher PP111 sur le plateau et de longer en bas. Excellente idée sauf que... PC16 est également en haut. Du coup on va faire un détour qui va nous coûter PP111 (20mn de pénalités) mais surtout qui ne va rien nous faire économiser du tout. Quand je vous dis que j'ai eu un coup de mou !

PP112 : Mare à 300m au cap 330 de PC16

Depuis PC15 on ne prend donc pas le sentier qui monte vers PP111 mais on reste sur le chemin en bas. Progression simple (je commence à retrouver mes esprits, mais qui nous fait arriver sur la route. Là, voyant l'inutilité de mon choix (PC16 est en haut) on ne peut pas faire autrement que de remonter la route par le bas-côté, puis dans le virage en épingle on prend la montée raide qui nous fait arriver pile sur PP112.

PC16 : Gif sur Yvette. Traversée de la D306 en haut de la côte de belle image.

Jonction simple entre PP112 et le PC16

PP113 : Gif/Yvette. Ruine au V de Yvette

On prend le chemin entre les deux clôtures ce qui évite de se tromper... jusqu'au moment où arrive le chemin qui descend sur Gif. Je ne sais plus qui on a croisé à ce moment-là mais je me demande si ce n'est pas l'équipe d'Olivier (Land). Encore un peu secoué. On descend la première section et on passe la balise de quelques mètres. Heureusement qu'on s'en rend compte et qu'une autre équipe nous indique qu'elle est juste derrière nous. Merci !

PP114 : Au sud de la Févrie. Rocher à 30m au 280 de la jonction de chemins

On traverse une résidence, en faisant attention de ne pas se faire piéger par des zones clôturées, et on arrive sur le chemin qui fait le tour du bassin de rétention de l'Yvette sur lequel on vient tourner pendant les 12h de Bures. On remonte le bassin en direction de l'arrivée et on fait le petit crochet pour aller chercher la balise à quelques mètres de là.

Arrivée : Gymnase.

On ne se pose plus de questions. On est déjà temps, et du coup on décide de ne rien lâcher. On fait le final en courant et sans faiblir (comme quoi quand on veut, on peut). On passe la konckando team juste à l'entrée de la dernière ligne droite, je montre l'arche d'arrivée à Ela dont le genoux la gêne depuis un petit moment (mais dont elle ne dit rien), puis on se regroupe pour passer devant l'bagnard,...

...puis arriver tous les trois, main dans la main sous l'arche.



Yes ! Bon maintenant il va nous falloir quelques minutes avant de pouvoir poinçonner le boitier d'arrivée car deux équipes arrivées avant nous papotent avec le contrôleur... Sauf que nous nos minutes comptent triples !!!

Et voilà, une de plus au compteur. On passe tous les 3 sous l'arche après 5h11 de course au temps officiel, soit 4h51 en réel si on retire les 20mn de report du début de parcours. Le runtastic de Bert nous donne 33km. Bref une excellente sortie longue en prépa pour le MDS.

Direction l'interview express (Ela reste notre star n°1), puis la traditionnelle soupe d'arrivée avant d'aller dans le gymnase retrouver les copains de toutes les courses rassemblés autour d'une assiette de pâtes et d'une bière (ok, on a fait joker sur la bière tellement l'attente était longue !).


Le symbole du raid 28... Un "panard"

Je suis assez content de cette sortie avec Bert qui restait sur un abandon lors de sa seule tentative de Raid28 il y a 2 ans et Ela pour qui c'était une première. Elle a même été surprise au bout de 3h30 de course quand on lui a dit depuis combien de temps on était parti. Avec la chasse aux balises elle n'a jamais vu le temps passer.

Un grand merci à mes équipiers donc qui m'ont suivi même sur mes quelques errances... On avait, sans changer notre allure ni notre mode de course de quoi gagner une balise verte (la 112) et probablement 15-20mn qui nous auraient évité les 33mn de pénalité. Donc un résultat "net" qui, en dehors de toutes hypothèse farfelue, aurait pu être inférieur de 30 à 40 mn ce qui n'aurait pas changé grand-chose au classement (à peine 3 ou 4 places maximum). Je suis bien content de pouvoir partir avec vous dans quelques semaines dans le "bac à sable".

Sur la base des résultats provisoires disponibles aujourd'hui (21/01) sur le site du Raid28, nous avons participé au Bures28, et nous sommes classés ... 28ème sur 61 équipes inscrites. Cerise sur le gâteau, nous sommes 5èmes en équipe mixte ! Même si on prend des pénalités pour nos 11mn de retard, il n'empêche que 9 équipes sont non classées (bien qu'arrivées complète) pour avoir franchi la ligne avec plus de 30mn de dépassement !

Au final on prend 22 balises vertes sur les 24 et 12 balises bleues sur les 19. Ca nous fait une bonne base de travail pour améliorer notre résultat l'année prochaine.

Belle course de l'équipe de Sylvain (l'équipe Pastis) avec qui j'étais l'année dernière. Par contre il faudra qu'il m'explique comment il a pu louper 2 balises vertes ! Les knockando, avec Jean phi et Lydie sont un peu plus loin derrière. On les a doublé juste dans la dernière ligne droite et ils terminent 1mn derrière nous, l'écart étant lié au nombre de balise ramassées. Dommage pour l'équipe du Zoo avec la famille ratounet et l'ourson. Il y a des années sans !

Fin de cette nouvelle aventure raidvinthuitarde, la 14ème en tant que coureur depuis notre odyssée de 2001 avec l'instit, le Papy, le Lapouneur, et le Toutou. Comme quoi il y a des épreuves qui marquent !

Michel

Merci à tous ceux à qui j'ai emprunté les photos de ce récit

7 commentaires

Commentaire de bubulle posté le 22-01-2015 à 10:07:55

PP095 était dans un petit parking à 48.71123869,2,04212139...:-)

Commentaire de leptitmichel posté le 22-01-2015 à 10:09:47

On a pas ete bon sur ce coup la ...

Commentaire de bubulle posté le 22-01-2015 à 10:21:35

En même temps, nous on l'avait qui était reportée sur notre carte, donc c'était méchamment plus facile..:-)

Commentaire de bubulle posté le 22-01-2015 à 10:13:44

Et PP102, je n'arrive pas à voir comment vous l'avez attaquée. Pour moi, la "bonne" attaque était soit de faire un détour, en bas, via la route par Rhodon., soit en aller-retour depuis PP103. Oualors, solution "bourrin" sous la ligne HT, mais la forêt est assez merdique dans ce coin....

Commentaire de leptitmichel posté le 22-01-2015 à 11:35:45

Pour pp102, ca a ete tres simple. si tu regerdes le trace sur la carte ca me semble clair (mais il faut cliquer sur la vignette piyr agrandir la carte) en fait on a commence a monter vers pp103, mais comme c'etait un mauvais choix on est vite revenu chercher le chemin le long de la grande mare en suivant le rhodon. ensuite on a pris le sentier qui montait sous la ligne. HT jusqu'a la butte

Commentaire de La Tortue posté le 23-01-2015 à 17:00:08

traçage à la con,
bleues tentantes mais retardantes,
spéciales CO,
photo définitions, spéciale précision,
gestion short du timing, et bien sur... de la boue !
un vrai Raid28...pour les p'tits enfants ce Bures 28 ;-)

bravo mon 'tron ! tu auras plus chaud dans le désert

ps : ça m'a bien gonflé de pas y être cette année !

Commentaire de Bert' posté le 25-01-2015 à 13:28:32

Un grand merci encore Michel !

Super compte-rendu avec déjà plein de bons souvenirs à la clé et un peu plus de 5h que je n'ai absolument pas vu passer :-)

Pour une 1ère, je trouve qu'on s'est plutôt bien débrouillé (grâce à ton fantastique guidage)
Tout juste je regrette la balise 95 sur laquelle on a pas eu trop de "chance"... et de ne pas avoir été plus en soutien dans l'orientation.

Me voilà aussi réconcilié avec le Raid 28 qui m'avait tant enchanté que fait souffrir en 2013...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran