Récit de la course : Off - SaintSulp'Express 2015, par JuCB

L'auteur : JuCB

La course : Off - SaintSulp'Express

Date : 17/1/2015

Lieu : Cognin (Savoie)

Affichage : 404 vues

Distance : 18.1km

Objectif : Se défoncer

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pour une première :

La 1ère SSEX était pour moi une première :

  • 1er trail blanc

  • 1er trail de nuit

  • 1er trail où je me perds

  • 1er trail avec des Kikous

    (j'ai bien croisé Ejouvin aux Brasses mais sans avoir qui c'était...)

Je précise 6 mois depuis mon 1er trail et complétement inculte dans le domaine

 

Préambule :

Saison de merde : j'ai bossé la seule semaine possible pour le ski (semaine du 31 dec)

Toutes les semaines, la météo annonce la neige pour le WE suivant et il pleut...

Cette semaine aussi... Je me tâte depuis un moment, je m'inscrit à la SSEX.

La neige se confirme, aïe.

Jeudi, je me mets sur le toit pendant une soirée + 2 journées au boulot tendues, j'arrive au WE fatigué mais il neige (juste ce qu'il faut, c'est joli et pas trop long à pelleter)

→ je suis content

Samedi, je pars à la bourre, le ciel se dégage, ça va être top !

Arrivé sur le parking, je suis accueilli par une tête connue (en photo & récit) : son altesse Le Bouk.

Je rejoins la troupe dans un bar où le blanc limé doit couler à flot.

4 euros : les épingles sont offertes, ça tombe bien, je les oublie toujours.

Dossard avec nos pseudos, la classe.

JuCB inside : il s'est pas foulé lui : Julien, ce n'est pas un pseudo...

 

La course :

Briefing d'avant course au top : pour une fois que je comprends ce qui est dit !!!

C'est le départ, ça part au trot.

On passe dans un lotissement. Une mamie : « Et moi qui pensait que seules les femmes jacassaient!! » (ou un truc dans le genre)

ben oui, les kikous jacassent quand ils ne pianotent pas.

Coup de sifflet, on attaque un single droit dans le pentu.

Je vois que ça file devant, j'ai les cannes pas trop lourdes, j'essaie de suivre.

Sur la route au-dessus, ça relance. 5 mecs devant, 50 m, et un groupe derrière 50m.

JuCB inside : allez en chasse-patate, 2h de bagnole, c'est pas pour jacasser...

Au bénéfice, d'une traversée de ruisseau, je me retrouve sur les talons de Spagh.

On échange 3 mots, 1 gars devant et un trio. Ah non, un duo maintenant

Dixit Spagh, le gars qui vient de partir peut tenir ce rythme 150km.

Ah oui, quand même....

Une petite montée, je file et je m'accroche tel un morpion à Icecool (mais j'ai demandé si je pouvais). On discute de nos projets. Pour lui, le plat, pour moi, plutôt trail.

Il lâche un peu, il avait prévenu.

J'arrive au ravito et je vois les 3 pélos de devant qui discute : 100m max.

Ils repartent. Le temps que j'arrive, j'ai l'impression qu'ils ont pris 400m.

Les filles sont super sympas mais je ne m'arrête pas. Je me trimbale 1,5l de flotte, c'est pas pour les redescendre.

2 virages plus loin : pause technique et j'aperçois les frontales derrière.

Je sors la mienne (ou plutôt celle de Jean-Phi). Je croise des randonneurs qui s'interrogent sur ces jeunes qui courrent. (merde, devant ils courrent)

On arrive enfin dans la neige, le froid est tombé aussi, je m'équipe.

2e groupe de randonneurs qui me demandent notre parcours. Apparement, ça envoie du steak.

Pas besoin de rubalise, suffit de suivre la trace.

Ca monte plus raide, les frontales derrière se rapprochent : 2 gars me passent. Je reconnais Spagh qui suit un bonhomme avec une branche taillée avec un opinel (ou équivalent), Fab74. Je me fais mal, je m'accroche. Dès qu'ils peuvent, ils relancent, je décroche, je reviens.

Fab74 est tranquille, lui. Il appelle sa femme et discute tranquillou...

Arrivé à la croix que je n'ai pas vue, on commence à descendre. Plutôt vite mais dans la neige, c'est facile et tripant. On s'arrête 2/3 fois pour chercher le chemin (enfin, moi, je cherche mon souffle)

On rattrape qqun : qui ?

A un croisement, petite interrogation de Spagh (la montre avec le tracé lui dit à droite)

Mais le tracé, c'est moi qui l'ai pondu, jamais mis les pieds sur cette colline et les gars du coin ont dit que tous les chemins mènent au parking des Allemands. Et pis, il y a une rubalise, là devant...

On le sait pas encore mais avec notre nouvelle trace, on vient de perdre la moitié du contingent.

Bon, ça descend pas trop, Miniping nous a rattrapé, on arrive à un nouveau croisement.

Fab74, tel Gandalph tape avec son baton sur les panneaux. La neige découvre une inscription : col st Michel. Oups, on s'est gouré. Demi-tour ou pas ?

On continue !!

La descente est top, un vrai régal. Excepté Spagh qui a la facheuse habitude de me jeter les branches dans la gueule (mais il va dire qu'il ne le faisait pas exprès...)

On cherche à nouveau notre chemin 2-3 fois. On rejoint la route, on aperçoit une voiture : c'est le 2e ravito.

Les filles sont un peu surprise : elle attendait LE Julien, pas nous.

Ben oui, nous nous sommes gourés. Photo, ravitos, on a la banane.

Arrive un 2e groupe de 4 (Icecool, El Numax, Lab69 + ??), toujours pas LE Julien. Photo, ravitos pour eux.

Commence à faire froid, on repart à 8. El Numax fait le rythme sur la route puis chemin, la frontale de Jean-Phi est tip top, j'envoie les cannes. Barbelés !!

Tiens un pont. Oh, un mur.... El Numax avait prévenu, il restait encore des surprises... Je donne tout mais Fab74 et son baton magique passent à la vitesse d'Harry Poter.

Le finale est sympa, on descend vite. Perso, à bloc.

Arrivée au centre commercial grâce à Lab69 et sa montre.

 

2h11'23, 18.1km

 

Ca discute, on refait la sortie.

Arrive un mec avec le saucisson, dossard Julien. Très sympa

 

Bilan : GENIAL

J'ai pris mon pied dans la neige (comme tout le monde)

180lm largement suffisant pour ce type de sortie, merci Jean-Phi

chaussures dans la boue : LE Julien nous a dit qu'il fallait avoir des appuis légers... pas le même sport

 

2 bières, je file, je me suis gaufré dans les horaires, je suis à la bourre...

Jean-Phi, je t'en dois une.

 

UN tout grand merci à l'orga : grande classe.

Au plaisir de vous revoir.

 

NB : à la maison, petit bisou puis j'ai googelisé LE Julien... je suis moins inculte.

 

 

 

 

5 commentaires

Commentaire de spagh posté le 19-01-2015 à 22:16:26

bien sûr que j'ai fait exprès :-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 19-01-2015 à 22:29:30

En plus d'avoir une très jolie voiture mais quel récit !!!
Putain c'était saucissonesque, c'est le cas de le dire !!! Quelle battle, excellent, en plus si c'est pas villarinche-sque ça, de courir avec 30 gonz' mais on sait plus qui est qui !!!
En plus les branches dans la g***** c'était cadeau !!
Merci d'être venu et merci pour ce récit !!

Commentaire de Corne de chamois posté le 19-01-2015 à 22:32:19

Bien vu jucb !!!

Commentaire de Albacor38 posté le 19-01-2015 à 22:32:37

Ah ben toi JuCB c'est sûr tu vas pas oublier ta première fois vu comme ils ont mis la barre haut les mecs de l'Epine ! :)

(Récit très sympa. Ca glisse comme une grande gorgée de bière à l'arrivée de la SSEX...)

Commentaire de elnumaa[X] posté le 20-01-2015 à 08:11:22

attention le trail c'est addictif !! j'en sais qq-chose !!!
bravo a toi et comme qui dirait , on se croisera sans doute au nivolet revard donc , rdv o bar d'après course on verra qui a la + grande ( descente ) ;-)
manu

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran