Récit de la course : 10 km d'Héricourt 2014, par freddo90

L'auteur : freddo90

La course : 10 km d'Héricourt

Date : 14/12/2014

Lieu : Hericourt (Haute-Saône)

Affichage : 598 vues

Distance : 10km

Matos : Brook pure cadence

Objectif : Faire un temps

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pour finir l'année

Héricourt 2014 : pour voir…


Après ma 1ère “vraie” course de reprise en Septembre avec les 10km du Lion, et un temps satisfaisant, je me décide à m’inscrire pour un autre 10km, celui d’Héricourt, à quelques kilomètres de chez moi. Mon entreprise parraine nos inscriptions, ce sera donc l’occasion de retrouver les collègues coureurs, et puis je veux voir ce que je peux faire en me donnant !


Gérer les douleurs…


Oui mais voilà, je ne peux pas enchaîner les sorties de course à pied sans avoir de douleurs au niveau du tibia, sur mon trait de fracture (douleur style périostite) et sans que le tendon rotulien soufre aussi ! D’ailleurs une semaine après les 10km du Lion, j’avais enchaîné un test VMA (un petit 16.5km/h, moins bien qu’en Mars 2014), et l’après midi j’étais presque incapable de plier le genou.


Bref, je me contente d’une ou deux sorties CAP par semaine, et les autres jours j’alterne entre fitness, musculation ou vélo, ayant un peu laissé tomber la piscine. Je profite néanmoins de deux choses niveau préparation :

  • des cours de RPM où je titille ma fréquence cardiaque max

  • des sorties CAP avec des collègues qui débutent, donc environ 9km/h, et après lesquelles je n’ai presque aucunes douleurs à ma jambe


Il reste un dernier point positif, une perte de poids, je passe des 77-78kg de septembre à 72-73 pour ce 10km, soit mon poids de forme, celui avec lequel j’avais signé 39’50 sur cette course en 2010, et qui était aussi mon poids avant ma fracture de la jambe fin 2012.


Le point négatif, quelques jours avant la course une prise de sang montre que je ne me suis pas remis de mon dernier don du sang, taux d’hématocrite à 40% alors que le minimum recommandé est de 41%...


Go !


Côté stratégie, ce qu’il y a de bien à se pointer sur une course sans préparation spécifique, c’est qu’il n’y pas ou peu de questions à se poser ! J’ai fait 43 minutes en septembre en reprise, donc je vise mieux, 41 minutes serait idéal mais avec mes globules rouges en moins…

Je me place idéalement sur la ligne de départ, juste derrière le sas élite. Du coup, une fois le départ donné, je n’ai qu’à gérer pour ne pas partir trop vite, au lieu de brûler des forces à zigzaguer.

On peut repérer la casquette kikourou sur la gauche... et je vous jure que j'étais bien placé ! 

 

La course comporte en gros 2 tours, je connais le parcours par coeur pour l’avoir fait par le passé en courant, en vélo, voir même sur certaines portions en béquilles pendant ma convalescence (et là j’avais bien le temps de le voir…).


J’oscille autour des 4’07/km, mais à la fin du 1er tour, au bout de 5km, je sens qu’il sera dur de garder le rythme. Je me fait doubler par un duo guide-aveugle, que j’encourage et félicite, ils envoient !


Je gère plus ou moins la 2ème boucle, et me décide à ré-accélérer sur le dernier kilomètre, non mes soucis des derniers temps ne m’ont abattu, j’en veux encore ! Résultat ce dernier kilomètre est parcouru en 4 minutes, je finirai au sprint à presque 20 km/h et… 200 pulsations/minutes, ça faisait très longtemps que je n’avais plus emmené mon palpitant aussi haut. 




42’02 au chrono officiel sans correction, 41’59 à ma montre (et 10.16km au lieu de 10, comme tout ceux qui ont une montre GPS…), va pour 42 minutes quoi ! A ma montre, j’étais encore bon d’après le partenaire virtuel pour 41’30, mais bon, je prends ! Par contre on voit la densité de coureurs, en septembre avec 43min j’étais 83ème sur 1000 et quelques, là avec une minute de moins je suis 218ème sur 900 ! Et oui c’est la dernière course homologuée de la saison…



Bon comme en Septembre, j’ai la satisfaction de finir 1er de ma boîte… et ben oui, quand on réussi pas à se faire reconnaître pour son boulot, il faut bien miser sur son physique !!


Voilà, c’était une belle course pour finir cette année. Maintenant, je vais préparer la suite, l’objectif est de continuer à gérer les gênes au niveau de la jambe pour pouvoir m’entrainer plus et reprendre le départ de trails d’une vingtaine de kilomètre en 2015, à suivre.


Fred

2 commentaires

Commentaire de Benman posté le 23-12-2014 à 23:46:25

Bravo. La reprise s'annonce bonne après toutes ces galères. bravo pour ta persévérance. 42, ça commence à envoyer. Quand les douleurs ne seront plus là, tu retrouveras largement ton niveau d'avant, et ça, c'est coooool.

Commentaire de freddo90 posté le 26-12-2014 à 10:35:22

Merci, oui je suis content de ce temps sans entrainement, si je peux gérer ces douleurs il aura moyen de se faire plaisir l'année prochaine en effet !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran