Récit de la course : Trail nocturne de la Saint-Nicolas - 21 km 2014, par Francois dArras

L'auteur : Francois dArras

La course : Trail nocturne de la Saint-Nicolas - 21 km

Date : 6/12/2014

Lieu : Henin Beaumont (Pas-de-Calais)

Affichage : 723 vues

Distance : 21km

Objectif : Balade

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Quelques commentaires

Quelques commentaires repris sur ceux laissés sur le blog de l'organisateur :

D'abord le positif, parce qu'au final je suis d'abord content de l'expérience.
- un trail à cette période,
- un trail nocturne,
- un trail qui permette de grimper sur les terrils de Sainte-Henriette,
- les efforts pour mettre de l'ambiance avec des réussites (le ravito rave indus, l'ambiance au départ même si je ne suis pas très zumba, les éclairages d'animation un peu partout, le feu d'artifice, la bière/tartiflette à l'arrivée, les braseros pour se réchauffer...),
- l'ascension des terrils en pleine nuit a quelque chose d'assez irréel et offre de belles vues sur les cités minières éclairées... et la zone commerciale en pleine effervescence à cette époque,
- voir les frontales des coureurs monter et descendre sur les terrils donne une vision assez motivante,
- le balisage (énorme boulot pour du nocturne),
- les bénévoles.

Mais aussi le négatif qu'il faudra travailler si la course veut grandir et je pense qu'il y a le potentiel pour faire un grand rendez-vous :
- le prix. J'insiste parce qu'il faut prendre conscience du prix hors norme de cette course qui est un gros frein. Je ne dis pas que le prix ne se retrouve pas sur le terrain mais je ne paierais pas ce prix deux fois pour une expérience qui est originale mais pas inoubliable. Je comprend que les bus, le balisage nocturne, deux lieux de départs, un site d'accueil/arrivée où il n'y a pas d'infrastructure... fasse grimper le prix mais quant on en arrive là il faut chercher les sources d'économie. Me paraissent superflus : le bonnet et le savon offerts, le bracelet lumineux qui n'apportait rien (on en a ramassés des dizaines par terre et autant de gels usagés), l'animation musicale après course (franchement avec la fatigue et dans le froid aucune envie de danser et je n'ai pas eu l'impression d'être le seul dans ce cas), d'une manière générale l'arrivée au milieu de rien qui nécessite les chapiteaux, les braseros... c'est pas terrible : il y a pas une salle chauffée dans le coin ?
- J'aime beaucoup les parcours qui ne sont pas une boucle mais ça a l'inconvénient des navettes pour aller au départ donc arriver plus tôt..., mais là le procédé est finalement peu exploité et le parcours donne franchement l'impression de tourner en rond plus d'une fois. L'intérêt de la course tient aux deux sites de terrils qui sont exceptionnels et entre les deux une longue transition fastidieuse.
- la nuit les terrils rendent finalement beaucoup moins qu'en plein jour.

Bonne continuation et je vous souhaite sincèrement de belles éditions futures pour une course qui a un vrai potentiel !

1 commentaire

Commentaire de Mustang posté le 19-12-2014 à 09:53:26

Un trail de nuit est une aventure exceptionnelle
Cela dit tu as raison d'exposer les points négatifs afin que les organisateurs en tirent les leçons( je l'ai fait pour uen première édition en Bretagne et l'organisateur avait eu l'intelligence de tenir compte de mes remarques)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran