Récit de la course : Les 20 Bornes d'Andresy - 21,1 km 2014, par Overnight

L'auteur : Overnight

La course : Les 20 Bornes d'Andresy - 21,1 km

Date : 30/11/2014

Lieu : Andresy (Yvelines)

Affichage : 1070 vues

Distance : 21.1km

Matos : T-shirt manche courte
Coupe vent décathlon
Bonnet de la course Andresy 2013
Gants de la course Andresy 2014

Objectif : Battre un record

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Semi Marathon Andresy - à la recherche d'un temps acte 4

Semi marathon d'Andresy – Récit 2 – Acte 4

 


 

Et bien voilà, désormais cette course devient la seule que j'ai faite 4 années de suite. Et comme chaque année j'ai amélioré ma marque et que le fond est là, j'espère bien garder encore cette petite tradition un an de + :)

 

L'an passé, j'avais prévenu que je ne m'alignerai pas en raison de marathon de NY 4 semaines avant. Et puis, finalement, le marathon se passe mieux que ce que j'imaginais et j'envisage du coup de courir l'Origole 30 kms (donc toujours pas le semi d'Andresy:D)...

Sauf qu'il n'y a plus de dossard et qu'il n'est pas possible de reprendre à son nom le dossard d'une personne qui renonce. Donc 15 jours avant le semi d'Andresy je décide de faire une sortie trail dans la boue pour travailler pour l'Origole et à J-13 je m'inscris finalement au semi.

Pour tout dire, ce n'est pas vraiment un choix par défaut, d'abord j'apprécie bien cette course et puis ça fait un an que je n'ai pas couru de semi et j'aimerai bien voir où j'en suis.

 

Préparation :

Donc plutôt que de faire le semi S-4 avant le marathon ça sera semi à S+4... Comment ça c'est pas dans les plans ? Et bah on fera avec:)

 

Après le marathon, 7 jours de repos avant de reprendre gentiment la semaine suivante et monter à 49kms la semaine avant le semi...

Le mardi, avant Andresy, je ne peux m'empêcher de faire une ânerie : un peu de fractions courtes à allure 10kms qui passent bien et puis 200m à bloc à 20km/h pour finir... bon déjà il me restait quelques douleurs ci et là, mais là je me récupère un bon mal à l'aine que je sens même en marchant.

Bon c'est fait, c'est trop tard... j'aurai appris que je peux suivre un kenyan sur marathon pendant... 200m (snif) et surtout qu'il faut vraiment que je garde bien en tête la notion de progressivité... ça s'applique aussi à ce cas de figure:D

Pour le reste, j'ai repris un peu + 1,5kgs et le cardio est remonté un peu depuis NY. Bref on dirait que je le pic de forme est un peu passé, même si ça reste pas trop mal, ce qui me laisse espérer de battre mon RP voir de descendre sous les 1h35.

 

Objectifs :

1- Battre mon record et passer la barre des 13kms/h

2- Tenter le sub 1h35

 

L'épreuve :

Bon j'ai déjà expliqué l'année dernière le fonctionnement de la course donc je ne vais pas revenir dessus vu que c'est le même parcours. Celà dit, pour mieux illustrer voici une petite carte (2 fois la grande boucle sauf sur la 1ère avec une petite boucle en + ) et un petit profil de la course.


Trace GPS



Profil 

Par contre, question nouveauté cette année, il y a des meneurs d'allures (1h30, 1h40, 1h50 et 2h... bon bah va falloir que je progresse encore pour m'en servir car je me retrouve entre 2 eaux:D). Pour le reste, la météo s'annonce fraîche (4°) et brumeuse (bon l'humidité on s'en passerait bien mais ça reste une bonne météo!).

 

Le jour J :

La journée commence bien : je coupe le réveil machinalement et me rendors pour me réveillé 25min + tard (heureusement j'avais de la marge:D).

Les affaires sont prêtes sauf les gants que je n'ai pas réussi à retrouver... je cherche un peu mais je laisse tomber en embarquant des gants de vélo au cas où et en pariant un peu sur le cadeau de l'organisation (je me dis qu'après le buff et le bonnet... y a des chances qu'on ait des gants:D).

Forcément je pars quand même + tard que l'an passé mais je trouve à me garer au parking du gymnase et tout s'enchaîne très vite (retrait de dossard en 1min, queue au toilette 1min... bon bah parfait ! ). Ah oui ! Et le cadeau : des gants techniques:D ! Je souris bêtement de mon pari gagné.

 

Du coup, j'ai de la marge et je retourne me changer tranquillement dans la voiture encore chaude.

8h20, j'entreprends de sortir et de faire quelques allers-retours sur les 200 premiers mètres du parcours pour m'échauffer (cardio haut à l'arrêt mais ça monte pas plus vite que ça à l'effort c'est déjà ça:) ).

15min avant le départ je pars me mettre à proximité de la ligne de départ histoire d'être pas trop mal placé. A 10 min du départ j'aperçois quelqu'un qui ressemble fortement à Olivier d'Elancourt à qui j'avais proposé de se retrouver au départ. Gagné c'est lui:)... bon bah au moins un kikou de rencontréClin d'œil... on échange quelques mots pendant qu'un groupe de musique joue à côté.

Il vise 1h32 voir 1h30 donc je lui dis que je ne compte pas tenter de m'accrocher même si au début je me posais la question vu qu'on avait fait quasi le même temps à Paris-Versailles... mais là c'est sûr c'est trop rapide pour moi.

 

Le ralliement des troupes est sifflé pour pouvoir lancer le départ. Les drapeaux 1h30 viennent se glisser juste à côté de moi : bon bah on est idéalement placé !

Puis la course est lancée pour une femme non (ou mal?) voyante qui part quelques instants avant nous. Je la vois partir et je trouve qu'elle part vite (Olivier me dit qu'il la voit de temps en temps et qu'effectivement elle a un très bon niveau). Et puis tout à coup, c'est le départ (je suis presque surpris) !

 


 

La course

Boucle 1

ça y est ! On est bien placé! ça part plus vite que l'an passé (ptet un peu mieux placé) et l'allure me semble bien. Olivier et moi courons a peu près au même niveau jusqu'au bout de la 1ère ligne droite, et puis après le virage je sens que l'allure s'accélère un peu et je ne cherche pas d'avantage à rester au contact laissant se creuser finalement assez rapidement un trou. A ce moment là, je suis une féminine qui me décroche un peu en prenant le début de la descente et que je recolle à la faveur du replat sur le bord de seine.

On me remonte pas mal (mais ce n'est guère surprenant), et arrive le 1er km en 4'08 (hmm... tiens comme l'an passé je trouve que j'abuse un peu)... D'ailleurs, je suis toujours devant les ballons 1h30 qui sont manifestement partis prudemment compte tenu de la descente, mais me passent juste après le 1er kms sur un bon tempo avec pas mal d'autres coureurs que je ne tente pas une seconde d'accrocher.

On récupère quand même 2/3 personnes dont une fille et en même temps un autre petit groupe nous passe avec une autre fille également (à ce moment là je me demande s'il y a une place pour le podium qui se joue mais en fait les premières sont déjà + loin). On tourne pour faire la 1ère boucle avec la 1ere petite bosse et je perd le contact avec ce petit groupe et avec la féminine que je tentais de suivre après le 1er virage (2ème km en 4' 25).

 

Je bois un coup, je sens que je force et un peu et regarde le cardio qui me donne déjà du 182 (Oups!), je lève encore un peu le pied (faut se faire une raison!)... et puis j'ai chaud (non mais il fait 4° cest quoi cette histoire:D... alors hop je range le bonnet, les gants, j'ouvre difficilement le coupe vent avec le dossard qui me gêne et la fermeture de #@%!§ qui coince! Criant

Et donc bah ça défile encore mais d'un autre côté je suis déjà parti bien + rapidement que l'an passé. On reprend les quais, cette fois je reprend enfin quelqu'un qui ralenti un peu + que moi, puis un second : tout en noir, le dos un peu à l'air et qui souffle bien fort pour ce stade de la course.

Une autre fille me passe, puis une mini bosse et mon maillot noir freine un peu alors qu'on arrive sur un petit groupe de musique qui met l'ambiance en bord de seine (ça détone du calme brumeux qui règne ici même s'il y a ci et là quelques spectateurs :D), j'arrive à suivre un peu la fille pendant qu'on longe la seine mais je dois aussi la laisser filer ainsi que le maillot noir qui repart. Petit moment seul aux environs du 6ème kms, y en a un qui repasse encore, puis ça monte légèrement, les positions se stabilisent enfin : j'en ai 2, dont le maillot noir, qui ralentissent juste devant et un maillot bleu ciel suivi d'une féminine de + (je lis ce qu'il y a comme nom de club sur son maillot mais c'est un maillot qui ne me dit rien : pas un des gros club du coin en tout cas) qui me passent avant de s'attaquer à la côte de verdun .

La côte, maintenant, elle ne me fait plus si peur que ça... je monte sans m'en faire, je laisse filer devant mais je passe mon maillot noir qui doit payer ses efforts et comme tous les ans je relance en haut de la bosse ce qui me permet de passer 2 coureurs + un 3ème qui s'arrête un peu + au ravito. Je recolle temporairement la fille qui m'avait dépassé avant la côte, mais ce n'est qu'un feu de paille (je ne peux m'empêcher de me dire que je vais mal figurer sur le scratch fille... comment ça je suis pas concerné?) Rigolant.

On passe le 9ème km, on redescend sur la gare et ça accélère de nouveau. Derrière moi j'en entends 2 qui discutent depuis un km, mais je n'attrape que des bribes d'infos:

Parfois utiles :

  • Bon là on relâche bien en descente (ah oui tiens moi aussi je vais relâcher +)

Parfois moins:D :

  • Bon là je suis en train de calculer à quels moments je dois accélérer pour finir devant toi (ou un truc du genre)

Et puis vient le 10ème km: 44'58... cool à ce moment je me souviens que j'avais noté être passé en 47'15 l'an passé. Je tiens bon mon record et le 1h35 est possible même si je commence à douter de tenir jusqu'à la fin sur ce rythme (tiens un petit 185 qui s'affiche sur le cardio...).

Et puis 2 coureurs me passent : je me demande si ce sont mes 2 bavards de derrière mais là ça ne cause pas. A ce moment et cet endroit là, y a quelques coureurs du 10kms qui s'échauffent, une voiture manœuvre un peu au milieu de la route et file un petit coup de stress au 2 devant moi, puis on revient au niveau du départ (fin de la 1ère grande boucle) : j'aperçois toujours la fille et le maillot bleu ciel mais le trou est fait et je me sens d'un coup un peu seul.


Boucle 2

Au 11ème km, on repasse à côté du départ et on attaque la 2ème grande boucle.

Bon petit trou de mémoire, mais c'est par là que me reprend un petit groupe de 3 qui courent ensemble du TC Andresy:) que j'ai même du mal à accrocher sur le coup mais que je fini par recoller en revenant en bord de seine.

Petite analyse : j'ai l'impression que les 2 de devant sont en mode « pacer » et le dernier suit + difficilement (souffle + marqué et léger effet d'accordéon avec ces 2 compagnons)... enfin je dis ça mais à ce moment là je commence à faire la locomotive à l'ancienne.

Un gars en vert et blanc (club de Carrières) revient également.

Je tiens le rythme et on revient sur un petit groupe (dont la personne non voyante) vers le 12/13ème de souvenir. Un petit mot d'encouragement en passant : le rythme est bon et elle semble bien ma foi, et puis, alors qu'on commence à peine à s'éloigner un des accompagnants alerte qu'il y a une petite bosse mais elle chute... toute de suite aider pour se relever.

A ce moment là, je pense aux difficultés que ça doit être de s'entraîner sur différents terrains, au courage supplémentaire dont elle doit faire preuve pour pratiquer ce type d'épreuve et à la logistique... un des gars du TC d'ailleurs exprime sa compassion (d'ordinaire loquace en courant là je ne pipe pas un mot... courir + penser ça va encore, mais peux plus causer dis donc!). On repasse devant notre groupe de musique qui met du rythme : je trouve juste la force de soulever un pouce pour remercier !

Au passage on a repris 2 concurrents je crois (bah oui il serait temps d'arrêter de se faire doubler!).

Je me dis d'ailleurs, que j'ai de la chance d'être tombé sur ce groupe qui m'emmène sur les bords de Seine. Je pense aussi à un moment leur dire mais voilà ti pas que je suis en train de décrocher. Le maillot vert et blanc a déjà pris quelques mètres depuis un petit moment mais mes t-shirt bleus (TC Andresy) s'éloignent aussi ! Quelques mètres de retard que je vais finalement combler juste avant d'attaquer la première partie de la montée.

Dans la petite descente avant la cote de Verdun, ça ralenti pour préparer la montée ce que je fais également et on attaque le 2ème mur.

Étant déjà bien à bloc au pied je n'hésite pas a me laisser légèrement décrocher par mes compagnons pas + inquiet que ça. Je me souviens que l'an passé les cuisses avaient un peu serrés en haut de la bosse mais ça ne m avait pas gêné avec le profil roulant qui suivait. Cette année ça passe pas si mal que ça (de souvenir je passe un gars qui marche)... j'arrive en haut et relance tout de suite couvrant immédiatement les quelques mètres que j'avais laissé sur le dernier du groupe. Les 2 autres sont un peu plus loin et l'un d'eux perd quelque chose l'obligeant a reculer de quelques pas et du coup je le remonte aussi.
On passe le ravito, que je "sèche" fidèle a ma stratégie 100% autonome (d'ailleurs je me contenterai exclusivement de la boisson isotonique cette année) ce qui me permet de reprendre un coureur, de recoller le dernier coureur du TC Andresy qui regarde où sont ses collègues et d'aller récupérer mon coureur vert et blanc qui avait un peu d avance.
Une des féminines qui m avait passé a peu près au même moment que les ballons 1h30 apparaît un peu plus loin et on relance bien prêt à revenir sur elle.

Je ventile pas mal me disant que ça doit pas être top pour le gars qui n'a pas demandé a avoir une soufflerie dans le dos... mais je suis vraiment en mode moule qui s accroche a son rocher et le point de côté n'est pas loin. Comme j'imaginais on reprend la fille devant nous et on passe, continuant tant bien que mal! Une nouvelle féminine en chaussette de compression apparaît en visu que j'avais perdu en même temps que la précédente. On passe au dessus de la voie de chemin de fer, j aperçois toujours au loin le gars en bleu et la fille au t-shirt de club inconnu qui m'avaient repris il y a un peu + d'un tour (j'ai l'impression que l'écart se stabilise)... on reprend quand même quelques autres coureurs et la fille en chaussette de compression (je dis ça mais il y en avait un paquet cette année ayant adopté cet équipement). Bon je suis de - en - lucide sur ce qui se passe autour, juste concentré a tenir le rythme.

On reprend encore 2 coureurs mais difficilement: le + jeune encourageant son aîné sans cesse a ne rien lâché. C'est qu'il encourage fort car j'ai l'impression pendant un km de l avoir sur le porte bagage alors qu'en fait un coup d'oeil me montre qu'il y a bien un petit trou de fait.
On monte la petite bosse avant d entrer dans le stade, le gars en bleu et la fille me paraissent un peu plus près mais y a encore un joli creux... 
D'un coup j'ai l'impression que le gars qui encourage est revenu sur moi (sa voix m apparaît toute proche) mais je ne vérifie pas, toujours concentré sur mon vert et blanc qui nous met un tempo d'enfer mais que je semble pouvoir tenir jusqu'au bout.
Et puis la mon vert et blanc jette un coup d œil en arrière et fait un léger écart alors qu'on est presque au 20eme... j'hésite 3 secondes et prends le relai: c'est pas maintenant qu'on va les laisser recoller non maisLangue tirée... en passant, j accélère un peu (je sais pas trop où je vais chercher ce petit regain parce-que la je suis a l énergie!! cardio après coup : 188 avant de passer et 192 500m + loin...) et je sens que mon lièvre ne suit pas (bon... dommage). Je regarde ma montre en passant le 20eme 1h29m et quelques. 
Cool je sens que c'est bon.... allez zou un de + à rattraper puis un autre (ou pas :D)....cet autre je le recolle un peu avant la piste d'athlé mais j'ai plus de jus et lui accélère... bon bah je m'accroche en rentrant sur le stade.
Un coup d'oeil devant me dit qu'il n'y a plus rien a espérer: Un coup d'oeil en arrière me signale un coureur éloigné mais qui semble envoyer sévère. Je me dis qu'il faudrait quand même pas se faire reprendre : ça m'aide à rester accroché (+ ou -) à mon nouveau lièvre.
On rentre dans le dernier virage... ils sont tout près ceux de devant (dont le gars en bleu et la fille) et 2 autres aussi mais il va manquer 100-150m... un regard dans le rétro pour me signaler l arrivée imminente du missile.... Pas moyen qu'il revienne lui!!

Je me demande brièvement comment il peut être derrière moi et revenir aussi rapidement : je pense aux coureurs du 10kms qui ne m'ont pas encore repris et me dis que s'en est peut-être un mais pas envie de parier là-dessus. Cela dit en sortant du virage je sais que c'est bon : je vois le chrono qui est encore sous les 1h34.... Cool ! je relâche sur les 10 derniers mètres. C'est fait!

Bon un peu dur à l'arrivée avec un cardio de 194... Quelques secondes pour récupérer pendant qu'un bénévole me détache gentiment la puce de la chaussure. Je sors de l'aire d'arrivée tranquillement et retrouve Olivier qui en a déjà terminé depuis + de 4min !! Record pour lui aussi largement ! On échange quelques mots et puis on se sépare (rdv pour une prochaine;)!). Je prends 2/3 petits trucs au ravito d'arrivée puis file rapidement à la voiture car il fait vraiment pas chaud !!!

Ah oui et le missile devait bien etre le 1er du 10kms :D. 

Conclusion

 

Une très belle dernière course avec une organisation efficace (en arrivant pas trop tard 0 attente me concernant que ce soit pour se garer, pour le dossard ou pour les toilettes : ça c'est important;)). Beaucoup de monde j'ai l'impression cette année (+ que l'an passé en tout cas). Et content d'avoir vu au classement que la fille qui était tombée avait bel et bien terminé dans un temps que j'aurai rêvé de faire il y a encore pas très longtemps !...

 

Sinon sur un plan perso  une superbe année de course avec un Ecotrail largement dans l'objectif visé, un record sur 15kms, semi et Paris-Versailles et un marathon dans l'objectif également... Si seulement ça pouvait se passer comme ça tous les ans...:D

« En mode: je profite:) ! »

 

2 commentaires

Commentaire de caille posté le 20-12-2014 à 21:47:28

Et bien en voilà une belle surprise ! Finalement overnight présent sur notre 32e édition avec Olivier en prime !. Malgrè les prévisions de l'an passé de ne pas s'aligner cette année en raison du marathon de NY probablement très marquant, tu es revenu et cela m'honore et me dit que finalement notre semi plait aux coureurs !. Encore un récit qui nous fait vivre la course de l'intérieur et chaque kilometre que tu décris me renvoie l'image du panneau kilométrique et de l'endroit où tu te situes (très sympa). Toutes mes félicitations pour ce temps amélioré ! et également pour avoir deviné le cadeau technique 2014 !. Concernant l'affluence cette année, comme tu as pu le constater effectivement énorme succès avec 2503 inscrits cette année (1964 coureurs en 2013) sur l'ensemble des courses, dont 803 sur le semi et 865 sur le 10 km qui attire de plus en plus. Des régulateurs de vitesse sur le semi pour innover grâce au concours de nos 2 clubs locaux "Andrésy Athlé" et le triath'club d'Andrésy qui ont adhéré à ce projet. Bref une belle manifestation encore cette année préparée avec beaucoup d'enthousiasme pour fidéliser des coureurs qui répondent de plus en plus présents !. Je te souhaite une très bonne saison sportive et espère te retrouver en compagnie d'olivier l'an prochain pour la 33e !. Très sportivement. Xavier

Commentaire de Overnight posté le 20-12-2014 à 23:53:21

Bonjour!
Oh oui y a pas à s inquiéter la course est très bien! Pas par hasard que je reviens 4 fois de suite. Orga super vraiment! Le parcours pareil (la côte de Verdun lui donne sa petite touche de personnalité). Après c'est vrai qu on aime aussi découvrir les autres courses du coup c'est dur des fois de pouvoir revenir si trop d objectifs trop rapprochés :). L an prochain, je ne dis plus rien ! Je serai peut être là ! Si je peux ça sera encore avec beaucoup de plaisir.. un jour peut être pour accrocher les meneurs 1h30 qui sait ! (Même sil y a encore du boulot!)
Merci pour tous vos efforts et aux équipes de bénévoles a oeuvrer pour en faire cette belle manifestation!

Pour NY, oui super expérience !!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran