Récit de la course : La Corrida de Sassenage 2014, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Corrida de Sassenage

Date : 23/11/2014

Lieu : Sassenage (Isère)

Affichage : 1032 vues

Distance : 11km

Objectif : Pas d'objectif

23 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Coulé par la Conserve !!!


Corrida de Sassenage 2014 du Bouk : Coulé par la Conserve !!!



Données course
Distance mesurée: 11,0 KM.
Température au départ: 8°C guère plus.
Temps au départ: Chaleureux.

Données perso

Poids : 85 kgs

Chrono 2007 : 00:45:06

Chrono 2008 : 00:44:46

Chrono 2011 : DNS (blessure)

Chrono 2013 : 00:48:41

Objectif 2014 00:48:41

 

 

-> Hommage à TomTheMachine qui m’aura battu cette année en nombre de récits de course !!!

                                                




L'avant-course !!!

Pour faire simple… L’année sportive 2014 est, déjà, exceptionnelle. Bon, d’accord, pas pour les performances (on le rabâche assez sur ce site !), mais pour les quelques objectifs fixés et d'ores et déjà atteints :

           1/ Passer les 50'000m de D+

           2/ Finir le Grand Duc duo et le Trail Ubaye Salomon élite (et, finir le Grand Trail du Lac finalement !)

           3/ Participer à un maximum de coursettes

Bref, on est dans le bonus ! Et ce n’est pas plus mal, car une fois la ligne d’arrivée de la Chambérienne franchie, voici 4 semaines, une douleur apparut dans ma cheville gauche. Mes 3 prochains week-ends étant occupés, je zappe donc le Trail de Montagnole et la Sange’Run, pour faire place à une RUPTURE !!!

Seulement voilà, la ligne de mire, c’est Sassenage…


J’ai un plan, que je n’effectue finalement qu’à moitié :

-             J-10 : reprise de la course à pied avec un footing avec la Chenille, tronqué car petite hypo du Bouk, donc 6 ou 7 kms seulement (mais mal nulle part)

-              J-6 : fractionné -> annulé et remplacé par une sortie de 7 kms un peu bidon

-              J-4 : dernière sortie –> annulée

Bon, et bien je vais miser sur la fraîcheur, et sur mon expérience !!! (ce récit est ironique bien entendu). Car disons-le bien, le seul, l’unique objectif de cette Corrida, c’est… DE NE PAS ME FAIRE FUMER PAR ALBACOR !!!


Et comme d’habitude, je présente quelques cartes bien boîteuses dans mon jeu :

-              Toujours aussi GRAS

-              Pas d’entraînement, et il n’y a pas de secret, ça se paye

-              Pas d’effet-surprise, car le parcours est connu ce coup-ci de la Conserve (et pour cause, notre premier rendez-vous)

-              Pas de montée, ni de descente, non non, du saucisson pur

Mon seul atout : compter sur la stratégie (le garder en ligne de mire puis l'affronter frontalement), et sur son éventuel sur-entraînement !!!

 

 

Voili voilou pour l’avant-course !

 

Enfin non ! Encore une anecdote, après une édition 2013 couronnée d’un succès populaire que je n’explique toujours pas, je suis alerté par le daim/bitoman/bye bye/l ignoble/sans cervelle/cyprine/etc que les pré-incriptions partent à toute vitesse !!! Et ceci étant avéré, je m’inscris en vitesse, les inscriptions prévues pour 350 sont portées à 400 puis à 500 dont 60 dossards le Jour J qui fileront à la vitesse de l’éclair, El Tamanoir ne se fera pas avoir, contrairement à notre Puppets, Jo la fougue ou encore Michel Riondet !!!

 

Savoie, 7h30 me voici parti avec une playlist pour me mettre dans l'ambiance.

CA VA ETRE LA GUERRE


Arrivé tôt car pressentant un petit bordel au retrait des dossards, queue nenni, l’orga a intelligemment placé des tentes dehors et je retire mon dossard en 4 secondes (environ).

 

Et l’on commence les salutations, une grosse partie du gratin dauphinois est présente :

-              15 représentants de l’ASPA Meylan dont Laetitia qui a fait soi-dit en passant la veille le Marathon du Beaujolais (en 3h39 !!!)

-              175 représentants de CHAMPAGNIEEEEEEER

-              12 représentants de kifuckou : l’ignoble, norman, emeraldas, jedi, tamanoir, jacks38, dego le revenant, albacor, emeraldas, le requin, foxtrot et un ami

-              12 représentants des champions-malgré-nous : polo, the creq’s, Michel’s Riondet, Puppets, Maxime, Jo la Fougue, Olivier Soriano, el-colombiano

-              1 représentant de la honte-du-sport (la VRAIE) : la Plaie

 

On y arrive : LA COURSE

Même parcours que 2013. 2ème ou 3ème fois de l’année que ça m’arrive, j’ai oublié de recharger ma montre GPS, grrrrr

Tout le monde se place dans le SAS et PAN

 

La Conserve part fort, normal !!! Suivi de foxtrot, je perds vite le contact visuel et me focalise sur MOI. M / O / I

 

J’ai l’impression de ne pas traîner malgré un non-échauffement, et pourtant ça me passe de partout, bon ??? Je retrouve notre Oscar isérois croisé à Inovallée, el-colombiano, un coureur en survêt aux Châtaignes, Nathalie me passe aussi, et Momo est devant ! Soit il partent tous « optimistement », soit les 5 ont tort et je gère mieux que tout le monde ? A 5 contre 1, il faut se rendre à l’évidence et savoir se remettre en question, je suis LOURD !

On va donc tâcher de tenir les 3 premiers kilomètres, que la machine chauffe, et aviser. Je suis toujours dans l’espérance de mes negative split sortis de nulle part.

Ouf, Franck de Champagnier me passe et me fait remonter jusqu’à son pote, c’est toujours ça. Et puis merde, si je dois craquer, je craquerai, j’essaie donc de filer à l’allure du peloton, repasse Nathalie, puis Momo, qui me repasse que je repasse, on arrive au km2.5 et qui est là en supporter, oui, j’en ai rêvé, le GOELAND !!!

Ca c’est cool.


Km3 on attaque les premières lignes droites, c’est terrible, le fait d’être nombreux fait qu’on court en peloton et malheur à celui qui lâche !!! Et le requin qui me remonte !! Espèce de bluffeur, il file l’animal !


Km4 on a un peu de champs, aucun coureur en vert, merde, la conserve n’est même pas en vue. Notre Oscar a un peu de mal dans ces chemins caillouteux, un concurrent l’aide, je sais pas si c’est un ami à lui mais c’est sympa.


Km4.5 nous voici sur la digue pour 2.5 kms, chacun dans sa souffrance. Car oui, avec le trail on oublie ce qu’est le saucisson, de la souffrance chaque seconde ! Tiens, un ravito, je ne me souvenais pas qu’il y en avait un. Et qui me déboule par la gauche, Dego !!! C’est la fête au Bouk aujourd’hui, tout le monde veut me fumer y’a une promo c’est ça !!! « Allez, venge-toi, c’est le jour, je fais un prix lol ».

Surtout que c’est pas clair, tout le monde fait le yoyo avec tout le monde, pfff. Un mec au loin en vert, serait-ce Albacor ? Il a un short, mais Albacor avait-il un short ? Je me souviens plus, grrr….


On arrive enfin au Km7, et le demi-tour… Et les maux de ventre arrivent. Une grave envie, aaargh, je n’avais pas eu ça depuis Grenoble-Vizille… M’arrêter ? Oui mais m’arrêter c’est perdre 1 minute, sur 50 minutes de course c’est non…

Et qui est en face ? Oui, oui, la Conserve… Il l’avait dit en même temps qu’à Sassenage c’était jouable… Et là, je le lui fais le cadeau, le « BOUUUUUUUUUUK », lui signalant ainsi, en révélant ma position (lointaine), qu’il est en train d’écrire l’histoire !!! J’en viens même à vouloir m’excuser de l’absence de bagarre ce coup-ci, mais seule la victoire est belle, n’est-ce pas !

Et là, il faut aviser : comment limiter les dégâts ? Déjà, vu le non-negative-split qui se profile, il me faut contenir… ceux que j’ai doublés en début de course ! Nathalie, Momo et el-colombiano.

S’ensuivent donc 2 looooongs kilomètres de torture gastrique, ou avançant péniblement à 11-12 km/h, je me fais déborder par nombre de coureur, en espérant à chaque fois ne pas reconnaître un des guerriers me poursuivant !


Enfin, Km9, les douleurs s’estompent un peu, j’en profite pour au moins accrocher un des coureurs de devant, c’est toujours ça de pris.

Seulement… Seulement les jambes n’y sont pas ! Je m’accroche mais que la lutte est dure intérieurement… Et ce pont, il est où ce fucking pont !!! Enfin ! Allez plus que quelques 500m, j’ai du champ derrière, je vais finir tel quel…

Seulement à l’approche de l’arche, deux mecs reviennent de je-ne-sais-où puisqu’il n’y avait personne 1 minute avant ! On peut envoyer, donc j’allonge, nous voici à 6 dans un sprint saucissonnesque, dans lequel, ouf, ultime satisfaction je termine second, on a la gloire qu’on peut !!!


51’55 contre 48’43 l’an passé, OUCH ! Bon, l’an passé je m’étais aussi sublimé sur la fin avec le combat contre le Kenyan Blanc (à qui l’on pense très fort aujourd’hui !!!), mais quand même ! Il y a une justice dans tout ça : c’est qu’il faut s’entraîner !


Et donc… ALBACOR A FINI PAR FUMER LE BOUK !!! Victoire nette et sans bavure !!! A voir si cela se confirme, tels les combats d’antan Kéké vs Bouk ! Bravo en tout cas la Conserve !

 


Deux grands champions tentent de consoler le pauvre p'tit bouk



Enfin : bravo à toute l’équipe d’organisation, quelle plébiscite que cette course automnale par excellence !!! Et le vin chaud à l’arrivée pour refaire la course, moi, j’achèèèèète !!!

 

Mais tout ça c’était avant le drame, le coup de poignard final : en rentrant piteusement chez moi, je découvre Cocci en train de faire ce qu’elle aime le plus, à savoir chanter et danser sur du Richard Cocciante, Georges Moustaki et autres célébrités mortes.


Manquerait plus que Lewis Hamilton soit champion du monde de Formule 1 et que l’on perde la Coupe Davis, tiens… Chienne de vie !!!

 

 

 

23 commentaires

Commentaire de Albacor38 posté le 23-11-2014 à 22:41:13

Merci Cocci pour ta contribution décisive à cette victoire. Tu peux arrêter de mettre double dose de crème fraiche dans tes petits plats pour cette saison. Comme convenu je t'adresse le chèque par courrier. Bises.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-11-2014 à 08:21:59

C'est pénible d'encaisser un chèque de 5 €uros, fais plutôt un virement sur son compte aux Îles Caïmans

Commentaire de loiseau posté le 23-11-2014 à 22:59:21

1) Il n'est pas mort, Cocciante...
2) 85 kg, tu as eu ce que tu mérites !!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-11-2014 à 08:22:21

1) J'ai confondu avec Daniel Guichard !
2) C'est pas faux !

Commentaire de XBo posté le 24-11-2014 à 16:32:59

Euh.. je ne suis pas un spécialiste mais je ne crois pas que Daniel Guichard soit mort non plus.
Sinon ton CR se lit au même rythme effréné que les course aux saucissons, j'adore.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-11-2014 à 16:46:50

C'était du second degré, j'aurai dû mettre un smiley :-)
Attention je respecte ces chanteurs, hein, mais comme ils passent sur Nostalgie que j'ai renommé la "radio des morts"... Hi hi hi

Et sinon merci pour ton commentaire XBo, tu es très bo !!!

Commentaire de le daim posté le 24-11-2014 à 09:11:53

cocciante c'est un lover,et ton bide c'est une horreur.bien vu le récit,ma caille!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-11-2014 à 09:18:42

Au moins toi tu comprends ma douleur.
Merci mon ami.

Commentaire de the dude posté le 24-11-2014 à 11:47:35

Eh oui mon Bouk, triste week-end pour le sport tricolore, je confirme.
Mais bon en ce qui te concerne à force de jouer avec le feu, ça devait arriver un jour...
Maintenant ton âme de guerrier doit reprendre le dessus pour leur montrer à tous qui c'est le patron, le vrai Bouk, bordel!!! celui qui est descendu sous les 45 minutes sur cette même course et qui s'habillait en taille 38!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-11-2014 à 14:55:47

Ta seconde phrase résume tout...!!!

Commentaire de El Tamanoir posté le 24-11-2014 à 13:53:18

Une belle lucidité dans ce récit. Maintenant que tu as touché le fond de la piscine, tu ne peux que rebondir de plus belle ! Et 50000 m de D+, respect !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-11-2014 à 14:57:37

C'est 7000m de D+ de moins qu'un certain Albacor et c'est même 55000m de D+ de moins qu'un certain kéké !!!

Il devient trop élitiste ce site !!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 24-11-2014 à 18:57:59

Nan, ton problème vient du fait que tu écoutes trop gras vu ta playlist. J'ai jamais dépassé Led Zeppelin et Deep Purple et je faisais encore 40' aux 10 à 50 Berges(je sais ça date). Tiens, essaie même John Mayall comme régime et tu passeras sous les 80.

Mes condoléances pour Moustaki et l'autre... Ça c'est dur !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-11-2014 à 20:33:47

40' au 10, ça fait rêver maintenant... Je vais déjà reprendre à la base, du Led Zep' !!!

Commentaire de foxtrot posté le 24-11-2014 à 22:15:01

Bon, il reste 3 semaines pour la revanche aux enfants malades.
Un p'tit regime, quelques fractionnés bien placés , rien n'es perdu, avec un peu de chance, tu peux meme battre Michel Riondet !! hi hi !!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-11-2014 à 22:32:04

Je vais surtout la courir avec Cocci gnak gnak

Commentaire de Philippe8474 posté le 25-11-2014 à 08:16:26

Y a plus qu'à remettre le saucisson sur la table et repartir aux charbons!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-11-2014 à 22:32:29

Hélas oui, telle est la vérité...
Mais ce serait tellement triste !

Commentaire de Benman posté le 25-11-2014 à 21:53:25

Je savais qu'on pouvait (largement) sentir le bouk, mais maintenant je sais qu'on peut aussi fumer le bouk, et que ça conserve... bref, le saucisson va se transformer en Morteau double gras en boite. Et rien que ça, c'est une bonne nouvelle pour le monde du trail.
Ah, au fait plus tard, tu repenseras à ça quand tu passeras, soit devant Geoffroy Guichard, soit juste devant le dernier V4:

Dans son vieux pardessus râpé
Il s´en allait l´hiver, l´été
Dans le petit matin frileux
Mon vieux.

Y avait qu´un dimanche par semaine
Les autres jours, c´était la graine
Qu´il allait gagner comme on peut
Mon vieux.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-11-2014 à 22:31:42

Vade retro mon Benman !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Commentaire de Jean-Phi posté le 26-11-2014 à 11:10:47

Excellentissime CR à nouveau ! J'adore ! Bon, Moustaki est mort, c'est une bien triste nouvelle... :(

Commentaire de le_kéké posté le 26-11-2014 à 13:52:08

Que dire ???
Le positif c'est que quand même il a sorti une sacrée perf l'autre zozo et que toi ben c'est pas si nul vu tes petites rondeurs qui leurs plaisent tant ... encore quelques bons repas pendant les fêtes et tu dois encore pouvoir faire mieux en descente, seul problème à Sassenage il y en pas.

Commentaire de Jedi posté le 26-11-2014 à 21:27:02

Tu peux être fiers de ta course, et même si tu as fais moins bien que l'année passée, ben le point positif c'est tu as insufflé suffisamment de motivation à tous ceux qui t'ont fumé. Le Bouk est source d'inspiration ! :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran