Récit de la course : Marathon de New-York 2014, par lolorun

L'auteur : lolorun

La course : Marathon de New-York

Date : 2/11/2014

Lieu : New York (Etats-Unis)

Affichage : 944 vues

Distance : 42.195km

Matos : Un bonnet et des gants !

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

The Marathon de New York !

Un petit compte rendu en vrac. Un mot : grandiose !

Combien ça coute ? Pas nécessairement trés cher si on a eu la chance (comme moi !) d'être tiré au sort (une chance sur 10 à peu prés, c'est mieux que l'euromillion quand même...). Selon le tx de change du dollar, environ 250/275 € le dossard auquel vous allez rajouter le vol (entre 450 et 650 € TTC) et l'hébergement (à partir de 45 € la nuit en single).

Une fois que vous aurez appris l'heureuse nouvelle en mars, vous aurez du temps pour faire vos résas. Dans mon cas, ficelées en juin : vol à 475 €, hébergement au YMCA d'Harlem tout à fait correct (sauna, piscine !) surtout vu le tarif (45 € la nuit en single...). Cout total : environ 900 € auquels vous rajouterez toutes les tentations new yorkaises !

Comment ça se passe ? Plutôt trés bien ! Arrivée le jeudi, c'est plutôt pas mal, ça laisse du temps pour se balader tranquillement jusque la course et de se remettre du décalage horaire (dans le sens europe /usa on s'en remet rapidement, pas vraiment utile d'arriver avant sauf si bien sur vous voulez profiter de NYC). Retour le lundi pour, quand même, se remettre des 26.2 miles.

Première chose qu'on a envie de faire : récupèrer le dossard au Javit Center / Expo. Des navettes bus affrètées par l'organisation peuvent vous y amener mais ce n'est pas trés loin de penn station et en 15 mn à pied on est devant cette immense halle. Voilà, on y est, et on commence à prendre un peu conscience de l'ampleur de l'évenement : il y a du monde ! On peut récupèrer son dossard du jeudi jusqu'au samedi soir. Pas d'attente, des bénévoles partout qui parlent toutes les langues au cas ou. On récupère ensuite son BIB (dossard), puis son premier trophée (le T shirt ! pas mal !) ensuite un sac avec un peu de pub (on est aux USA !) qu'on évite d'abimer : c'est ce sac qui vous servira soit pour l'entrée au départ le dimanche (option pas de bagage, un poncho en prime à l'arrivée) soit pour le transfert de vos affaires à l'arrivée (option bagage, pas de poncho à l'arrivée : snif !).

Tous les sponsors du marathon sont là et on est là aussi pour le shopping et se faire son lot de souvenirs (vestes, gants, chaussures, si vous avez oublié quelque chose, pas grave, Tonton ASICS est là ...!) perso je n'y trouve rien de choquant, les articles sont de bonne qualité, les tarifs corrects et vues les queues aux caisses, je suis pas le seul à le penser !

Voilà c'est fait, on peut faire le malin et partager la photo de son dossard sur sa page facebook !

Maintenant 2 jours pour se balader avec vendredi un petit décrassage de 30 mn. Je commence déjà à me sentir célèbre : 2/3 "good luck for sunday", ça fait chaud au coeur, d'autant plus que la température commence à baisser...

Samedi soir, pates comme il se doit, on met son réveil et on oublie pas que ce week end là à NYC, on change d'heure ; ça tombe bien on gagne une heure de sommeil...

Dimanche matin 05h : debout ! Heureusement que j'ai demandé à ma femme  qui est restée en France (lapoooooovre !)  de m'appeler pour me réveiller au cas ou : mon téléphone n'a pas sonné ! Direction le métro (vérifiez les horaires la veille, le dimanche matin c'est une rame toutes les 20mn pas plus...) et 35 mn pour rejoindre South Ferry, l'embarcadère pour prendre le ferry vers Staten Island. Au fur et à mesure des arrêts, le flot des Marathoners est de plus en plus important, on arrive vers 06h15, le jour commence à pointer son nez.

Premier constat : la météo ne s'est pas trompée, ça caille et, le pire, il y a du vent, beaucoup de vent...Argh ! Je me mets au chaud dans la gare de départ, je ne suis pas le seul mais on trouve des places sans soucis pour s'assoir. Je suis prévu sur le ferry de 07h15 mais il n'y a pas de controle, j'en prends un un peu plus tôt (un ferry toutes les 20 mn environ). Arrivée 30 mn plus tard à Staten island, direction les bus qui partent vers le village de départ. Sur la carte, le départ est tout proche, en pratique, il faut pas loin de 45 mn pour que le bus me dépose devant l'entrée du village. Il est 08h30, je dois déposer mon sac avant 08h50 (finalement possible jusque 09h15...) mais j'ai bien fait d'anticiper un peu !

Contrôles de sécurité, puis toujours autant de bénévoles qui vous permettent de vous orienter facilement dans le village (dépose sacs, sas de départs, etc..). Monsieur Dunkin Donuts est là aussi ! Merci pour les cafés et le bonnet ! Egalement des WC partout avec peu d'attente.

Il fait froid et je ne sais tjrs pas comment je cours : short ou pas ?! finalement oui mais je garde mes gants et mon bonnet et bien sur la veste prévue pour patienter jusqu'au départ et que je laisserai, tradition oblige, pour la collecte de vêtements.

Je pars à 10h05, entrée dans le sas dernier délai à 09h35 (il y a aussi des WC dans les sas, pas de stress à avoir de ce côté là !) . On patiente en discutant avec ses voisins et voisines, on sent que tout le monde est ravi d'être là, tout le monde se sourit, c'est top ! 09h40, coup de canon, la première vague part, on entend au loin le NYC, NYC de Sinatra...on ne rêve pas, on est bien au départ de "The Marathon de New York "!

On y est presque, il fait tjrs aussi froid, mais bon au final je n'aurai pas attendu trés longtemps dehors et je suis content d'avoir opté pour la solution Ferry + bus qui permet de partir plus tard que les bus directs depuis Time Square....

Le vent semble se renforcer au fur et à mesure qu'on s'approche du Verrazano Bridge, le point de départ mythique. 70 kms/h, je confirme ça souffle ! et bien évidemment bien en face ! Misère ! 10h05 2ième coup de canon, cette fois ci Sinatra chante pour nous ! c'est parti ! Première surprise ça ne piètine pas (enfin pas trop...) et je suis déjà en train de courir lorsque je passe la ligne de départ.

Waooouuuhhh ! Manhattan au loin et j'ai la chance d'être sur la partie supérieure, la vue est belle et au sommet du pont (oui oui le sommet, on dirait pas, mais ça grimpe un peu quand même...) je m'arrête pour prendre une photo. Je prendrai bien un peu mon temps mais j'ai encore du chemin ! On redescend, j'ai les mains sur le dossard, j'ai peur qu'il s'envole !

On entre dans Brooklyn, qu'on va traverser du sud au nord : un petit échantillon de ce qui nous attend sur tout le parcours : des spectateurs partout ! Avec leurs pancartes, les "touch for power" les "give me five" : une ambiance de dingue qui ne s'arrête jamais durant la traversée des 5 Boroughs !

Sans oublier que le public fait office de ravitaillement solide (bananes, gateaux en tous genres, bonbons, on trouve  de tout !). Bon à savoir dans la mesure ou l'organisation ne fournit que du liquide (eau et gatorade) tous les miles avec des gels au 30ièm kms (à priori des fruits aussi mais j'ai du passer trop vite : pas vu !)

Qu'est ce que je retiens de la course ? Que du plaisir ! Une espèce de parenthèse hors du temps avec des encouragements, de la musique, des gens heureux partout qui au final est trop vite passée ! J'avais (enfin presque, faut pas déconner non plus !) envie de repartir sur la ligne de départ une fois arrivé..., ce qui est sur c'est que, juré,  je le referai.

Pour parler "performance" comme d'hab, 2 courses en une pour les laborieux comme moi...Jusqu'au 30 ièm la vie est belle (11,3 km/ h de moyenne, 1h53 au semi...) et on se dit que les changements de rythme sur ce parcours ne nous atteindront pas cette fois ci (bcp de faux plats montants et descendants notamment le Queensborough Bridge: pffffffffff !) et puis vers le 30 ième, le début de la deuxième course : faut tenir ! Cette fois ci une pointe jamais connue dans le genou qui m'a forcée à marcher / trottiner pendant 2 kms et qui a disparu progressivement...Au final 04h14mn, pas glorieux mais honorable !

Une fois la ligne franchie, la médaille : yesssssssssssss ! i did it ! 15 mn de marche environ (ça décrasse !) pour récupèrer mon sac puis 5 mn pour rejoindre le métro. Bien moins que ce que j'avais pu lire ! Surtout qu'entre temps vous avez récupèré quelques victuailles (barres de céréales, pomme, eau, boissons aux gouts étranges et douteux...)

Retour à l'hôtel, même pas mal aux jambes, et hop un petit sauna à la YMCA et je repars me faire un petit plaisir : un match des Knicks au Madison Square Garden. Une bonne journée, ce 02 novembre 2014 !

 

 

4 commentaires

Commentaire de Overnight posté le 17-11-2014 à 18:43:38

En te lisant je me rends compte que jai oublié pas mal de petits détails dans mon CR:D. Good job en tout cas et merci de refaire vivre ce moment :)! Belle gestion budgétaire également (forcément sans passer au tirage au sort et a défaut d être dans les bons qui peuvent sen affranchir ça fait + mal :P)

Commentaire de lolorun posté le 17-11-2014 à 20:33:02

c en lisant ton commentaire (bien précis je te rassure !) que finalement ça m'a donné envie d'écrire le mien. c vraiment un chouette moment qu'on a envie de partager avec le plus grand nombre...
en tous cas , moins de 03h30 pour toi, congratulations !

Commentaire de Papakipik posté le 17-11-2014 à 21:44:25

J'allais poster mon CR quand je suis tombé sur le tien qui ressemble beaucoup...au mien ! On a eu les mêmes galères avec le vent et ce p....n de pont du Queensboro ! Félicitations d'avoir fini. J'ai également lu celui d'Overnight : bravo pour la perf et d'accord sur le coût du budget en passant par une agence (2 x plus me concernant).

Commentaire de lolorun posté le 17-11-2014 à 23:01:01

faut poster papakipik ! g hâte de lire !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran