Récit de la course : Lyon Urban Trail LUT by Night - 24 km 2014, par Khioube

L'auteur : Khioube

La course : Lyon Urban Trail LUT by Night - 24 km

Date : 8/11/2014

Lieu : Lyon 01 (Rhône)

Affichage : 985 vues

Distance : 24km

Matos : Salomon - Sense Mantra

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

À l'arrache !

Bonjour à tous ! Petit récit rapide de cette première édition du Lyon Urban Trail by Night...

J'avais prévu de bien m'entraîner et d'en faire un vrai objectif mais j'ai eu beaucoup plus de boulot que prévu à la fac et je n'ai pratiquement pas couru : depuis la Nuit des Cabornes, début septembre (25km), j'ai dû faire à peu près 6 sorties, la plus longue faisant 13km et 500m ! J'aborde la course en me disant que je suis peut-être le concurrent le plus mal préparé et que je vais tâcher d'en faire une sortie longue en vue, peut-être, de la Saintexpress (encore faudrait-il que je me bouge et que je prenne un dossard).

Arrivée sur la ligne de départ juste à temps pour la dernière vague du 13km, le temps de retrouver mon camarade Clément qui, lui, est dans la forme de sa vie et aimerait faire un bon chrono. Son pote, Benjamin, que je connais un petit peu, est beaucoup moins ambitieux, on part donc dans l'idée de courir ensemble - mon but étant de le suivre le plus longtemps possible. Un de nos amis communs, qui n'a pas pu avoir de dossard, l'attend à la passerelle Saint-Georges, on aura donc un lièvre pour les 18km restants.

Le départ est lancé, on part tranquillement, je suis content de voir que ça ne bouchonne pas trop au début (enfin moins qu'au LUT diurne), mis à part dans les escaliers pour remonter vers la Sarra, ce qui m'arrange vu qu'ils sont bien raidasses. Pas grand-chose à signaler dans les premiers kilomètres, on est rapidement étonnés de rattraper des coureurs du 13km qui, au bout de 3 ou 4 km, marchent déjà, sans doute surpris par le dénivelé accumulé dans les premières minutes de la course. Notre duo fonctionne plutôt bien, on fait parfois un peu l'accordéon, on se perd un peu de vue mais j'arrive généralement à le récupérer sur le plat ou dans les descentes. Ma connaissance parfaite du premier tiers du parcours est assez agréable, je peux lui indiquer quelles côtes sont "courables", notamment, ce qui nous permet de gagner quelques places par rapport aux coureurs plus prudents (notamment dans la montée du Gourguillon). Comme prévu, on récupère notre ami Charles sur les quais de Saône, il va pouvoir nous changer un peu les idées et nous soutenir quand la tête commence à souffrir. La montée vers La Mulatière est longue, elle est un peu casse-pattes mais comme je la connais bien j'ai pu les prévenir et nous arrivons à relancer convenablement sans passer par le ravitaillement. Tout se passe plutôt bien dans Sainte-Foy, on passe la barre des 10km en un peu plus d'une heure et on commence à se dire qu'à ce rythme la barre des 2h30 est jouable. Je ne me projette évidemment pas aussi loin, je ne suis pas sûr de tenir comme ça très longtemps. Je commence un peu à souffrir dans les côtes dès qu'il y a des escaliers, notamment dans le parc aventure (partie très agréable, au demeurant), je préviens d'ailleurs Ben et Charles qu'il ne faut pas m'attendre et que si j'arrive à les rattraper sur le plat et les descentes alors tant mieux, sinon je ferai mon bonhomme de chemin. Heureusement la deuxième moitié du parcours est moins exigeante et les faux-plats montants ne me font pas souffrir. Finalement, nous arrivons à garder notre rythme et commençons à envisager sérieusement de descendre sous 2h30...
Autour du 18e km, lors de notre retour sur les hauteurs de Sainte-Foy, Ben commence à souffrir et m'invite à partir à mon rythme. Je sens que je pourrais accélérer mais j'ai peur de craquer un peu, surtout que je ne suis pas du tout sûr de la fin du parcours est craint de me faire surprendre par une dernière côte sortie de nulle part. J'accélère donc un tout petit peu, regagne quelques petites places (certains commencent manifestement à souffrir de crampes) et suis rassuré d'entendre les signaleurs nous promettre qu'il reste à peine un kilomètre quand nous arrivons rue du Trion, à quelques mètres de la ligne d'arrivée (à vol d'oiseau). J'accélère un peu, entrée dans le jardin de Fourvière, malheureusement je constate que le parcours redescend pour mieux remonter plus loin. J'essaie de garder un oeil sur le chrono tout en me disant qu'il faut envoyer et ne pas trop gérer, sinon je vais me faire piéger. Les dernières mètres sous la basilique sont douloureux, je préfère marcher plutôt que de me flinguer les cuisses et les poumons. Au final je relance, j'arrive à tenir un rythme acceptable sur les derniers hectomètres et suis tout heureux de finir en sprint.
Excellente idée, du reste, puisque mon chronomètre indique 02:30:00 (un peu moins sur mes résultats officiels). Quel plaisir d'avoir tenu le coup, contre toute attente ! Benjamin arrive, 55 secondes plus tard, fatigué mais content.

Personnellement je ne misais vraiment pas grand-chose sur cette course alors je suis vraiment très heureux de ma course. Evidemment je suis loin de mon meilleur niveau, j'aimerais aimer pouvoir courir bien plus vite sur les portions plates mais je n'ai pas du tout fait de fractionné depuis plus de six mois, alors il ne faut pas rêver. Belle course, météo parfaite, belle lune, bonne ambiance, de la bonne compagnie pendant tout le parcours... PARFAIT !

Merci beaucoup aux bénévoles et organisateurs ! Promis je reviendrai !

2 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 10-11-2014 à 14:37:10

Promis tu reviendras.... entrainé !
bon, ça reste une très belle performance dont même au top de ma condition je ne serais pas capable. Pour la Saintexpress, une autre course commence : celle pour trouver un dossard ! bonne chance....

Commentaire de Khioube posté le 11-11-2014 à 13:33:02

Merci Laurent ! Pour la course au dossard, je suis sur la bonne voie, il ne me reste plus qu'à faire le nécessaire, histoire de quand-même faire mieux que l'an dernier...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran