Récit de la course : Marseille-Cassis 2014, par Albacor38

L'auteur : Albacor38

La course : Marseille-Cassis

Date : 26/10/2014

Lieu : Marseille 01 (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 1376 vues

Distance : 20km

Objectif : Pas d'objectif

23 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Gineste for ever


 

Chambéry. 26 Octobre 2013 vers 21h45. Je viens de vivre une de mes plus belles émotions de CàP sur "La Chambérienne" au format 10km. Je rejoins ma voiture et je croise les derniers arrivants du grand parcours qui en terminent. Ils sont partis à 18h30 et ils ont 21km et 1000m D+ dans les pattes. Le premier de la catégorie est déjà arrivé depuis 1h30. Les gars en bavent. Ils sont rincés. Je les encourage. J'ai un respect infini pour eux et je me fais une promesse :


"L'année prochaine, sûr, je prends le départ avec vous"


Mon programme semblait donc réglé pour ce WE d'Octobre 2014... Sauf... Sauf que je n'honorerai pas ma promesse car une fois de plus ma bonne étoile a frappé à la porte. Ou plus exactement le DRH de ma boîte s'en charge pour m'annoncer qu'il jette l'éponge pour Marseille-Cassis et qu'il me propose son dossard. J'ai une heure pour faire mon choix. Il est fait en 15 secondes : Course mythique. Vacances scolaires. Dossard offert : La Chambérienne 21km attendra une année de plus...


Je n'ai aucune inquiétude sur le format et le profil de course. En bon Grenoblois habitué aux courses avec dénivelé la difficulté annoncée du "col de la Gineste" et ses 300D+ ne me fait "même pas peur". Par contre il en va tout autrement de la gestion d'une course avec pareille affluence. Comment appréhender l'avant course, l'échauffement, le ravitaillement ... quand 15000 personnes sont au départ !?!




Je profite de l'expérience du Bouk qui a pris le départ à 3 reprises et qui me dicte les 10 commandements du MK6:

  • Aux aurores tu te lèveras 
  • Les navettes qui te déposent au Vélodrome tu prendras
  • Au plus tôt dans le SAS de départ tu te mettras
  • D'un sac poubelle ou d'un vieux pull tu te revêtiras
  • Au départ les contre-allées tu privilégieras
  • Dans la montée de la Gineste quand les routards cracheront leurs poumons tu rigoleras 
  • Avant d'arriver au col de la vue sur Marseille tu profiteras 
  • Après le col tu dérouleras 
  • De la "montée des pompiers" tu te méfieras
  • A l'arrivée dans Cassis, les hourras de la foule tu savoureras


Amen...  Je décide de respecter ce programme à la lettre:


"Aux aurores tu te lèveras"
Réveil à 5h45. Même pas mal vu que ce WE on change d'heure et gagne une heure de sommeil. Au petit matin je pète la forme.

 

 


"Les navettes qui te déposent au Vélodrome tu prendras"
L'organisation est absolument irréprochable. C'est vraiment un leitmotiv sur cet évènement. Et sur une course avec 15000 partants c'est juste un exploit. Que dire sinon un grand bravo aux bénévoles et encadrants. En ce qui me concerne je dispose d'un laisser-passer qui me permet de rejoindre Cassis sans encombre, d'y déposer ma voiture, et de prendre un des nombreux bus (gratuits) qui nous déposent effectivement à proximité du stade de Marseille. Petit réveil musculaire car il faut un bon 1/4 d'heure de marche pour rejoindre le Bd Michelet où se trouve le départ. On nous fait passer dans le Vélodrome (qui n'en est plus un d'ailleurs) rénové et désormais couvert d'une structure qui a vraiment de la gueule.

 

 (Je découvre la vie N°1 : Des lampes à UV pour faire pousser la pelouse !!!)

 

 

  (Pour Boris fervent supporter de l'OM...)

 


"Au plus tôt dans le SAS de départ tu te mettras"
Juste le temps de déposer quelques affaires dans la consigne (que nous retrouverons à l'arrivée à Cassis) et je me cale dans le sas "tout venant". Je n'ai en effet pas le sésame d'accès aux sas préférentiels. Malheureusement d'ailleurs car pour eux tout est plus facile : Pas besoin d'arriver en avance, une zone d'échauffement et l'assurance ne pas piétiner pendant de longues minutes au départ.


Comme je me doute que d'ici peu la zone va se transformer en bétaillère je me cale contre les grillages. Me voilà installé juste en face du stade Caujolle. Il est 8h10. J'ai désormais 1h20 à tuer ....

 


"D'un sac poubelle ou d'un vieux pull tu te revêtiras"
Plus les minutes passent plus la promiscuité s'accroît. Je me félicite d'avoir pris mes aises en arrivant. J'ai la chance d'avoir pu m'assoir. C'est un privilège car ceux qui arrivent derrière restent debout avec un espace vital réduit au minimum. Agoraphobe s'abstenir. C'est un truc à devenir dingue.

 


Marseille Cassis 2014 avant le départ par lenclume38

 


Les minutes passent. L'heure du départ approche et avec lui le "pipi de la peur". C'est le moment de la grande intimité avec ses voisins ... et ses voisines. La nana a côté de moi a géré l'affaire de main de maître, ni vu, ni connu et tout en conversant de la pluie et du beau temps elle baisse son short et fait son affaire sous son sac poubelle ! Pour moi c'est une grande découverte (Je découvre la vie n°2) ! Je ne savais pas que les filles pouvaient pisser avec une telle précision dans une bouteille ! Pour ceux qui, par contre, n'ont ni sac poubelle si bouteille c'est forcément beaucoup moins classe... Je vous passe les détails...


(Du monde dans la bétaillère...)


H-5mn : L'ambiance change. Ca sautille à défaut de pouvoir s'échauffer et un phénomène inattendu fait son apparition : Voici l'heure de la grande transhumance des déchets: Les mecs ne pouvant pas bouger ils chargent leurs sacs poubelles de leurs vieilles fringues et de leur bouteilles et balancent le tout vers les extérieurs. C'est un festival. Ca vole dans tous les sens et croyez moi sur parole il ne fait pas bon être grand...


(Pas exactement l'esprit trail ;)


Dernier blabla d'un politique et PAN c'est parti.


Comme prévu c'est la galère. Je suis globalement bien placé, à +/- 200 mètres du départ, mais malgré tout il me faudra près d'une minute pour passer l'arche. Et même après ça bouchonne. C'est le moment de suivre le commandement n°5

 

 


"Au départ les contre-allées tu privilégieras"

Ca m'a l'air d'être la stratégie gagnante car ceux qui ont déjà franchi la barrière vont beaucoup plus vite. Je guette une trouée. J'en vois une première mais emporté par le flot impossible de m'y faufiler. Je poursuis mon exercice d'accordéon encore quelques 10aines de mètres quand, enfin, je peux prendre la tangente.

J'allonge enfin la foulée. Ca tire. Rien d'étonnant sans échauffement préalable et après 1h20 à faire le poireau sur place !

KM1 bouclé en 5'15 ! Tout est dit... Comment perdre d'entrée 1' sur son chrono idéal !

Mais petit à petit je trouve mes marques, je suis moins gêné par la foule et je retrouve un rythme correct avec un KM2 effacé en 4'35.

Passage au rond point de Mazargues. Ca y est on rejoint la fameuse D559 qui va nous mener à Cassis mais pour avoir fait la route en voiture la veille je sais que la difficulté n'est pas pour tout de suite. Dans l'immédiat c'est un long faux plat montant sur des kilomètres. Nous sommes toujours largement encouragés par la foule. L'ambiance est vraiment sympa entre animations et acclamations. Vers le KM6 voilà le premier ravito qui annonce la vraie montée. A nous deux Gineste on va voir si tu es aussi redoutable que certains veulent bien le dire....

 


"Dans la montée de la Gineste quand les routards cracheront leurs poumons tu rigoleras"

Pour être honnête je suis pas sûr d'avoir beaucoup rigolé d'autant que la chaleur s'est invitée dans l'ascension mais c'est vrai que pour un familier des courses de côte dans les Alpes la Gineste ne présente pas de grosse difficulté. L'effort est court (4 km ?), la pente pas très marquée et surtout très très régulière ce qui permet de prendre un rythme et de s'y tenir. Pour ma part je suis monté à plus de 10km/h. Quant à ceux qui persistent à penser que la Gineste est une très grosse difficulté je les invite à prendre le départ de la MP3C LA grande classique Grenobloise avec ses 850D+ sur 11km et ses portions à 20%...

 


"Avant d'arriver au col de la vue sur Marseille tu profiteras"
La vue est effectivement superbe. Je regrette juste que l'ami Foxtrot, revêtu d'un superbe T-shirt Kikourou (qu'il ne sort que pour les grandes occasions) n'en ait pas plus profité car voilà qu'il me double quelques centaines de mètres avant le passage du col...

Passage du col. Ravito. Puis arche du KM10 franchie en 53:40.

 (Foxtrot de dos : il passe trop vite)


"Après le col tu dérouleras "
C'est la revanche des routards ! Tous les mecs que j'ai passé dans la montée reviennent sur moi les uns après les autres ! Toujours cette difficulté de mon côté à gérer les changements de rythme. Il me faudra un peu de temps avant de retrouver mes jambes. Les 7 kms de descente qui mènent sur Cassis sont menés à 4'40/kil. C'est pas franchement glorieux. Pourtant c'est acclamé comme un héros que je rejoins ma petite famille qui m'attend un peu après le KM17. Un sourire pour la photo, une tape dans les mains de ma luciole et me voilà reparti pour le dernier volet de la course avec l'entrée dans Cassis...

 (MK6 c'est le bonheur !)



"A l'arrivée dans Cassis, les hourras de la foule tu savoureras mais de la "montée des pompiers" tu te méfieras"
Juste de la folie. Tout au long de la course nous avons été encouragés mais sur les 3 derniers kils dans Cassis ce sont des milliers de spectateurs qui sont massés derrière les barrières pour littéralement nous porter. La pente est sévère. J'envoie un maximum sans plus chercher à m'économiser ni jeter le moindre regard au cardio. Et c'est juste comme je me demande si la montée des pompiers est toujours au menu de la course que la voilà. Dans les faits une petite côte bien timide et très courte mais le jour de la course après des kilomètres de descente et la fatigue accumulée un vrai casse-pattes.


Ultime ravito puis une descente vertigineuse et bien cassante vers le port. On entame alors quelques centaines de mètres étrangement interminables puis c'est, enfin, la ligne d'arrivée !


Résultat : 1:42:10 au temps officiel (1:41:20 à la puce) et 2991e/14424 au scratch.


La course de gagne en ... 59:12 (Titus MBISHEI Kenya)


Je rempli mon objectif (passer sous 1:45) et j'ai, en plus, la satisfaction de finir 1er dossard de ma boîte et de loin. Il n'y a pas de petits plaisirs... 


Une assurance : Je reviendrai ! Car cette course est fa-bu-leu-se mais aussi car j'ai désormais les clés pour passer sous 1:40:

  • En ayant désormais grâce à ma perf accès à un SAS : pour éviter une partie de la foule de départ et pouvoir s'échauffer !
  • En arrivant l'avant veille et ne pas avoir des heures de voiture dans les jambes !
  • En gérant mieux l'effort sur le final maintenant que je connais le parcours !
  • En m'entraînant mieux pour ce type d'exercice (avec le trail je diésélise) et mieux dérouler une fois passé le col

 


 (Le podium femme : La première féminine, Kenyanne, fait 1:10:04 et est encore Espoir)



 (Le podium homme : 3 Kenyans, 1 Ethiopien, 1 Ougandais)





MK6 2014 podium animé l'Afrique à l'honneur par lenclume38




 (Après l'effort ... Le pied ;)





Marseille-Cassis : revivez l'épreuve en vidéo par LaProvence

23 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 02-11-2014 à 10:35:12

Jamais l'attente ne fut aussi longue!!!

Bon, que dire?
Je suis content de constater que mes modestes conseils ont pu te servir, mais au point que tu balances un 1h41, grrrrrr!!!

Bravo en tout cas et vive MK6 !

Commentaire de Albacor38 posté le 03-11-2014 à 19:56:29

Tes conseils étaient parfaits !
Sans eux l'expérience aurait été moins agréable.
Vive Marseille-Cassis et pourquoi pas une petite virée de l'Epine73 du côté des Calanques en 2015 ? Une des rares courses qui fait encore b*nder le Manak ! :)

Commentaire de Marielle13 posté le 02-11-2014 à 16:27:28

bravo pour ta course :-) et a l' année prochaine sur MK6 donc :-)...je l' aurai un jour je l' aurai et en moins de deux heures... ou pas...;-p trop tôt pout dire mais je le finirai

Commentaire de Albacor38 posté le 03-11-2014 à 20:04:07

Merci Marielle. J'ai vu que tu en faisais un objectif majeur pour 2015. N'ais aucune inquiétude : Tu le finiras et tu auras toi aussi droit à ta breloque de "Finisher" :)

En tout cas j'ai passé un très bon moment sur "ta" course et dans ton département.

Commentaire de Arclusaz posté le 02-11-2014 à 17:16:44

ouch ! quel chrono !
et quelle frayeur ! j'ai bien cru que ta première vidéo, c'était la leçon N°2 ! pour en avoir le coeur net, j'ai été obligé de regarder et ouf, ce n'était pas ça....

Quant à tes jambes qu'on voit bien sur la photo prise par ta femme, elles me rappellent furieusement celles de quelqu'un...

Commentaire de Albacor38 posté le 03-11-2014 à 20:29:23

On me dit souvent que j'ai les jambes de Shewbacca.

Pour la CaP je sais pas si c'est le top mais du coup je résiste très bien aux grands froids :)

Commentaire de __icecool__ posté le 02-11-2014 à 17:42:47

Super ton récit. Tu progresses autant en CAP qu'en rédaction.
Par contre quand je vois le boxon pour "seulement" 15000 personnes je frémis en pensant au marathon de Paris en avril.
Je vais inclure une séance pip-dans-la-buteille dans ma PPG.

Commentaire de Albacor38 posté le 03-11-2014 à 20:12:53

Et oui icecool c'est un aspect de la course à ne pas négliger :D
Un bon sac poubelle de 100L et une bouteille comment dire ... adaptée (tu verras tu regarderas différemment les goulots des bouteilles de tes voisins... Surtout ceux qui ont une bouteille d'Oasis) et le tour est joué en toute discrétion...

Commentaire de foxtrot posté le 02-11-2014 à 18:55:28

Enfin le recit , on a cru que tu etais rester la bas jusqu'a l'an prochain pour etre sur d'etre le premier dans le sas !!!!
Dommage qu'on ne se soit pas vu , ni au depart , j'etais vraiment a la bourre (2mn30 pour passer l'arche ) ni a l'arrivée, les portables ne passaient plus , juste une tape quand je t'ai doublé, on fera mieux la prochaine fois.
Merci a Cecile pour la photo (de dos )

Commentaire de Albacor38 posté le 03-11-2014 à 20:15:09

2mn30 pour passer l'Arche : ton temps n'en est que plus flatteur Fox.

L'an prochain on fait la même mais depuis le SAS 1h45. Ce sera plus facile d'aller taquiner le chono.

Commentaire de __icecool__ posté le 02-11-2014 à 19:00:00

Bonjour le dépotoir quand tout le monde balance son sac poubelle. Il va falloir prendre des speedcross pour traverser le champ d'ordures. Rien à voir avec la beauté bucolique d'un single track en forêt, délicatement agrémenté de tubes overstim's vides.
OK je sors =>

Commentaire de Albacor38 posté le 03-11-2014 à 20:22:20

Le pire c'est que tu as raison.
30 minutes après la course la voirie est nickel.
Le tube de gel, lui, trainera dans le single des semaines avant qu'une bonne âme ne le ramasse en maudissant les coureurs.

Tolérance 0 pour les traileurs irrespectueux, rares mais nuisibles

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 03-11-2014 à 18:55:44

Ma première course! Marseille Cassis 2010 quel souvenir! Et moi aussi j'y étais allé sur désistement avec le dossard d'un autre.
Effectivement les conseils de Bouk étaient bons, surtout les navettes et le réveil matinal. Pour le reste la montée de la Gineste est loin d'être terrible, mais c'est vrai que ça ralentit sérieusement le flot des coureurs. Je me souviens avoir dû doubler en courant sur le muret qui longe la route. Rétrospectivement dangereux mais quel pied avec la vue que ça donnait sur la mer :-))
D'accord avec toi sur le spectacle désolant après le départ des coureurs devant le vélodrome mais bon. On ne fait pas partir 15000 personnes sans quelques dégâts collatéraux.
Félicitations en tout cas pour ton chrono les 1h40 sont largement à ta portée. Pour info j'avais mis 1h48 à l'époque... ^^

Commentaire de Albacor38 posté le 03-11-2014 à 20:26:34

Oulà tu sais Furet je juge d'autant moins que j'ai moi même laissé mes cochonneries derrière moi. Quand on est 3 coureurs au m² sur une course où l'on doit se présenter une heure avant le départ il n'y a malheureusement pas bien de solutions.

Pour ta première course tu n'avais pas choisi la plus vilaine dis donc !

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 04-11-2014 à 11:43:04

Je n'avais pas choisi la plus vilaine course mais il y avait une raison: j'habitais Marseille à l'époque!!

Commentaire de le_kéké posté le 03-11-2014 à 22:12:08

Beau chrono et belle course. Va falloir décidément apprendre à descendre même sur bitume. Pas sur que je t'accompagne un jour sur celle là mais il en faut pour tous les goûts et le parcours est quand même sympa. Et ça doit faire le meilleur résultat en % de l'année ?

Commentaire de Albacor38 posté le 03-11-2014 à 22:42:42

Je fais 21% sur celle-ci soit idem que sur le semi Grenoble-Vizille.
Ce n'est pas tout à fait mon meilleur résultat. J'avais fait 19% sur le Charles & Alice de Crest en Juin.

Par contre cette MK6 elle est quand même top. A faire pour l'ambiance, la vue, le public et le final magique dans Cassis. Et puis une telle affluence c'est à vivre une fois.

2014 c'est aussi l'année des contrastes avec une Villarinche formidable : 32 partants et Mme le maire qui fait l'appel sur la ligne de départ et à l'autre bout MK6 avec ses Kenyans et 15000 dossards. Dans les 2 cas de superbes souvenirs...

Commentaire de Jeff Moontain posté le 04-11-2014 à 11:23:51

Hummmm j'ai savouré ton CR, pour avoir pu profité d'un séjour à Cassis cet été et parce que bien raconté. D'ailleurs ça me donne envie de faire MK6 du coup ;) C'est surtout parce que cette ville est magique, surtout les calanques, J'ai pas reconnu d'ailleurs la calanque sur ta photo? C'elle du pin ou d'en Vau?

Commentaire de Albacor38 posté le 04-11-2014 à 19:39:24

Merci Jeff.
La calanque est bien celle d'en Vau et son eau était étonnamment "chaude" pour un 27 Octobre. Je dirais un bon 19°C. J'en suis sorti à regret tellement c'était paradisiaque.

Commentaire de Marielle13 posté le 04-11-2014 à 20:11:39

Effectivement mk6 va a été facile pour toi pour te rajouter la ballade jusqu a en vau ;-) est allé en courant au moins ? ;-)

Commentaire de Albacor38 posté le 04-11-2014 à 20:24:23

Je n'y suis allé que le lendemain ;)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 08-11-2014 à 17:57:01

Beau récit et belle course qui me plairait bien si elle n'était à 1000 bornes ďEcouves. Albacor c'est une référence au thon ?

Commentaire de Albacor38 posté le 08-11-2014 à 21:47:10

Merci Lutin. C'est en effet une belle course. Il faut en profiter pour venir passer qqs jours de vacances sur place histoire d'amortir le voyage. Ces calanques sont d'une beauté... Elles méritent à elles seules plusieurs jours de rando.

Sinon pour Albacor il y a plusieurs hypothèses selon les experts de la question. Certains évoquent une référence à ce prédateur des grands fonds (de classement), d'autres suggèrent une histoire de conservation...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran