Récit de la course : Trail des Grisemottes - 12 km 2014, par Nini

L'auteur : Nini

La course : Trail des Grisemottes - 12 km

Date : 19/10/2014

Lieu : Quincie En Beaujolais (Rhône)

Affichage : 461 vues

Distance : 12km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Bel automne en Beaujolais

12km… ouch… je sais pas faire, moi, courir vite sur des petites distances ! Pourtant je me laisse convaincre qu'il faut que je travaille plus la vitesse cette année et donc je décide de relever le défi.

Il fait un temps magnifique et on va se régaler dans le Mont Brouilly, dans mes terres d'entrainement!  Je retrouve Pascal et sa oeur et on part pour un échauffement.  12km, c'est rapide, on n'aura pas le temps de chauffer, il faut arriver chaud ! On découvre le début du parcours, en descente et la fin, une jolie montée….

Pascal, suite à notre sortie de la semaine précédente m'avait annoncé vouloir faire mon lièvre. Je vais donc le laisser gérer l'allure et m'occuper de courir à la vitesse à laquelle il faut que je cours !

 

Le départ est donné à 10h tapante. Nous sommes un peu plus de 250. Le départ est sur route, en descente, ce qui permet d'effiler le peloton. Je suis dans la fin de la course. Au château de Cherves, on retrouve les chemins. On attaque des charrois, à flanc de colline. C'est roulant me dit Pascal, oui, roulant… Mais ça monte quand même et c'est dur. Je garde le rythme et suis Pascal.  

Nous nous retrouvons au Col de Brouilly assez rapidement, et je grignote quelques places, notamment dans les quelques descentes qu'il y a. Bien qu'étant peu techniques, je descends tout de même plus vite que la moyenne de mon peloton. On se retrouve au pied du Mont Brouilly en 33 min, et 5km ! Je suis surprise en regardant les chiffres après coup.

On attaque le Mont Brouilly, il fait très chaud et je souffre un peu de ne pas avoir pris d'eau. Je ne sais pas si ça aurait changé quelque chose à ma vitesse de montée, mais en tout cas, je pense que j'aurai eu l'impression de moins subir cette portion. Nous zigzaguons entre les vignes. Pascal me fait relancer sur des petites portions… Dur dur…

 

photo de l'orga

Nous sommes empruntons dans la forêt le chemin à droite de la carrière. C'est un petit single très agréable. Au sommet du Mont Brouilly en 51min. Après un arrêt éclair au ravito, on file sous les encouragements d'un groupe de musique qui met de l'ambiance. C'est sympa.

Pour descendre du Mont Brouilly, on passe du côté Cercié, et je retrouve le petit chemin droit dans la pente que j'ai tant emprunté en préparant ma Montagn'hard, en enchainant les allers-retours ici. Je le connais par cœur et je suis avantagée une fois de plus dans cette descente. Pascal m'encourage à lâcher les chevaux, je le suis. On grille encore quelques concurrents. Il est assez technique, c'est la partie la plus technique du parcours, et les coureurs ne sont pas à l'aise.

10 minutes plus tard, je suis de nouveau au Col de Brouilly. Nous croisons des concurrents du 28km. Il reste un peu plus de 2km à faire. C'est globalement descendant, mais il y a quelques petits coups de cul. Je souffre, beaucoup. Pascal m'encourage et me dit de tout débrancher et de foncer, alors je fonce ! Je visualise la dernière montée qu'il nous reste à faire pour remonter dans Quincié… Elle va me faire mal celle là. Je marche le début qui est vraiment raide, puis Pascal m'invite à gagner encore quelques places. C'est donc en trottinant qu'on se rapproche de la ligne d'arrivée.

Isa, Anne Marie et Serge sont venus pour nous encourager les derniers mètres. Merci à eux !

 

 

Un dernier petit sprint pour accéder à la ligne d'arrivée et c'est en 1h24 que je passe cette ligne. On finit à la 171ème et 172ème place. :-)

 

photo de l'orga

Nous avons droit à une bouteille de Beaujolais ! Et c'est autour d'une bière que nous terminons la matinée.

 

Merci Pascal, c'est sympa d'avoir pris un dossard, juste pour faire mon lièvre. Et tu m'as permis d'aller chercher le maximum que je pouvais donner. Même si l'objectif de 1h20 n'est pas rempli (il était difficilement réalisable sur un tel parcours pour moi), je suis contente de cette course qui est la 1ere que je fasse sur mon cher Mont Brouilly !

Bravo à l'orga. Le trail était super bien balisé, et le choix des chemins top. Un seul petit regret, mais je fais ma difficile, j'aurais préféré peut être un petit plus long, mais avec moins de route.

 

 

6 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 30-10-2014 à 07:48:25

Nini a mis le turbo !
et Calpas semble être né pour être coach? Dis nous franchement, il est plus sympa que ton coach habituel, non ?

Commentaire de Nini posté le 30-10-2014 à 08:03:15

Il est moins dur, mais il ne me ménage pas non plus !

Commentaire de Arclusaz posté le 30-10-2014 à 19:31:55

c'est ce qu'on croit comprendre sur la première photo ! elle est vraiment géniale, on dirait qu'il y a le son...

Commentaire de Jean-Phi posté le 30-10-2014 à 08:59:23

Depuis le temps que l'on dit qu'il faut venir courir sur ce mont Brouilly... Au moins toi tu l'as fait ! Bravo Nini !

Commentaire de franck de Brignais posté le 30-10-2014 à 11:23:18

Nini is back ! et sur ses terres !!... et un sourire, au finish, qui fait plaisir à voir !... Merci pour ton récit.

Commentaire de tortue01 posté le 31-10-2014 à 21:41:23

Ah courir viiiitttteeee...ca change du trail n est pas Nini!!bravo .....a donf comme toujours Nini;.et courir avec un lievre ca motive!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran