Récit de la course : Cross des Châtaignes - 15 km 2014, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Cross des Châtaignes - 15 km

Date : 12/10/2014

Lieu : Bresson (Isère)

Affichage : 1278 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

31 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Tellement vrai… Spécial saucisson cup

 

Tellement vrai… Spécial saucisson cup

 


(récit débile pour lecteur ou lecteur sportif averti et/ou accompli, à lire au 9ème degré si ce n’est plus)


 

Bonjour à tous. Aujourd’hui au programme de votre programme préféré de « Tellement vrai », zoom sur… le Cross des Chataîgnes à Bresson (38). Nous allons suivre un ex-jeune coureur, qui, par souci d’anonymat, sera dénommé BouK HDS ou P’tit Bouk ou Zizi-coin-coin ou Bébé-Tchou-Tchou… Bref


 



5 ans.

5 ans que Bouk HDS n’est pas venu sur cette classique de l’Automne, que dis-je, cette épreuve phare de la course à Saucisson. A l’époque, car on peut parler d’époque, les choses n’était pas les mêmes qu’aujourd’hui. Retour vers le passé jeune McFlyyyyyyyy :

-       Bouk HDS pesait 18 kgs de moins sur la balance

-       Bouk HDS fumait allègrement les méchants coureurs type « kéké »

-    Bouk HDS pouvait fumer sur ce genre d’épreuve des coureurs tels que le Lama ou même l’Ignoble (authentique)(normal, il s'entraînait)

Bref, une autre époque.

Ca fait quelque chose d’écrire ça d’ailleurs, en l'an 2014.


Rappel des chronos :

*2008 : 01’10’’43 (à noter une erreur d’orientation dans la descente finale, classique sur cette course)

*2009 : 01’10’’55 (à noter une erreur d’orientation au 8ème kilomètre, classique sur cette course

*Chrono 2013 d’Albacor dit la Conserve dit Mr Je-vais-fumez-Bouk : 01’34’’00

Le fidèle ami du Bouk, la Corne, prédit (témoignage vidéo) : « Tu vas perdre 5-6 minutes, la Conserve va s’améliorer de 10 minutes, donc ça fera 1h17 pour toi contre 1h24 pour conserve, tranquille franchement ».

Ses analyses sont souvent irréalistes, mais passons.


Et revenons sur le gratin de cette course, car il y a du gratin. Pour cela faisons appel à un expert (et nous le remercions d'intervenir aujourd'hui), Philippe EXTECHEBEST :

-       Un peu d’ASPA Meylan (étrange surprise mais pourquoi pas) : le valeureux Kenyan Blanc quir reste sur son échec de la Bastille, Adeline, Barbie et Pépé, ce dernier qui s’aligne sur le parcours enfant, les temps changent

-       Saupoudré du Team CHAMPAGNIEEEEEEEER dont Karine récente podium au légendaire Cross Inovallée

-      Arrosé du Team l’Enclume : Cécile et le vil Albacor qui sait qu’à Crolles il a raté une occasion de fumer du Bouk

-       Un poil d’ACP Crolles et le fidèle kiki38 pour vérifier si le Bouk fait une pause

-      Mâtiné d’un des membres fondateurs des PP j’ai nommé le kéké vêtu de son légendaire t-shirt jaune « j’aime le saucisson »

-      Accompagné de représentant du Grésivaudan en l'absence de l'ignoble j'ai nommé les bien sympa Martinet

-       Servi avec un peu de CAP Vercors et foxtrot présent tout seul, sa belle ayant le mal du coureur, ainsi que Ludovic Pelle le grand champion humble

-       A déguster avec du Brié-et-Angonnes j’ai nommé le Tamanoir qui a un bon de sortie aujourd’hui

 



Polo Gonthier, The Creq's, le charcutier, El Colombiano et Olivier Soriano sont là, ainsi que du GUC Triathlon et du Team No Lopette. Manque plus que l’ignoble, loiseau, richard192, Akadoc, The Dude, the Girk’s dit l'opticien, Michel Riondet et la fête serait belle !

 

La journée démarre mal puisque, effrayé par la Miss Météo, le Bouk HDS, crétin, est habillé correctement car il s’attend à une température de 9°C au départ. Tu parles !!! Tout le monde est en t-shirt, et c’est sur la ligne de départ qu’il enlève une couche pour la garder à la main, pratique (veste souvenir « corrida de Sassenage 2013 », hommage à la Conserve car il la met tout le temps, alternant avec son t-shirt foulée des remparts). Heureusement, le couvre-chef façon « Che » lui donne un côté révolutionnaire que ne renierait pas l’ignoble.

 

TOUT ce beau monde est au départ.

PERSONNE n’écoute le briefing.

TOUT LE MONDE se doute que le terrain doit être bien gras.

CERTAINS ont une stratégie en tête, Bouk HDS en fait partie : plus d’entrainement, un poids énorme, un peu de fatigue aussi, il va falloir courir au feeling et avec sa tête. Un seul, oui, un seul objectif pour notre ami : ne pas se faire fumez par la conserve (ou alors, avec les honneurs). Pas d’avantage du terrain puisque la conserve connait le parcours… Et ça, ça fait ch***

 

PAN

On laisse Albacor prendre un départ canon façon Kenyan Blanc et on ne s’affole pas ! La course fait 15 kms, 1h15 d’effort en vue, et des descentes techniques pour (re-)prendre des grappes de secondes.

N’empêche

Qu’il y en a du monde !!! Cette course fait vraiment le plein.

Un premier coup de c**, avant une descente et un plat jusqu’au km3.

Pratique : Albacor est en vert fluo avec un 10 dans le dos.

Pas pratique : il file l’animal. On est coutumier, mais s’il réussissait à tenir ?

Patience, p’tit Bouk, patience…


20 à 30 coureurs nous séparent, je suis déjà dans le jus, pas envie de crier un « Bouk » de pacotille qui le rassurerait. En tout cas il est confiant, il ne se retourne pas. Jamais.

Je profite de la descente pour prendre un peu le large, je double El colombiano (pourtant sur le 9 kms), et Polo qui se fend d’un « c’est dur aujourd’hui », ouais, sauf que Polo, je te connais, on me la fait pas.

Ca joue toujours des coudes, toujours sensiblement le même écart avec Albacor quand se présente la première montée. Pourtant pas terrible, mais ça me chauffe le cuissot… Bouh. Polo me passe, normal, môssieur n’est pas bien, il l’a dit…

Km4, le chemin devient plus plat, on longe un cimetière (le cimetière de mes ambitions du jour ?), j’ai l’impression que mon Diesel prend forme, QUEUE DE CERISE, j’aperçois la conserve au loin, non mais vraiment au loin, dans le virage/lacet.

Patience, p’tit Bouk, patience…


Il faut tenir, il reste 11 kms, largement le temps de voir une défaillance de mon ennemi. Mais une fois à ce virage où je l’ai vu, ah oui, ça monte quand même, pfffiou

Et même s'il tient sa foulée typique où l'on devine une souffrance, n'empêche, il faiblit pas le lascar :-(

Voici que l’on attaque les bosses en tout genre, c’est pas le circuit des 25 bosses, c’est celui des 1'000 bosses !!! Tout est dans la tête, je m’efforce de rester à la vitesse du trafic, advienne ce que pourra.

Et enfin, un peu de ciel bleu dans cette animosité sportive, Karine-orange-champagnier est devant, je la remonte avec une bonne pique « ah ah ah tu es partie trop vite ». Et l’on arrive à un virage à 360°, mes neurones n’ont pas le temps de réaliser que j’aurai pu croiser Albacor et lui beugler un « Bouk », tant pis. Par contre Karine est juste derrière, ah ?

Patience, p’tit Bouk, patience…


Km6.5, il est quand ce fucking château d’eau - Tour Hertz ? En tout cas ça remonte, on me plote la fesse, tiens, Albacor s’était arrêté derrière un buisson ? Non, c’est Karine qui repasse ! Non mais oh, ça pue le dopage ça, m’en vais alerter Mediapart et Jean-François KAHN des pratiques médicales douteuses du côté de CHAMPAGNIEEEEEER.




Km7, enfin, la voilà cette plaine. Merde : il est LOIN. Fucking loin. Prions pour qu’il soit parti un peu fort, parce que de mémoire de Bouk, hormis Vizille, il n’est jamais resté aussi longtemps devant.

Patience, p’tit Bouk, patience PUTAIN…


Enfin la voici la descente. LA DESCENTE bordel !!! Sauf que… Sauf que c’est bien moins technique que dans mon souvenir ! On a une trace en single façon VTT, n’importe qui peut envoyer là-dedans. Pfff et re-pfff.

PUTAIN BOUK PUTAIN MAIS FAIS-TOI MAL

Et je le vois le t-shirt vert. Et que je remonte du monde. Et qu’un coureur bleu ose me reprendre en descente. Je l’accroche -> il me FAUTl’accrocher. Tant pis je me crame, on avisera ensuite la remontée des kil9 à kil11.

Et là, je peux envoyer du « BOUK », puis un rire sarcastique quand il devient ma prochaine victime. Pas de blague, je ne suis absolument pas serein, donc je lance juste un « Ciao » façon Cocci et je prie pour que la descente continue… This is MY money time


Pas le temps de respirer que je remonte mon descendeur bleu puis arrive à la bifurcation non sans un salut amical et surpris à Pascaline que je n’ai pas vue depuis un bail !!!

Cette fois par contre je ne saute pas le ravito, un bon verre d’eau avant la seconde grosse bosse. Les quatre du groupe me reprennent aussitôt, filent, et me voici seul. Je maintiens un petit écart avec ceux de derrière, mais même s’ils sont une petite dizaine, je n’aperçois pas de maillot vert, et n’entend pas de « Bouuuk ».


Punaise qu’ils sont longs ces kilomètres-là, je commence à regarder ma montre tous les 400m, une seule chose me préoccupe, je dois être encore devant coûte que coûte avant la descente finale.

Deux coureurs me reprennent, puis deux autres, je commence à marcher un peu, pfff, allez. On attaque le dernier gros mur, une nana me passe, puis c’est Puppet’s, je m’accroche à lui, à son maillot pink "Ruy-Montceau", allez mon beau Serge, emmène-moi, j’en peux plus mais ça sent bon.

Une descente scabreuse, une é-nième remontée, et enfin le plateau, ça va mieux pour moi, je recolle Puppet’s et la nana, demi-tour, c'est bon, on voit le fucking Château d’Eau au loin, ok, il reste 800m avant la descente finale, il y a 5-6 coureurs derrière mais pas d’Albacor semble-t-il.


Et soudain


Un sacré dard


Un supporter que je connais pour l’avoir croisé maintes et maintes fois (avec Hameau Vieux ?), tient son VTT bizarrement, et vient vers nous en marchant et en criant, sauf que l’on comprend très vite par nous-mêmes ce qu'il veut nous dire… les Frelons attaquent les coureurs !!! Ouf, pas de piqûres pour moi (je pue trop ???), ça passe, et voici la descente finale, YOU-PI

Puppet’s descend plus que moi, je me contente de neutraliser la nana derrière moi et compte sur une arrivée dans un état d’esprit des plus sereins. Seulement…

Seulement fin de la descente, et il y a en fait du coureur derrière moi, dont un couple, avec une chose qui m’insupporte, le type qui parle continuellement à la nana ! Je ferai donc la partie finale de la course à fond les ballons juste pour rester devant !


Résultat je termine dans les talons de Puppet’s en… 1h22mn52sec. 13 minutes, oui, 13 minutes après mes anciens chronos !!! Bon, sur le plateau je me suis dit à un moment « tiens, j’étais déjà arrivé dans le temps », enfin là, quand même !


Je file chercher Albacor sauf… qu’il est déjà arrivé ! Mon Dieu #jaieuchaudauxfesses


Et pour l’after on ne saurait trop féliciter le Comité d’Animation de Bresson, pour 7 €uros on a eu nos 15 kilomètres de forcats et en prime un sac à chaussures et pizza et flammenkusche et coca et bière…


Merci beaucoup, une belle étape de la Saucisson’s Cup !


Un sac à chaussure


Vroom-vroom le bouk arrive




31 commentaires

Commentaire de El Tamanoir posté le 12-10-2014 à 17:30:03

Bravo le Bouk ! Tu as su aller puiser l'énergie nécessaire pour contredire les pronostics d'avant course... On y croit, The Bouk is Back ! (Enfin pas encore tout à fait, mais la cure de thé vert montre des signes encourageants...)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2014 à 17:53:28

Oui il faut voir le côté positif : j'ai fait mon premier échauffement de ma vie + j'avais perdu 1 kg cette semaine !

Commentaire de Horse with no name posté le 12-10-2014 à 17:49:37

Les Frelons n'ont pas attaqué que les coureurs ! les chevaux aussi y ont eu droit : 3 piques à la tête, 5 dans le dos (les lâches!)et 1 sur la croupe. Ça fait très mal mais la douleur fut vite oubliée après 1h de massages avec des chiffons mouillés d'eau chaude(hum hum)à l'arrivée, encore merci aux secouristes !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2014 à 17:54:17

9 piqûres ça fait 2 de plus que le Kenyan Blanc, il faut croire que les frelons aimaient les coureurs qui courent trop vite !!!
Récupère bien quand même !

Commentaire de the dude posté le 12-10-2014 à 17:50:16

18kg de pris, 13 minutes de perdues, bah tu t'en sors pas mal :o)
Pis surtout t'as su bien gérer et ne pas craquer sous la pression du Captain (il a doit être dég!), la force de l'expérience, bravo.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2014 à 17:56:03

Toi tu es merveilleux à voir les côtés positifs !
Dire que je souffre plus en course, et pendant 13 minutes de plus !!!
L'expérience, elle en prenait un coup les 8 premiers kilomètres, c'est HORRIBLE mentalement !!! Vilain Albacor !!!

Commentaire de loiseau posté le 12-10-2014 à 18:06:46

Bravo pti Bouk, d'avoir résisté aux frelons et SURTOUT au redoutable Albacor ! Honnêtement, je n'aurais pas donné cher de ta peau... Comme quoi il te reste encore des ressources insoupçonnees !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2014 à 19:00:54

Il ne manquait que toi loiseau !!!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 12-10-2014 à 18:58:39

Haletant ! Et en plus tu montres ton dard à la fin.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-10-2014 à 19:02:11

Oui, un sacré dard... ;-)

Commentaire de le_kéké posté le 12-10-2014 à 20:32:38

Belle bagarre le bouk, tu as encore vaincu Albacor, il a maintenant le moral dans les chaussettes, remettant tout son entrainement en cause. En tout cas je ne me lasse pas de te coller 10mn, c'est bête, la vie est faite de petite joie comme celle là...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-10-2014 à 09:04:14

Pour l'instant il ne nous fait pas une déprime façon "ilcourtlefuret".
Furet, reviens avec nous !!!

Commentaire de ilcourtlefuret posté le 13-10-2014 à 14:53:46

J'ai arrêté le saucisson! Cet automne je préfère les courses de plus de 2h histoire de me refaire une santé. Mais promis je reviendrai.
J'ose pas dire bravo pour ta course vu la courbe de régression mais tu résistes encore et tu t'en sors bien. Jusqu'à la prochaine fois!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-10-2014 à 17:33:14

Et tu as raison, je ne mérite pas un "bravo", j'en suis conscient :-(
Mais je reviendrai... I'll be back !!!

Commentaire de Marielle13 posté le 12-10-2014 à 20:55:40

merci pour ton récit je me suis bien marrée bien à te lire. c' est une belle bataille et j' ai hâte de lire ton prochain duel avec albacor :-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-10-2014 à 09:04:49

Merci Marielle ! Et toi les combats avec TomTheMachine ?! On veut du récit !!!

Commentaire de Albacor38 posté le 12-10-2014 à 22:17:50

Très bon récit. Je m'y crois de nouveau. C'est très cruel :)

(Mention spéciale pour la photo et le commentaire du Lutin d'Ecouves qui m'ont fait hurler de rire...)

Bravo champion et quel chance on a de t'avoir dans nos pelotons !


Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-10-2014 à 09:06:38

Dis donc môssieur, je te retourne le compliment, si tu n'existais pas, je serai avec qui là ???

Commentaire de Philippe8474 posté le 13-10-2014 à 09:05:58

Quel suspens!!!!
Va-t-il franchir cette p...n de ligne d'arrivée avant son poursuivant! Va-t-il survivre à l'attaque des frelons? Va-t-il profiter du repas d'après course?
Well done!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-10-2014 à 09:07:29

Merci Philippe !!!
Elle est chère la peau du Bouk...
Autant il me faut repousser l'échéance...
Autant quand ça arrivera j'aurai hâte de lire le récit !!!

Commentaire de Marielle13 posté le 13-10-2014 à 09:27:01

mes combats avec Tomthemachine débuteront quand je commencerai a l' appercevoir pendant la course pour l' instant il est encore trop loin devant... pour l' instant... ;-)

Commentaire de AKADOC posté le 13-10-2014 à 12:12:33

3 minutes derriere le KB : il ne te manquait rien , quelques frelons , quelques piqures ou quelques kg.
je t'aime

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-10-2014 à 16:52:16

3 minutes c'est un demi-kilomètre quand même...
Et puis notre fidèle KB n'est pas en grande forme en cette fin de saison, ce n'est pas le KB que nous connaissons !!!

Commentaire de elnumaa[X] posté le 13-10-2014 à 16:22:57

bravo bell perf :-)
1h22 pour 15kil
donc tu devrais manger les 40 kil du tour du lac en moins de 4h45 .
mais il te faudra du courage ! LOL
o pire tu peux venir t'en-trainer avec nous . mardi mercredi /jeudi on va sfaire un bout de reco avec Mazbert !!



Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-10-2014 à 16:53:43

La corne table sur 5 heures.
Je tablais sur 6 heures.
Et maintenant par prudence je dirais que j'arriverai à 12h !

Il va m'en falloir des neurones pour gérer ce quasi-marathon...

Pour les recos hélas cette semaine c'est compliqué niveau boulot jusqu'à Jeudi, j'hésite même à faire carrément une pleine coupure cette semaine...

Commentaire de foxtrot posté le 13-10-2014 à 20:15:39

bravo au bouk et a sa science de la course
Ya t'il un classement concernant les piqures de frelons , une pour moi !!
ça pique egalement les renard ces sale betes !!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 16-10-2014 à 13:53:38

Etonnant, je pensais que tu courais plus vite que ça !

Commentaire de lisa38 posté le 14-10-2014 à 09:45:44

quelle aventure !!! bravo le bouk belle course comme dab'

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 16-10-2014 à 13:53:54

:-)
:-)
:-)

Commentaire de KikkLaVie posté le 16-10-2014 à 13:33:00

Supers récits...
A vous lire tous les 3, je revis chaque agréables moments de ce cross...
De quoi contaminer un peu plus mon virus de la CàP. :)
Au plaisir.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 16-10-2014 à 13:53:19

Quel joli compliment, merci Christele et au plaisir !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran