Récit de la course : Les Falaises de Rognac 2014, par TomTheMachine

L'auteur : TomTheMachine

La course : Les Falaises de Rognac

Date : 5/10/2014

Lieu : Rognac (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 495 vues

Distance : 10.4km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Données course
Distance mesurée: 10,4 KM.
Température au départ: 19°C.
Temps: Orageux.

Données perso
Poids: 87,7 Kg.
Objectif: 1h02'15".

Tracé détaillé ici:
http://www.visugpx.com/?i=1413056220

Semaine 40, course 39.
2ème édition des Falaises de Rognac, petite course nature qui nous fait grimper sur les plateaux au nord de Vitrolles.
2 KM de bitume à l'aller, 3 KM de bitume au retour. 5 KM assez plats sur chemin au milieu, et 3 ravitos auxquels je ne ferai même pas attention.

Je débarque à 8h30 et vais retirer mon dossard dans le centre d'animation municipal.
Le ciel est couvert et un orage est prévu pour 10h30, donc sur la fin de course pour moi.
Dans la salle c'est "séance diapos". Tout le parcours est projeté sur grand écran en détail, utile pour qui veut bien gérer sa course.
Sur l'aire de départ je croise Jean-Marc d'Herbalife et mes deux lièvres Bruno et Benjamin. J'arriverai bientôt à les suivre à nouveau, mais peut-être pas aujourd'hui.
Quelques minutes avant le départ des coureurs, on assiste au départ des marcheurs pendant que les pom-pom girls locales nous mettent dans l'ambiance.

A 9h25 tout le monde se met sagement en place derrière l'arche. Je me cale à 10 mètres de la ligne et révise le parcours.
19 minutes au KM 3, 32' au KM 5, 49' au KM 8, 1h02' à l'arrivée. C'est raisonnable.
Le compte à rebours commence. Les coureurs comptent plus vite que les organisateurs mais tout le monde arrive à zéro en même temps. C'est parti!


On zigzague dans les rues, avec un ou deux passages assez étroits. Heureusement tout le monde est rapide à l'avant du peloton et personne ne se bouscule.
Ca passe tout juste avec 500 coureurs cette année, je ne sais pas si ce sera aussi fluide lors des prochaines éditions.
Courte descente à 700m environ. Je la note parce qu'il faudra la refaire dans l'autre sens tout à l'heure.
Passage sous l'autoroute à 1,2 KM. On la longe sur 400 mètres avant de filer plein Est dans ce qu'ils appelent le "parcours sportif".
Le chemin est agréable et ombragé. Une cascade sur la droite (à sec), une seconde (à sec aussi) et avant même de s'en rendre compte on arrive au KM 3.
KM 3: On arrive au "by-pass", qui comme son nom l'indique permet de court-circuiter le parcours et monter directement sur le plateau.
Ca grimpe fort mais j'ai 1'30" d'avance sur l'objectif. Profitons-en pour marcher. Clin d'œil Bruno et Benjamin me doublent, c'est de bonne guerre.

KM 4: Très courte section plate sur route. Une bonne occasion de récupérer. Au loin je vois déjà les leaders sur le chemin du retour.
KM 5 et 6 sur la Plaine de Catalan: Toujours 1'30" d'avance et le chemin est en meilleur état que ce que j'attendais.
Petit coup de tonnerre vers 10h05'. Si je continue à cette allure, je vais peut-être éviter la pluie. Cool
KM 6 à 8: Au bord de la falaise. Amis susceptibles au vertige, regardez droit devant.
Le chemin est moins plat que ce que je pensais (plein de petites relances) mais j'essaie quand même de maintenir le rythme. La transpiration est en train de désintégrer mon dossard.
Peu après avoir passé la Croix de Rognac je me retrouve coincé derrière deux petits vieux qui papotent. C'est pas plus mal, un peu de répit ne fait de mal à personne.

KM 8: retour sur la route et amorce de la grande descente. Encore 1 bonne minute d'avance.
Obligé de freiner sur les 400 premiers mètres parce que la pente est trop forte, et juste après ça une petite bosse vient me casser le rythme.
Ce n'est qu'au 9ème KM qu'on peut vraiment se laisser aller.
Nouveau passage sous l'autoroute, puis il s'agit juste de tenir jusqu'au bout.
Une fille essaie de me rattraper vers la fin, mais il me reste encore des réserves. Je passe la ligne en 1h00'39", avec donc 1'36" d'avance sur mon objectif.
Content. Sourire

Pas de douleur, pas de coup de barre, rien à signaler. Que du bonheur pour une fois.
Je retire mon beau tee-shirt jaune fluo puis me précipite vers la voiture en voyant la pluie arriver. Juste à temps!
Une course bien sympathique en tous cas. Dans la même veine que ses voisines (Roquefavour, Colline des Bergers, Courir pour l'Espoir à Vitrolles).
J'y reviendrai volontiers.

Résultat:
332ème sur 479 (69%).
164% par rapport au vainqueur en 37'01".
71ème meilleure course sur 94.

A dimanche prochain pour L'Algernon à Marseille (sur le 10 KM).
@+ Les Kikoux.

3 commentaires

Commentaire de Marielle13 posté le 12-10-2014 à 07:19:35

bravo :-) et bonne course à marseille toute à l' heure :-)

Commentaire de TomTheMachine posté le 12-10-2014 à 11:57:50

Merci :-)

Commentaire de Rudyan posté le 13-10-2014 à 09:32:57

Bravo Tom! C'est cool si les sensations reviennent ;)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran