Récit de la course : La Course des Terrils - Les Allumés 2014, par la mouette avinée

L'auteur : la mouette avinée

La course : La Course des Terrils - Les Allumés

Date : 27/9/2014

Lieu : Raismes (Nord)

Affichage : 1168 vues

Distance : 8km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Qui a coupé le courant?

Overview 2013

 

J'avais coché cette course de longue date. Des potes habitent à 10 bornes, je suis pas remonté dans le ch'nord depuis longtemps, et cette course de nuit semblait présenter un bon potentiel de poilade : obscurité, terrils à gravir, boue, Ch'Nord, bières etc...

 

J'arrive donc à motiver 3/4 potes pour le faire à la cool, sachant que je m'aligne aussi sur le 26km du lendemain, et zou c'est parti!

 

1er petit point rapide sur la Course des Terrils : c'est le 30ème anniversaire, il y a beaucoup beaucoup de monde sur le WE, et l'orga risque de changer dans les années à venir... Pour le moment c'est très très peu cher, du genre environ 10€ l'épreuve avec t-shirt kalenji + ravitos, orga associative, mais ça risque d'évoluer à partir de l'an prochain... Plus d'infos ici : http://www.lavoixdunord.fr/region/raismes-la-course-des-terrils-a-la-croisee-des-sentiers-ia27b0n2401469 En tout cas cette année c'était top, chapeau aux orgas!

Bon on débarque dans l'aprem' retirer les dossards, puis on revient pour 19h30, départ initialement prévu pour 20h...

 

On s'échauffe rapidement, sans trop forcer, puisque de toute façon on va se refroidir dans le sas, et qu'on va courir en touristes..

On croise quelques magnifiques énergumènes, des gens déguisés en mineurs, en bagnards, un mec en string de Borat, et surtout un centurion avec son Vuvuzela...

Pour ceux qui sont intéressés par un temps, il faut vous mettre dans le 1er sas, après c'est absolument impossible d'escompter perfer... Thierry Breuil et les autres cracks se mettent en place 20-30 minutes avant le départ environ. Pour nous ça sera la tout dernière vague, 10-15 minutes après la 1ère...

La nuit tombe subitement, les frontales s'allument, l'ambiance est top! On se place en tout début de 5ème vague, c'est assez fun de réaliser un "hole shot" en fait! On a 500 mètres de ligne droite devant plein de spectateurs, du coup on part comme des dératés en hurlant plein de conneries, avec juste derrière nous le centurion qui cavale sec en s'époumonnant dans son Vuvuzella... La scène est dantesque haha!

 

Bon, on fond très rapidement sur la fin de la 4ème vague, et là commencent les emmerdes avec des bouchons de partout... Le chemin fait 3-4 mètres de large, il y a pas mal de flaques de flotte et de boue, ainsi que des ronces et des orties sur le bas côté, du coup ça incite peu à doubler... On va doubler de temps à autres pour s'arrêter à nouveau 30 mètres plus loin, et cela jusqu'au 1er terril...

Là le spectacle commence. Orchestres, foule massée de partout, petits projos tout en haut, caméras etc... Sans oublier la masse de coureurs qui grimpent, la plupart en posant les mains, sur la pente très abrupte... Il n'y a pas de "bonne trace", il faut y aller au feeling, lever la tête pour ne pas taper dans le cul du mec devant et essayer de trouver une bonne trajectoire... On arrive assez vite en haut, ça brûle un peu au niveau des cuissots quand même... Y'en a qui prennent même le temps de faire quelques interviews : http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/2014/09/28/raismes-1600-allumes-pour-la-course-des-terrils-560234.html

On redescend par l'autre flanc, la descente est assez aisée, et ça encourage encore de partout, c'est cool...

A ce moment j'ai quand même noté 2-3 idiots qui ont esquivé la montée du 1er terril pour gagner du temps... Je vois pas du tout l'intérêt de se priver de ce petit plaisir, pour gagner 5 min grand max et au final rester bien loin du temps des meilleurs... M'enfin..

Liaison encore bien boueuse jusqu'au 2nd terril, rendue encore plus compliquée par les cailasses et les racines... Un peu "fades" à mon goût ces parties, mais bon de nuit ça reste quand même sympa :)

Le second terril se profile, l'ascension est plus aisée, elle se fait par palliers et peut se faire en courant. Au sommet je retrouve le centurion qui harangue les coureurs qui attaquent l'ascension à grands coups de "Alllleeeeeez !!! " suivis de vuvuzelas foireux ^^ Royal ce mec!

La descente est assez roulante mais il faut bien faire gaffe où on pose ses pieds, ça a pas mal raviné les jours précédents du coup le terrain est défoncé... Perso j'y vais tranquillement, mes potes sont devant et ont accéléré mais je ne veux pas hausser le rythme de manière brusque pour me préserver pour le 26km du lendemain, alors j'augmente l'allure très lentement pour recoller 1 ou 2 km après la fin du 2nd terril...

 

On s'approche tout doucement de la flamme rouge située au niveau du petit lac, pas mal de spectateurs y sont massés, comme sur tout le dernier kilomètre, c'est vachement sympa!

 

Au final, 53' et des brouettes, 17-18 minutes derrière les 1ers, pour 18 km. Mes potes sont contents de leur chrono, même si on a perdu au moins 5 minutes dans les bouchons. De mon côté j'ai réussi à y aller à l'économie et à pas me blesser, je pense donc être frais pour le lendemain... Grossière erreur, à ce moment je néglige encore les conséquences de l'after très très houblonné (frontière belge oblige héhé)...

Petite collation d'arrivée avec la soupe à l'oignon et on repart très vite se mettre au chaud (et attaquer le stock de bières fait à Quiévrain le matin même).

 

Sincèrement, pour 10€, c'est une bien bonne petite expérience à faire entre copains. C'était ma 2nde nocturne après la nuit des cabornes, et j'en suis ravi! Je reviendrai l'année prochaine!

 

Pour ceux qui veulent plus de photos et de vidéos : http://www.lavoixdunord.fr/region/raismes-trente-bougies-sur-le-gateau-1-600-lampes-ia27b36941n2403712 et http://photo-course.kalenji-running.com/

 

 

2 commentaires

Commentaire de benlacrampe posté le 01-10-2014 à 14:32:23

Merci pour ce CR. J'y étais aussi avec ma soeur qui prenait son premier dossard. On a fini 15 minutes après toi :)
L'ambiance est bien comme tu l'as décrit. C'est la fête de la course à pied et c'est pour ça que j'adore ces courses de Raismes.
On est des centaines mais ça se prend pas la tête et tous les niveaux y viennent courir.
Sinon le lendemain sur la Sauvage ça a donné quoi précisément après cet after houbloné ?

Commentaire de la mouette avinée posté le 01-10-2014 à 14:42:47

C'est bien ça, à part les 2-3 connards qui ont coupé, tous les autres que j'ai croisés, déguisés ou non, saouls ou non, étaient vraiment là dans l'esprit de rigoler :)

Et quelle vue en haut des terrils avec toutes les loupiottes qui gravissent la pente, c'est juste dingo!

Quant à la sauvage, un CR est aussi en préparation... Ça s'est pas très bien passé à vrai dire... 8-9 bières, des pizzas, 5h de sommeil... Chaud patate sur la ligne de départ, en train de vomir avant le 1er terril 10 minutes après ^^ Un autre vomito après le 1er ravito, je me suis senti un peu mieux sur le 3ème terril, mais je n'ai réussi à accélérer un petit poil qu'à partir du 13ème kilomètre... Au final 2h14, je visais 1h55/2h. Bon vu le caramel pris la veille, je limite assez bien la casse :D

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran