Récit de la course : Le Cul d'Enfer - 21 km 2014, par ericlebricolo

L'auteur : ericlebricolo

La course : Le Cul d'Enfer - 21 km

Date : 31/8/2014

Lieu : Mondeville (Essonne)

Affichage : 524 vues

Distance : 21.56km

Matos : Chaussures Salomon XR Crossmax 2
Manchons mollets Kalenji Kanergie
Poche d'hydratation Quechua Extend 0-2

Objectif : Se dépenser

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon premier Cul d'Enfer

Bonjour,

Cherchant un petit trail à courir en cette fin d'été on m'a parlé du Cul d'Enfer. Intrigué par le nom original je me renseigne et tombe sur cette course de la fin août à Mondeville qui semble entrer dans mes critères souhaités : pas trop long (21km), en nature, pas trop loin de chez moi, pas trop de participants...

Je me suis donc inscrit.

Jour J (le 31 août) : Soleil radieux, temps frais, mais pas trop ça commence bien ! Je me rends sur place en emprumtant des petites routes et arrive tranquilement une heure avant le départ.

Retrait du dossard : la salle est blindée et je fais donc la queue dans une ambiance bon enfant. Je m'étais inscrit par internet et je dois ici remettre mon certif pour avoir le dossard. Mon sésame en main je retourne à mon véhicule pour me changer et poser le superflu.

Un petit quart d'heure d'échauffement à peine et je vais sur la ligne de départ où je m'insère dans le tas sans savoir le sens du départ. En fait je suis vers l'avant du groupe. Là je me rends bien compte qu'il y a pas mal de participants, bien plus que ce que je pensais : au micro on annonce plus de 800 participants (où je m'attendais plutôt à 300) pour un village de 700 habitants c'est fort.

Compte à rebours, départ dans la masse dans les rues du village. ça joue un peu des coudes, c'est large, mais pas assez pour cette foule. Au bout de moins d'un km on arrive sur des plus petits sentiers, ça commence à descendre un peu, puis beaucoup, je me tords un peu la cheville sur un mauvais appui, mais sans bobo (je ne suis pas trop fragile), des écarts se creusent déjà sur ces terrains caillouteux, puis première côte au 3e km qui oblige à de la marche rapide, je m'aide de mes mains sur les cuisses la vitesse chute beaucoup, mais la FC grimpe, j'y vais moins fort.

Un peu de plat en haut pendant 2 bons km, puis déscente raide où je double quelques concurents, puis à nouveau une côte bien raide au 9e km. Je tiens la cadence et double plus que l'inverse. Quelques passages bien boueux qui me font regretter de ne pas avoir investit dans des chaussures plus accrocheuses : mes Salomon XR Crossmax 2 glissent pas mal et ne débourent pas si bien... je lève un peu le pied et essaie d'anticiper mes trajectoires le mieux possible. Une petite bûche vers l'avant dans la boue, mais ça va je pose juste les mains et ne perds pas trop de temps.

Encore une bonne descente où je contrôle un peu plus ma vitesse car mes chaussures m'inspirent moins confiance. Puis encore une bonne ascention au 16e km, ça devient plus dur, je met plus de temps à récupérer en haut de la côte. Les pieds commencent à chauffer.

19e km c'est la dernière côte, heureusement parce que je ne me sens pas d'attaque pour beaucoup plus, j'ai du trop surestimer ma forme sur le début du parcours. La fin sera à travenrs champs et j'ai du mal à relancer. Je me fais doubler par quelques coureurs. L'arrivée est proche, mais une crampe fait son appartition en arrivant sur un stade de foot, je dois encore ralentir pour finir et me fais encore doubler. Puis c'est l'arrivée : ma garmin m'indique 21,56 km. Un petit passage sous le jet d'eau pour me rafraîchir et enlever la boue sur mes mains et mes jambes, je récupère mon cadeau et dirrection le ravitaillement : rien à redire il y a des boissons et de quoi reprendre quelques calories en quantitées suffisantes pour les participants (pas comme sur l'arrivée de l'Ecotrail Twinsanté 18km à Paris).

Les résultats sont très vite affichés : je suis 128e du général en 1h49'16".

 

Au final je suis content de cette course : super organisation malgré le nombre de participants, temps idéal, je me suis bien dépensé et pour un débutant je n'ai pas si mal géré ma course.

2 commentaires

Commentaire de caro.s91 posté le 28-08-2015 à 12:13:00

Du coup tu remets cela cette année !!! :)

Commentaire de ericlebricolo posté le 29-08-2015 à 17:55:52

Oui j'y serai ! Il y aura sûrement pas mal de passages boueux encore cette année au vu du temps de la semaine, et le soleil risque de cogner fort dans les quelques passages à découvert !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran