Récit de la course : Ultra Trail du Vercors 2014, par MichaelFEBVAY

L'auteur : MichaelFEBVAY

La course : Ultra Trail du Vercors

Date : 6/9/2014

Lieu : Meaudre (Isère)

Affichage : 418 vues

Distance : 86km

Objectif : Terminer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

ultra trail du Vercors 2014

Pour cette année 2014 j'ai opté pour une nouvelle participation à un ultra-trail après mon expérience de l'année 2013 sur l'ultra-trail de Côte d'Or. J'ai opté pour l'UTV afin de découvrir un profil plus montagnard, avec ses 88km et ses 4500m de D+ je devrais être servi. Je vais pouvoir découvrir le Vercors autrement qu'avec des chaussures de randonnée aux pieds!

J'arrive donc à Méaudre le vendredi 5 septembre dans l'après-midi, je pose mes bagages au camping les Buissonnets qui se situe à 10 minutes à pied du centre de Méaudre et donc du départ. J'y suis en compagnie de mes parents, mon frère et ma compagne qui ont décidé de me suivre sur cette aventure et qui me serviront d'assistance aux ravitaillements.

Je vais retirer mon dossard et assiste au briefing, contrairement à mes derniers trails je vais pouvoir courir avec le soleil sur le parcours initial! Mon seul objectif et de terminer. Après le briefing, retour au camping repas et au lit pour se reposer au maximum. 

La nuit a été très courte, probablement à cause du stress!!

Le samedi je me trouve à 4h30 au centre de Méaudre pour un départ à 5h précise. Je pars prudemment, j'arrive à bois barbu après environ 1h30 de course, déjà 2 petites côtes sont passées pour chauffer les jambes. Je fais le plein rapide de la poche à eau et repars en direction de Corrençon. Nous traversons Valchevrièredont on nous avait parlé la veille au briefing, ce village est entièrement détruit sauf la chapelle qui est intacte, c'est impressionnant. J'arrive à Corrençon après 3h30 de course, d'après les infos reccueillies la veille la montagne arrive maintenant! Je prends le temps de bien me ravitailler et de faire le plein d'eau. Pour le moment il ne fait pas trop chaud mais le soleil commence à briller et pas un nuage à l'horizon. A partir de la nous allons attaquer la montée pour arriver à la petite Moucheroelle. J'arrive au sommet dans les nuages du coup aucune vue c'est dommage. J'attaque le descente sur Côte 2000 qui se passe très bien jusqu'au 38ème km où je prend une gamelle mémorable, quelques plaies sur les bras et les jambes ainsi qu'un gros bleu sur la paume de la main droite, qui m'affecte pas mal le mental. Je tiens à remercier les coureurs qui se sont arrêtés pour prendre de mes nouvelles et m'aider à me relever. Je continue la descente et arrive à Côte 2000 après 6h48 de course. Je passe voir les secouristes afin de nettoyer un peu mes plaies et j'évite de montrer mon bleu dans la main pour ne pas avoir à entendre de mauvaise nouvelle!

Je prend de nouveau le temps de bien manger et de faire le plein d'au car maintenant il fait bien chaud! C'est parti pour Saint-Nizier en passant par Lans en Vercors où j'arrive après 9h47 de course. A partir de la ascension au Moucherotte sous une grosse chaleur, mais arrivé en haut la vue est magnifique. La descente sur Saint Nizier est très technique, j'y arrive après 12h41 de course. Je me ravitaille beaucoup et fait le plein d'au car derrière il y a la dernière grosse difficulté pour arriver au pas du Tracollet.

1km après la sortie du ravitaillement je vomi tout ce que j'y ai avalé mais repars sans trop de difficulté car le profil est descendant. L'ascension attaque ensuite et au milieu de celle-ci je me retrouve en hypo donc obligation de m'arrêter pour prendre le temps de manger. Après avoir repris le dessus je continue l'ascension. J'arrive au pas du Tracollet dernier passage sur les crêtes avant la descente sur Autrans. Je prend le temps de sortir ma frontale pour éviter une nouvelle chute si proche de l'arrivée. 

La descente se passe très bien mais je dois surveiller ma montre et remettre du rythme autant que possible pour ne pas me faire pieger par la barrière horaire. J'arrive à Autrans après 16h27 de course à 3 minutes de la barrière horaire. Je me ravitaille rapidement et c'est parti pour la montée du tremplin qui ne se passe pas trop mal et ensuite la descente finale jusqu'à l'arrivée.

J'arrive à Méaudre après 17h35 de course à la 140ème place sur 188 finisher, content d'en avoir fini surtout quand je vois que nous avons été que 188 sur 381 y arriver!!

4 commentaires

Commentaire de Philippe8474 posté le 09-09-2014 à 17:33:50

Effectivement, on finit proche au niveau chrono! Et c'est vrai qu'en course, j'avais bien l'impression d'être "environné" par toujours un peu les mêmes.
Félicitations à toi, surtout après la gamelle!!! Pas tjs facile d'enchaîner derrière!

Commentaire de MichaelFEBVAY posté le 09-09-2014 à 17:49:02

Même impression que toi on a du s'environner plusieurs fois! Après la gamelle le mental a beaucoup travaillé en essayant de rester positif et ça l'a fait!! Félicitations à toi aussi finisher!

Commentaire de samontetro posté le 11-09-2014 à 17:35:36

Ça a l'air si simple de boucler l'UTV en te lisant... pourtant, au delà de la difficulté du parcours, il fallait la gérer cette chaleur! Bravo!

Commentaire de MichaelFEBVAY posté le 11-09-2014 à 20:14:17

Merci, non ce n'était pas si simple qu'il en parait mais j'ai un gros mental ça aide car après ma chute j'ai pourtant pensé à l'abandon!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran