Récit de la course : Le Grand Raid des Pyrénées - Grand Trail 2014, par philippe.u

L'auteur : philippe.u

La course : Le Grand Raid des Pyrénées - Grand Trail

Date : 23/8/2014

Lieu : Vielle Aure (Hautes-Pyrénées)

Affichage : 1021 vues

Distance : 80km

Objectif : Terminer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

En vers du 80

Dans un élan de poésie mal contrôlé,

Quelques jours après la Sainté, je décidai,

Emporté par ma fantaisie

Mais assis devant mon ordi 

De m’inscrire au 80 du GRP

 

Pour que tu réussisses

Il en faudra des bonnes cuisses

Me dis-je en sortant les ronds

Pour acheter mes premiers bâtons

 

Ayant grimpé un peu au hasard

Des Cévennes ou des Albères

Etant entré dans la bagarre

Du célèbre Jeu, il faut le faire !

Cela me permettait d’espérer

Enfin au moins terminer

 

Et me voilà, août le 23

Pour affronter 1000 scélérats

Oui bon, courir avec eux, quoi.

 

 PAN ! c’est le départ, allez, au charbon                                (0km)

Je décidai, c’est de bon ton,

De préserver mes petits petons,

 

Donc d'avancer prudemment,

Remarque j’en doublais pourtant,

Tranquillement jusqu’au Merlans                                            (14km 1500d+ 2h33 408ème)

 

Et là point frit du tout, loin s’en faut, même frais

Serait-il temps d’accélérer ?

Peut-être essayer d’en rattraper ?

 

Holà mon gars à qui parles-tu !

Si c’est à moi, garde ton jus !

Pardonne-moi mais je suis tétu...

 

Buvons un coup tout de même

Puis reprenons sur un autre thème

D'où à Artigues : 314ème                                                                  (30km  2012d+ 5h26)

 

C’est là que Marion intervient

Elle me file le t-shirt qui va bien

Concrètement, ça ne sert à rien

 

Sauf que maintenant il est bleu,

C’est parfait pour les montagneux,

Toujours est-il que je ne mets pas le feu.

 

Car on s’attaque au Pic du Midi,               

Et c’est 255ème que je le gravis                                                 (40km 3700d+ 8h16)

En plus maintenant ça descend, dis !

 

C’est que ça descend beaucoup.

Je suis dans les 240 à Tournaboup                                          (50km 3700d+ 9h38)

Fabrice m’y attend, allez je me repose un coup

 

Faut aller là qu’il me dit en pointant son doigt

Sur la carte adéquate, j’en reste coi.

Ok, j’y vais si c’est comme ça !

 

A partir de là ça ne rigolait plus.

J’avançais donc façon tortue

Une tortue fatiguée, privée de laitue

 

Heureusement, je finis par revoir le jour

Et Merlans de nouveau, même pas à la bourre

280ème ? Allez faut que je coure                                (67km 4900d+ 14h07)

 

Encore 13 kilomètres, vraiment que dalle,

Sauf que mes jambes sont au plus mal

Et zut, voilà que je m’étale !

 

Ce fut dur mais voilà l’arrivée

Je vois Marion, juste le temps de l’embrasser

Et de me dire : cool je l’ai fait !                                                (80km 5000d+ 15h59)

3 commentaires

Commentaire de kikourkool posté le 30-08-2014 à 11:28:57

Tu ne dis pas si en doublant tu faisais POÈTE POÈTE ?
Bravo pour ta course et ce CR

Commentaire de caro.s91 posté le 30-08-2014 à 23:03:10

Très sympa ce CR et ... bravo !

Commentaire de ced2nay posté le 06-09-2014 à 13:47:44

Alors ça, je l'avais pas encore vu sur Kikourou! Un récit à la hauteur de la perf !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran