Récit de la course : Les Foulées des Garrigues 2014, par gunger30

L'auteur : gunger30

La course : Les Foulées des Garrigues

Date : 17/8/2014

Lieu : Mejannes Le Clap (Gard)

Affichage : 391 vues

Distance : 10km

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Reprise à Méjannes : de bonnes sensations...

Plus de 2 mois après ma dernière course (Course de Pentecôte à Anduze), direction Méjannes-le-Clap pour ma course de reprise [après ma blessure au bas du dos il y a 2 mois et 3 semaines d'arrêt, j'ai repris doucement les footings début juillet puis séances d'endurance à 3 fois par semaine], je me décide un peu au dernier moment, je n'ai pas fais de préparation spéciale, je ne m'attends donc pas à faire un grand chrono, le but étant de se faire plaisir avant tout et j'ai choisi cette course car elle n'est pas difficile de point de vue dénivelé, c'est une course assez roulante avec des faux plats montants et une distance raisonnable de 10 kilomètres; de plus je connais déjà cette course pour y avoir participé l'an dernier, les conditions étant plus difficiles avec une chaleur sévère lors de l'édition 2013.

Cette année les conditions sont idéales, temps frais et un ciel radieux, une motivation supplémentaire pour aller faire cette course. Le temps d'aller s'inscrire et de faire un footing pour s'échauffer avant de s'élancer sur la ligne de départ sur la place aux herbes de Méjannes.

Devant ça part très vite, effectivement, le niveau est assez relevé ! Pour ma part étant un peu dans l'inconnu, je pars plutôt sur un rythme élevé mais prudent car je ne sais pas si le dos va tenir et si je vais pouvoir tenir la distance à une allure élevé, je "laisse" donc doubler les concurrents qui me précèdent.

1er kilomètre passé en 4 minutes pile, un départ pas trop fort et les premiers kilomètres me rassurent, pas de douleur au dos, juste une petite gêne mais qui ne m'handicape pas, je tiens un rythme assez soutenu, les sensations sont plutôt bonnes alors j'en profite pour passer quelques coureurs au fur et à mesure du parcours jusqu'à l'entame du 5eme kilomètre que je passe en 20 minutes 22 secondes, pas trop mal mais je me dis que je n'en suis qu'à la mi-course, je ne suis pas sur de tenir sur cette allure... plus de coureurs qui reviennent de l'arrière, les places semblent être à peu près acquises sauf que...

Un coureur sympa qui revient de l'arrière arrive à ma hauteur et me demande si j'ai pour objectif de passer sous les 40 minutes, je lui réponds que ça va être difficile car  revenant de blessure je ne sais pas si je vais pouvoir continuer sur ce rythme; pour lui il s'agit de son objectif et de la première fois de passer sous les 40 minutes au 10 km...

"On est sur un bon rythme quand même, on peut continuer ensemble"

"Je ne sais pas, vas y ne m'attends pas si tu as des forces"

"Ok bon courage à toi"

"Merci à toi aussi"

Après ce petit intermède sympa à la mi-course, il me passe mais je ne reste pas trop loin de lui [Je serais près de lui à l'arrivée, peut-être avais-je la force de l'accompagner...],  je me rapproche d'un autre coureur à l'entame du 8eme kilomètre passé en 33 minutes 16 je me cale à son rythme et j'arrive à suivre malgré un petit manque de souffle, nous arrivons en fin de course, le 9eme kilomètre vient d'être passé (37'44"), ce sera compliqué pour les 40 minutes, nous nous rapprochons de l'arrivée et sentant encore quelques forces je passe ce coureur et lui donnant une petite tape sur l'épaule : " allez accroche toi derrière"

"Je ne peux pas tu vas trop vite"

" allez on est pas loin de l'arrivée"

Je mets tout ce qu'il me reste dans ces 200 derniers mètres, rattrapant presque Samuel pour finir sur la ligne d'arrivée juste derrière lui... Résultat un chrono de 40 minutes 24 secondes, très satisfait car je ne pensais pas faire ce chrono et cette moyenne, 6 secondes de plus que l'an dernier, avec il est vrai une forte chaleur l'an dernier, cette année bon nombre de coureurs ont amélioré leur chrono...

J'en profite pour parler avec mon partenaire de course après la ligne d'arrivée, qui finit juste derrière moi... Et dire que je me suis décidé au dernier moment de faire cette course...

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran