Récit de la course : Ice Trail Tarentaise 2014, par elnumaa[X]

L'auteur : elnumaa[X]

La course : Ice Trail Tarentaise

Date : 13/7/2014

Lieu : Val D'Isère (Savoie)

Affichage : 976 vues

Distance : 65km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

" plus près des cieux mes frères "

 Pour être franc ( ouai on en veux pas de vos Euros !!) , j’avais pas trop envie de venir . mais j’avais pas le choix !

pourquoi .............???? ............. bah ........ parceque ............  :

1-       je devais représenter feu DJ Gombert , indisponible , qui avait pris sa place pour l’ITT vla au moins 6 mois mais qui ne pouvait y assister et donc, qui m’avait refilé l'bébé …

2-        j’avais proposé à un kikoureur de le covoiturer depuis Chambéry. chaud bouillant il était . Pas moyen de ce coté là

3-       Cela faisait au moins 3 jours que j’étais abstinent volontaire – au vin & autres liquide spiritueux. Quitte à se sacrifier, autant que ce soit pour une noble cause

4-       J’avais une – légère- revanche à prendre sur un certain François D. , producteur de pinard et accessoirement traileur extraterrestre qui m’avait mis une pile de 4h20 lors de la dernière édition ( ITT 2013 , cf tous les récits dont le mien )

5-       Ayant lors de cette même édition ( ITT 2013 , cf tous les récits dont le mien ) subit de plein fouet les mètres cube de neige brassé , et m’étant trouvé fort décontenancé à la vision post-apocalyptique de l’aiguille Pers vu du bas sachant qu’il fallait aller pointer en haut et pire , ayant progressé à la vitesse hallucinante de 210 metres/heure dans cette ascension digne d’un chemin de croix ( plein de neige , au milieu des pierres svp . merci ) , je n’avais d’autre possibilité que de retourner sur ces lieux lapidaires pour (sa)voir enfin, qui était le plus fort de nous deux qui ne font qu'un -enfin j'espère

6-       Ayant fait le méga-génial trail des Allobroges en juin, j’étais à l’insu de mon plein gré inscrit au «  défi des savoie » qui consistait a terminer Allobroges + ITT ( une paille : 129km pour 9500 D +) et ainsi rejoindre le club des winner et accessoirement celui des montagnards avec un gros couteau & une grosse B***

7-       8 jours nous séparaient dema dernière ballade en montagne ( pour ceux qui connaissent , ça se passe du coté de chez toi wai presque sous ton nez , c’est la montagn’hard baby !! & ça merite son slip  ) , ballade de 9h55 avec une impressionnante 14ièm place à la clef et le titre de super descendeur ( faudrait inventer un maillot ) gagné à l’insu de mes orteils qui depuis me font grave la gueule je vous raconte pas l’ambiance le soir dans le lit. 8 jours c’est amplement suffisant pour être au taqué et enchainer sur une autre ballade de 65K 4500D+ . sisi , y’en a plein qui le font , enfin il me semble

8-       «  de quoi , l’ITT ?? ah oui , la ballade en tarentaise , sans raquette ni charentaise «  ben je connais , je l’ai fait 2 fois , finger in the nose , non mais l’autre «  au comptoir d’un troquet lyonnais faut avouer que ça en jette . à condition bien sur d’avoir un public de traileuses au fait et ne confondant pas avec l’autre ITT , l’incapacité temporaire totale

9-       Rien d’autre de prévus pendant ce long weekend du 14 juillet

10-    Ou il doit pleuvoir en basse vallée .

 *************************************************

La route avec Dimitri , l’arrivée à Val D’Isère , la récup des dossards + chaussettes gratos, le brieffing obligatoire sous une jolie pluie fine , pas si pire demain mais on devrait se cailler – ok noté , après mes traditionnelles 400G de pattes fraiches sauce basilic , et j’éssaie de dormir pas trop tard parce que le reveil a 2h45 ça pique toujours

A 22h je dors plus ou moins, a 2h je dors moins que plus, alors a 2h45 je file au ptit déj , on l’a déjà dit les couteaux plastique c’est de la daube mais qu’importe , je suis dans le sas , je retrouve Dimitri et toute l’élite qui n’ont d’yeux que pour Elle , une certaine Emelie F. …

A 4h on décole sur les chapeaux de roue de moto-cross tant bien que je suis déjà cramé à la première ascension ! ah les cons , enfin surtout Le con

Heureusement ça monte grave dans le gras donc on calme.

Puis on passe a Tignes à 5h15.

Puis on monte sur un truc qui doit être une super piste de ski en hiver mais là c’est quand même bien moche , avec les conduites d’eau pour les canons à neige , les dechets en tout genre .. pas glorieux mais le moral est là . heureusement .

après on monte mais sur la neige.

Puis on enfile les Yatrax

Après on monte vers le glacier , on voit passer à balle les premiers , vas y Fabien tu peux y arriver ( l’est a ce moment 4ièm je crois ) . par contre je suis déçu moi qui pensais pouvoir passer devant François D., ça semble compromis .

& ,

après on monte dans un mur a 400% . et c’est le sommet et ça fait du bien , on doit être a plus de 3500 mêtres d’altitude , la vue n’est pas splendide mais l’air est propre , et puis surtout on en a fini avec ce mur de psychopathe étudiant en Staps. Il est 7h25

Place à la descente , là je me prive pas d’encourager tous ceux qui sont encore dans la montée ( courage , tu vas y arriver mais avant ça , "tu va en chier ")

Descente en neige, puis on touche le dur , on remonte , on yoyaute et c’est ravito . au cas ou des motos de trial sont là , pour celles/ceux qui ont envie de changer un peu d’activité , pas si pire .

Allez puis on enchaine vers la Rocheure, souvenirs "cuisant" interminable en 2013 , là ça glisse comme papa dans maman . Blabla avec un Iron Man breton super breton & bien élevé , on voit pas le temps passer à se raconter les anecdotes d’anciens combattants , trop forts les gonz .

Col de Rocheure , bascule vers fond des Fours, passage dans des combes sublimes et lunaires et lithosphérisques et pleine de torrents dans lesquels je patauge avec insouciance mélée de joie ( pour laver mes raptor surtout ) puis fond des Fours il est 10h40 c’est la fête au village

Je repars trop vite donc j’oublie une de mes gourdes . le (gros ) con . Mais je ne fais pas demi tour. Pas moyen surtout qu’iron man vient de me passer.

La montée est sévère quand même.

La descente est géniale, alternance de neige de cinéma ( ouai je romance à fond vu comment certain(e)s galéraient !!!) et de portion de terre roche ocre très martiens .

Voila, le Pont de Neige et 3K dbitume qui remontent au col de l’Iseran.  Mode marche rapide alpine ça fait du bien !

Puis ZE ascension , col Pers et Aiguille Pers.

Cette fois j’ai les crocs, au ravito je m’enfile 4 pom-potes mais je m’attarde pas , 5-6 ITT-man qui soufflent & admirent je sais pas quoi  .. éh oh on n'est pas venu pour branler les marmottes là !

Y me reste pas mal de jus au final alors on lâche tout , dans la montée c’est l’euphorie collective on « dépose » les altispeedien(e)s , on relance , à un moment un ITT –man me rejoint et on finit l’ascension à 8,7km/heure. Du jamais vu depuis l’invention des batons

Tout comme la vue en haut , bouchée par les nuages comme c’est dommage mais en même temps , ya pas l’temps il est 13h10 …

Outch grosse descente dans les pierriers bien pourris , plein de coureurs qui montent , on slalom ! devant j’apperçois une Asiat’ vue au Glaisin ( NDLR : elle avait fini par me déposer après 3 heures de corps à corps acharnée ) et cette fois ci Princess , no Way !

Je la recole au ravito de l’Iseran ,  encore 3-4 ITT-man qui se reposent mais moi j’ai pas que ça a faire, direction le tunnel , a peine 200 de D+ , easy après 4100 mètres accumulés depuis 4 heures du mat.

Entrée du tunnel , grosse blague avec les pisteurs trop sympas , et challenge ! l’arche dans moins d’une heure ... mempacap' ?!

 comme prévu je débranche tout dans ce 1000D- , afond les manettes carbu de 14 concentration max,  d’abord dans la neige , puis dans la boue-herbe , puis dans l’herbe grasse , puis autour d’un lac ou je me fais prendre en chasse par un camé-ra-man.

Et dernière longue descente , du dré dans l'pentu, du près , du single , du …. Ah mais c’est qui , c’est Dimitri !!

Trop fort le timing , on fini ensemble en 10h40 . On rate la 51ièm place mais c’est pas grave on se rattrapera au bar.

Accueilli par Antoine Lejeune l’orga du trail des Allobroges qui me félicite pour ma 2nde place au défi des savoie ! yes

Ptit tour au resto ou je tombe sur le premier du défi des savoie ; super grenoblois & sympas , tres humble et drole comme j’aime . question niveau , c’est pas le même monde, 5ièm à l’Echappée Belle , et plein de top 20 dans les grandes classiques du secteur .

fin de journée on acclame les vainqueurs , Emelie F. , François D et aussi celles ceux de l’Alti speed .

On monte nous aussi sur l’estrade ! c’est un honneur même si tout le monde s’est déjà barré !!

 

Allez on plie bagage y commencerait presque à pleuvoir ; 

" au revoir  " VGE  y'a kk années

 

Epitaphe :

end of " numax envoie les diots -saison 1 " , place au ballades-plaisir avec les potes ( Villarinche 22kmk ,la RogerFrisonRoche 39km).

Bien satisfait des scores du grand raid 73 , des Allobroges et de la montagn’hard . et dans une moindre mesure l’ITT . certe maginifique mais déjà trop «  skyrunner attitude » à mon gout.

Vive les trails en montagne !

El numax

 

7 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 15-07-2014 à 15:20:46

Il fait tellement le con dans ces CR le Manu qu'on pourrait en oublier la perf !
c'est dingue, une semaine après la montagn'hard (j'avais pas réalisé la belle place que tu avais fait).

Bravo pour ces deux courses..... et pour ce CR (bon, faut bien le dire, j'suis fan de ce style qui n'appartient qu'à toi).

Commentaire de ejouvin posté le 15-07-2014 à 15:25:25

Je cite : "bande de barge(s)"
Je lis : Grand raid 73, Allobroges, Montagn'Hard et ITT

Qui est le plus barge ? je me demande.

Superbe récit qui donne envie de doubler l'année prochaine.

Commentaire de jano posté le 15-07-2014 à 16:51:44

la saison de malade que tu fais !!
quand j'avais vu ton programme en début d'année, je te voyais fatigué avant juillet mais là, tu carbures toujours autant.
t'aurais même pu enchainer samedi prochain "nose around fingers"...l'année prochaine !!

Commentaire de Boubs74 posté le 15-07-2014 à 21:18:38

Toujours sympas et un régal à lire les CR. Et bravo pour la (les) perf.

Commentaire de nicou2000 posté le 16-07-2014 à 14:52:00

Félicitations pour cet enchaînement monstrueux de courses bien hardos... Pas trop déçu de pas avoir pu doubler Francois D?

Commentaire de KARO74370 posté le 16-07-2014 à 17:41:29

ahhhhh mais c'est toi qui m'a bouffé toutes les pomm'potes à mon ravito ???? mdr
en tout cas bravoooo pour ces 2 perfs !
bonne récup maintenant !

Commentaire de DJ Gombert posté le 02-08-2014 à 13:25:16

Bon ben, y a pas à dire mon petit manu tu te débrouilles plutôt bien pour un padawan.

Je savais que j’avais misé sur le bon cheval en te confiant mon dossard (en fait, plutôt en te transférant mon dossard, ... moi je veux pas d’embrouille avec l’orga).

Parti, comme tu es parti, un jour peut-être, dans la prochaine décennie, si tu t'entraines très, très sérieusement … tu atteindras mon niveau en descente de Côtes du Rhône.

DJ skyrunner Gombert.

PS : n’oublies pas de m’envoyer le couteau suisse du défi des deux Savoies ça me permettra de la jouer "skyrunner attitude" au comptoir en sirotant mon 51 avec des cubes de glace de la Yaute.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran