Récit de la course : Altispeed 2014, par Ol_bugs

L'auteur : Ol_bugs

La course : Altispeed

Date : 14/7/2014

Lieu : Val D'Isère (Savoie)

Affichage : 701 vues

Distance : 32km

Matos : New Balance leadville 1210

Objectif : Terminer

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une course magnifique

Bonjour,

Après avoir fait l'année dernière quelques petits trails dans le beaujolais et les monts du Lyonnais, je rêvais de faire un beau trail dans les Alpes.

Je me suis inscrit à l'altispeed il y à 6 mois, cette course est devenue mon objectif de l'année, j'y pensais quasi quotidiennement et lors de chaque entrainement.

Je craignais que l'ambiance soit élitiste, et bien pas du tout, j'ai rencontré des gens simples et très sympas.

Arrivé la veille je suis monté en voiture reperrer le tracé, quand je suis arrivé il y avait environ 5 cm de neige fraiche et il neigeait abondamment. Finalement une partie a fondu mais pas dans les versants nords ou au dessus de 2500 m environ. Et il y avait bien sur la neige de l'hiver et du glacier sous la pointe Perse sous cette neige fraiche.

à 8h30 départ sous une petite pluie fine qui s'est rapidemment arrêté. Je suis parti prudemment.

Après 3 / 4 km de légère montée, ça commence à être plus raide, mais je suis plus à l'aise dans les montées car je suis plus montagnard que coureur.

Au 1er ravitailement au refuge des fours je suis dans les temps que j'avais prévu.

5 minutes après la ravitaillement, je me fais doubler par Emilie Forsberg qui est en train de gagner l'ITT (parcours commun avec l'Altispeed).

Après le refuge, la montée se principalement dans la neige mais ça n'enfonce pas trop.

Là ou ça devient gênant c'est en descente après le col car c'est une neige très humide, sans consistance posée sur de la neige dure voir des plaques de glace. Il faut faire bien attention en haut du col des fours et après ça va un peu meux.

Ensuite on arrive sur la route qui mène au col de l'Iseran qu'on emprunte sur 1 ou 2 km pour arriver sur le 2ème ravitaillement. j'ai environ 1h30 d'avoir sur la barière horaire ce qui ma rassure.

C'est là qu'est la montée la plus raide jusqu'à la pointe Perse, là je double pas mal de monde, je croise quelques personnes qui n'avancent plus ou qui font de longs arrêts, sans doute l'altitude car on est à 3300 m.

Après être arrivé au sommet dans les nuages dans une ambiance sombre, je redescend prudement toujours à cause de cette neige qui cache des plaques de glace.

Retour au col de l'Iseran et montée au tunnel de Lessière par une montée en neige et un pente courte mais raide en pierre / terre instable, après avoir passé un nevé sécurisé par des barrières, on entre dans un tunnel dans une ambiance sinistre et austère avec du vent et du grésil. Ce tunnel est fantastique, l'ambiance haute montagne impressionnante.

De l'autre côté du tunnel, commence la descente dans une neige toujours aussi gênante qui aura occasionné quelques chutes sans gravité.

Ensuite la descente se fait dans le brouillard, assez bas, j'aperçois val d'Isère et là je réalise que j'ai quasiment réalisé mon rêve qui me tient depuis 6 mois. Avec la fatigue j'en ai les larmes aux yeux.

L'arrivée, se fait avec beaucoup d'émotions, ce fut un grand moment.

Je termine en 6 h 19 ce qui pour mon petit niveau est très bien, je suis 272 ème sur 396 classés.

Conclusion : j'ai adoré cette course qui s'est bien passée, pas de coup de fatigue, pas de crampes, que de plaisir.

Je recommande cette course à condition d'avoir un peu l'habitude d'être en montagne car certains passages peuvent impressioner.

J'espère que mon récit vous aura intéressé.

 

 

8 commentaires

Commentaire de la mouette avinée posté le 14-07-2014 à 23:53:09

Félicitations mec :) On a du naviguer dans les mêmes eaux je termine 10 min devant toi ;)
Je me suis aussi fait doubler par Emelie dans la montée du Col des Fours, on était dans le névé à 2 àl'heure quand on a entendu une nana hurler un truc en suédoanglais du genre " ******** vos mères je peux pqs passet"

Commentaire de la mouette avinée posté le 14-07-2014 à 23:57:05

Mon portable fait des siennes grr, sorry pour les fautes de frappe. Bref la Emelie a déboité et nous a avalés comme une folle dans 40cm de poudreuse avec un mec du team Salomon au cul, impressionnant! Je ferai moi aussi un compte rendu, en tout cas en 2015 je serai à nouveau là! s

Commentaire de la mouette avinée posté le 14-07-2014 à 23:57:23

Mon portable fait des siennes grr, sorry pour les fautes de frappe. Bref la Emelie a déboité et nous a avalés comme une folle dans 40cm de poudreuse avec un mec du team Salomon au cul, impressionnant! Je ferai moi aussi un compte rendu, en tout cas en 2015 je serai à nouveau là! s

Commentaire de la mouette avinée posté le 14-07-2014 à 23:57:53

Félicitations mec :) On a du naviguer dans les mêmes eaux je termine 10 min devant toi ;)
Je me suis aussi fait doubler par Emelie dans la montée du Col des Fours, on était dans le névé à 2 àl'heure quand on a entendu une nana hurler un truc en suédoanglais du genre " ******** vos mères je peux pqs passet"

Commentaire de coco38 posté le 15-07-2014 à 09:59:53

Bravo belle course. Je retrouve l'ambiance de l'année dernière et l'émotion que j'avais eu à l'arrivée. La météo était bien meilleure en 2013 ! J'ai vu que tu étais sur le Malpassant en plus avec un temps proche du mien. A se croiser donc sur une prochaine course.

Commentaire de le G.G.O. posté le 15-07-2014 à 10:36:02

Pas d'autre mot : une course magnifique : une vraie course de montagne, difficile mais qui te file la patate pour plusieurs semaines. Et très bonne ambiance !!

Commentaire de Albacor38 posté le 22-07-2014 à 20:22:44

Merci pour ton récit et bravo d'en être venu à bout.
Cette course me tente terriblement. Cette année c'était malheureusement impossible pour moi mais je pense que je fais en faire un de mes objectifs majeurs de 2015.

Tu as vraiment 32km/2500D+ à la montre ?

Commentaire de Ol_bugs posté le 23-07-2014 à 21:09:18

Mon GPS indique 30 km et 2200 m de dénivellé (après correction automatique avec la carte).
En fait on est monté à la point Perse 3320 mais pas à l'aiguille Pers à 3386 m à cause des mauvaises conditions météo, ça change pas grand chose au dénivelé, ça fait quelques centaines de mètre en moins sur la distance.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran