Récit de la course : Trail de Faverges Icebreaker - Maratrail de la Sambuy 2014, par Philippe8474

L'auteur : Philippe8474

La course : Trail de Faverges Icebreaker - Maratrail de la Sambuy

Date : 5/7/2014

Lieu : Faverges (Haute-Savoie)

Affichage : 1251 vues

Distance : 48km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon 10eme Maratrail de Faverges

Par ici le même récit sur mon blog.

Trail de Faverges


Et sinon ici, ça donne:

Allez aujourd’hui, c’est trail de Faverges !

Mon 10 eme.

Sur le grand parcours.

De 2004 à 2014 (j’ai raté l’édition 2005).

J’aime ça l’idée d’avoir ce rendez-vous chaque année.

Une course qui m’accompagne simplement.

Simplement.

 

Départ tôt de la maison, j’avais prévu de faire du stop pour aller à Faverges et que ma femme et ma fille me rejoignent à l’arrivée. Mais vu la météo de la nuit et à mon réveil, je pars avec la voiture et tant pis pas de pique-nique familial dans le parc de Faverges cette année.

Arrivée tôt sur place, je me gare peinard sur le parking proche du départ, vais chercher mon dossard (avec en cadeau un short Icebreaker), ai le temps de passer aux toilettes et de me poser 10 min dans la voiture. Je commence à me préparer, vois mes deux affreux : le Borio et Chris déjà tout prêt et surprise, tombe sur Martine au départ en relais avec son homme (d’ailleurs au passage du relais y aura aussi passage du bébé J ) ! 5 min de papotage et je file vite finir de me préparer, vais courir 10 petites minutes et rejoins mes 2 compères au départ.

Bien placé dans le premier tiers, le départ est donné pour ce trail de Faverges « new-look » : parcours remanié annonçant 48 km et 2900 m de D+… Bon au départ j’suis un peu sceptique : j’ai peur que les changements ne soient là que pour gonfler les kilomètres, et la tendance du toujours plus n’est pas ma tasse de thé ! Mais bon c’est sur le terrain qu’on verra ce qu’il en est !

Donc au départ ce n’est plus virage à droite, mais virage à gauche et direction le château de Faverges !

Passage sous l’arche du château et on attaque l’ascension régulière vers l’Abbaye de Tamié (autres nouveauté du jour).

Ascension au rythme, je passe Martine après avoir papoté un peu à propos d’Alex !

Ascension régulière, pas grand-chose à dire, je suis dans mon rythme, en essayant de bien « me » respecter (surtout ne pas se mettre dans le rouge) et tant pis si j’ai l’impression de bien me faire passer !

 

Je fais également très très attention à mon hydratation, je tiens vraiment à réussir sur ce plan-là après mon plantage à l’UTV 2013 et ma reprise en main sur les courses depuis !

Au bilan côté hydratation : je boirais 1L entre le départ et l’Abbaye, 3 verres aux ravitos, 0.8 L entre l’Abbaye et la Bouchasse, 0.5 L entre la Bouchasse et la station, 4 verres de coca à la station, 0.8 L entre la station et le chalet de l’Aup, 1 L entre le chalet de l’Aup et la Sarve, 4 verres de coca à la Sarve puis 0.5 L jusqu’à l’arrivée. Bref pas loin de 5L ! Avec le recul ça me parait presque énorme, mais ça doit être bon parce que je n’ai pas souffert de crampes, je n’ai fait que 2 pauses pipi, j’ai pu relâcher mon hydratation sur la dernière portion, et je ne me suis pas senti en déficit à l’arrivée. Et même si les conditions n’étaient pas exagérément chaudes pour un 5 juillet, il a fait bien lourd et j’ai beaucoup transpiré !

Pour les crampes, j’ai couplé ça avec 3 gels anti-oxydants.

Côté alimentation, à partir de ¾ d’heure de course, j’ai pris mon premier gel, puis un toutes les ½ heure. Après le chalet de l’Aup, j’ai un peu perdu le fil après m’être rendu compte que je n’aurais pas assez de gel pour finir… Donc j’ai espacé les gels, mangé une barre d’abricot, attaqué une pompotte de crème de marron… mais j’ai dû perdre un peu d’énergie à un moment donné. J’étais vraiment bien dans l’alternance 2 gels Aptonia (Fruits rouge, pomme verte) et gel anti-oxydant... Pour finir ce chapitre, je m’étais préparé un gel coup de fouet pour finir, pris ¼ d’H avant la fin, je n’ai pas ressenti grand-chose (idem les deux autres fois où j’avais testé la chose).

 

Revenons au parcours, passage à l’Abbaye, ravito, sourire des bénévoles et l’ascension continu…

Parcours sympa en forêt, la pente se fait plus forte, le chemin se transforme en monotrace.

J’essaie de faire l’effort intelligemment : rester derrière un groupe sans forcer pour récupérer, puis passer rapidement ce même groupe, remonter sur le suivant… Bon j’ai dû faire ça sur 2 groupes, 3 max ;-)

 

On arrive au chalet de Drisons, mince on se tape une « grosse » descente… Je pensais qu’on filerait à flanc pour rejoindre direct le Chalet de la Bouchasse. Raté !

Je me lâche gentiment en descente, juste profiter d’être plus à l’aise que certains. D’ailleurs juste devant moi, une nana fera même une légère sortie de route heureusement sans mal!

On rejoint l’ancien parcours et c’est la remontée d’abord dans la forêt puis sur le sentier à flanc, toujours aussi superbe !

 

Petit coup de cul avant la Bouchasse et surprise au lieu de partir sur la « route » qui monte au sommet de la station, on enquille un chemin au-dessus du chalet qui chemine sous la petite Sambuy pour rejoindre la route juste avant le sommet !

Super portion !

Tellement plus sauvage !

Superbe !

 

Passage au sommet en 2H42… effectivement le parcours a été allongé ;-)

 

Allez on part sur la descente. J’essaie d’être le plus souple possible, puis enchaîne une conversation avec un gars de Faverges faisant partie de l’orga. Moment bien sympa, je lui donne mes impressions sur les nouveautés, lui me donne les motivations du club de Faverges… Du coup la descente passe super bien, et sans trop s’en rendre compte… Sauf qu’au ¾ je me tords la cheville droite : rien de grave si ce n’est une violent crampe-contraction dans le mollet gauche. Je stoppe, réussi à faire passer la crampe et repars en souplesse et arrive à reprendre mon rythme. Ouf tout va bien !

 

Passage au ravito, je repars en mangeant un bout de banane. J’ai bien à l’esprit ce que j’ai dit deux semaines plus tôt à Julien. Remettre doucement les jambes en mode montée, ne pas leur mettre la pression d’entrée !

Consigne respectée à la lettre, la transition se passe bien, et la montée se fait sur mon rythme régulier.

 

Passage au Chalet de l’Aup, j’arrive à trottiner derrière, arrêt pipi, dernier coup de cul avant l’épaule de la Chaurionde. Je croise Bertrand, le pote de Julien.

Epaule de la Chaurionde : ça c’est fait !

 

Allez c’est parti pour la descente, passage au Col d’Orgeval, les quelques lacets sous le col, wahouuuu on est bien là quand-même !

 

Personne devant, personne derrière, je relâche un peu et perd un peu le fil sur la fin.

 

Heureusement on attaque la nouvelle portion : Superbe de nouveau ! Quelle chance d’évoluer dans cet environnement !

Puis c’est la jonction avec le tracé du « petit » parcours. J’arrive bien à doubler au début, un peu coincé sur le dernier verrou, puis c’est le cheminement vers Eau froide, puis direction La Sarve (vraiment un peu coincé sur la dernière portion avec les deux parcours).

Par contre une nouvelle fois le changement de parcours vaut vraiment le coup ! Superbe !

 

Passage au ravito, et c’est parti pour la dernière manche !

 

J’arrive à bien enchaîner les vallonements qui suivent, sans cramper ça fait vraiment plaisir ! Petit bout de descente sur la « route » toujours aussi raide, puis c’est un bout de cheminement dans l’herbe que j’adore… sauf qu’au bout il y a séparation des deux parcours et surtout un bout de remontée qui m’avait achevé l’an dernier !

Là ça passe, je ne donne pas grand-chose pour bien gérer mais ça passe !

 

Allez maintenant il y a vraiment plus qu’à descendre pour rejoindre l’arrivée !

 

2 gars avec qui je joue au chat et à la souris depuis le Chalet de l’Aup sont décidément plus frais que moi et me lâche donc définitivement pendant que j’amène un autre gars avec moi.

Bon je manque vraiment de vitesse dans cette descente, je tiens mais faudrait que j’arrive à en donner un poil de plus quand même.

Rejonction des 2 parcours, piste forestière, je me fais déposer par le gars que j’ai mené sans un mot…

Dernier pointage, derniers kilomètres qui semblent toujours aussi long, et enfin on attaque le bitume… Pfffff qu’est-ce que j’aime pas !

Je me fais doubler par un maratrail mais je ne peux pas m’accrocher, ça va trop vite mais ça a au moins le mérite de m’aiguillonner un coup. Du coup je ne lâche pas et me met en mode les yeux rivés dans la visière de la casquette sans réfléchir.

 

Dernière ligne droite,…  voilà c’est fait... ça y est j’ai fini mon 10eme Faverges !

 

6H47

89eme/270 arrivé(e)s

Ratio mon temps / temps du premier : 53.6 % !!! J’ai jamais eu un aussi « mauvais » ratio (à part bien sûr en triathlon) depuis … pfffff…!!!

Le Spehler l’est pénible à faire exploser les chronos comme ça (04:25:00) … et encore il n’a pas l’air d’avoir eu à lutter en + ! D’ailleurs tiens, avec le chrono du deuxième (Coudert Julien en 04:47:31) je reviens avec un ratio (41.8 %) beaucoup plus « conforme » à mes valeurs habituelles (surtout en ayant eu ces sensations-là en course).

 

Je file me rincer à la voiture, je me change et file sur la ligne attendre les copains.

 

Surprise c’est  Chris qui arrive en premier ! Wahouuu j’suis bluffé, maratrail conclut en 7H24 ! Pour un premier au-delà des 40 bornes, c’est un coup de maître !!! Va nous faire mal le Chris !

 

 

 

Julien arrive juste derrière ! Bon pas satisfait, y a trop de problèmes mécaniques pour prendre son pied… et sur du long comme ça c’est vite galère quand-même !

 

Bon super content de ma course, des sensations, de l’hydratation, de réussir à courir et relancer (à mon rythme) jusqu’au bout, du nouveau parcours…

Un peu en-deçà dans la descente finale en 1H10, les chronos autour de moi semblent 2, 3 minutes plus rapide et je perds 5 places, seule portion où je perds des places (Merci la feuille de résultat avec temps de passage et classement intermédiaire).

Abbaye : 01:00:18 - 126

Sambuy : 03:07:42 - 99

Pas de l'Ours : 04:42:22 - 90

La Sarve : 05:31:29 - 84

La Motte : 06:31:07 - 87

Arrivée : 06:47:30 - 89

 

Bon faut que j’arrête de le dire mais je suis moins bien en descente qu’il y a 4, 5 ans… mais j’arrive peut-être à quelque chose de plus équilibré sur l’ensemble de la course !

 

Un truc tout bête mais super agréable et tout simple : l’envoi d’un mail avec son temps et son classement juste après l’arrivée ! Simple et efficace ! Ça c’est une idée qui va être copié !

 

Au rayon matos, première course avec le sac-à-dos Slab advanced 5L de chez Salomon (testé 2 fois à l’entrainement) : purée il est bluffant quand même ce sac ! Trop cher, mais quelle stabilité ! Et l’hydratation avec les softs flasks c’est super bien passé…

Dernier point peut-être à nuancer : ce coup-ci j’étais super concentré sur mon hydratation, donc c’est bien passé, mais à voir justement à partir de de 6-7 H (je commençais à avoir une certaine lassitude de boire) ou sous une météo moins clémente si la manipulation n’est pas un peu un frein à l’hydratation. A voir, et peut-être que si je dépasse les 6-7 h de course le rythme ne sera pas le même non plus… A valider peut-être dès le 3 août pour le X trail Courchevel ?

 

Malgré tout cette satisfaction, pas sûr de pouvoir signer pour 10 nouvelles éditions… le fait de rallonger et durcir le parcours nécessite vraiment d’arriver fin prêt… Personnellement sur cette distance, il faut que je sois vraiment entrainé … On verra ce que nous réserve les prochaines années… Mais bon ça devrait le faire encore pour l’année prochaine, histoire de dire ce coup-là 10 d’affilées !


9 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-07-2014 à 17:01:21

Que de "positivisme" dans ton récit, j'adoooooooore !!!
J'adore, j'adhère, je dis OUI !

Un bon 10ème Faverges donc ! Et quel classement ! Je serai toi par contre, je rentrerai pas le ratio en fonction de Spehler, c'est trop écoeurant !

Et qui sait si tu ne re-signes pas pour 10 éditions...

Perso on aurait pu se recontrer... Enfin à l'arrivée car je n'aurais pas fait le "grand" ! Ma préférence allait à Chamrousse mais les retours ne sont pas fameux... A voir l'année prochaine car il faut que j'ai Faverges à mon palmarès !!!

Commentaire de Philippe8474 posté le 07-07-2014 à 17:45:25

Hey Merciiiiiiiiii!
Oui, oui que du bon.. Qu'est que c'est bien quand ça se passe comme ça!
Pour Spehler faut pas en parler, ça fait foirer toutes illusions de statistiques favorables, à te dégouter de regarder la feuille de résultat!

Et oui! il faut Faverges sur le CV du Bouk!

Commentaire de ijuju posté le 07-07-2014 à 20:57:37

très sympa ce récit.
Les 2 gars qui "jouaient au chat et à la souris depuis le Chalet de l’Aup", ils n'avaient pas des casquettes par hasard ? ;)
une blanche, une bleue. On finit en 6h45

Commentaire de Philippe8474 posté le 07-07-2014 à 22:13:43

Excellent! Oui c'est vous 2!
C'est à toi que j'ai dit en gros qu'il fallait arrêter de vous arrêter pour me redoubler toutes les 5 min et que vous alliez me tuer le moral! De mémoire on était en même temps à la fontaine du Chalet de l'Aup de Seythenex.
Beau finish en tt cas!
Ca me fait délirer ce genre de coïncidence via le net!

Commentaire de ijuju posté le 07-07-2014 à 22:20:13

ah non c'est à mon pote que tu as dit ça.
Moi j'étais en train d'enlever encore une fois un cailloux dans ma pompe :)
Je vais faire mon récit aussi sur mon blog. En attendant les casquettes sont là : http://instagram.com/mangeurdecailloux
bonne récup !

Commentaire de Philippe8474 posté le 08-07-2014 à 07:24:08

OK!
En tt cas bravo pour le finish
Bon je reste en attente du CR sur ton blog (j'vais y jeter un oeil ;-)

Commentaire de Arclusaz posté le 08-07-2014 à 14:54:16

C'est vrai que le parcours a sacrément changé et emprunte des parties que je connais mieux.
je crois que je serais à Faverges l'année prochaine (là, j'étais à la Moins'hard).

Bravo pour cette course qui sent la maturité. Tu vas un peu moins vite mais c'est mieux géré, plus "sur".

Commentaire de Philippe8474 posté le 08-07-2014 à 20:30:35

Oui le "nouveau" parcours m'a vraiment enchanté, et les km supplémentaires sont là pour améliorer la course donc ce serait avec plaisir de te croiser enfin à Faverges!

At la Moins'hard alors? On attend un CR ?

Quand à ma maturité ... il était temps :)
Merci en tout cas!

Commentaire de ijuju posté le 20-07-2014 à 00:36:06

et voilà !
http://mangeurdecailloux.com/trail-de-faverges-2014-retour-dans-les-sentiers/#more-3724

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran