Récit de la course : Trail des Côteaux de l'Aa - 52 km 2014, par Mokiloque

L'auteur : Mokiloque

La course : Trail des Côteaux de l'Aa - 52 km

Date : 22/6/2014

Lieu : Elnes (Pas-de-Calais)

Affichage : 821 vues

Distance : 54km

Matos : Nimbus 15
Ceinture salomon 2 gourdes

Objectif : Terminer

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail des Côteaux de l'Aa 2014 52 km et 1560 D+

 

Bonjour à tous,

 

Je me lance pour mon premier récit :)

Pour la petite présentation, je m'appelle Christophe, j'ai 30 ans et toutes mes dents.

Je me suis mis au sport il y a 6 ans avec le VTT puis il y a 3 ans la course à pied tout d'abord pour progresser en vtt puis s'est devenu mon activité principale.
En septembre 2013 je me lance sur mon premier 31 km sur le trail de la cote d'Opale, très beau parcours mais à vouloir trop bien faire dans ma prépa j'ai tout gaché et j'ai fini la course à 2 doigts du malaise.


Mais cette année j'ai 30 ans alors je me suis lancé 2 défis, le premier était les Coteaux de l'Aa réputé pour être l'un des plus dur de la région et le 62 km du Trail de la Côte d'Opale au mois de septembre.
Bien sur j'ai depuis terminé plusieurs 30-35 km avec des temps honorables et dans de bonnes conditions !:)

 

Je termine le travail le samedi soir à 19h avec une grosse semaine, je mange tôt et au dodo! Criant
Réveil 5h aïe ouille ouille.... Incertain Petit déjeuner avalé dans le calme je me recouche une demi heure.
Je me prépare (enfin tout est prêt...) et je prends la route, arrivé sur place je retire mon dossard et mon cadeau de bienvenue. Un beau tapis pour se changer devant la voiture sans se salir. C'est original et le bien venu :)

Je rejoins peu à peu la ligne de départ et ma copine parti plus tard pour prendre le départ du 15 km avec un ami qui est en convalescence me prévient qu'elle ne sera pas la pour le départ.

Tant pis, le stress monte car c'est une première pour moi sur cette distance et tout le monde m'a vanté la difficulté de l'épreuve. L'orgnisateur nous fait un rapide breifing avec sa petite phrase fétiche ''N'oubliez pas c'est que du bonheur !''
Et top !

Ca part fort mais je reste dans le dernier tiers avec le stress j'ai le cardio déjà bien haut et je préfère attendre que ça se calme. Première montée par terrible mais je marche et je m'impose de rester sous les 170 Bpm sous peine de ne pas tenir jusqu'a la fin.
Les premiers 10 km sont passés en 1h03 sans difficulté je me sens mieux et le cardio est redescendu alors je tiens ce rythme et je passe les 20 km en 2h04 toujours en pleine forme.

Le parcours est magnifique avec des passages au milieu des champs de blé ! vraiment chouette !
Premier ravito sans souci je remplis mes 2 gourdes et je reparts aussi tôt. 10h30 il fait déjà chaud et je dois boire beaucoup! Le parcours malgré mes presque 800 D+ sur 30 km se passe plutot bien pour l'instant et j'atteins rapidement le ravito des 32 km au alentours des 3h15.

C'est à partir de là que ça se gate un peu... Je suis terrassé par la chaleur, je manque d'énergie car j'ai pris mes gels plus tard que d'habitude n'en ressentant pas le besoin. Je m'épuise peu à peu jusqu'au 37 km ou je me mets à marcher pas mal et je commence à perdre beaucoup de temps.
Ma copine m'envoie des sms d'encouragements mais rien n'y fait, je pense à abandonner à plusieurs reprises mais je m'accroche ! Arrive une longue descente jusque km 42 ou une petite fille avec un ravito improvisé nous donne de l'eau qui est vraiment la bienvenue!

Je sais que le dernier ravito est au km 47 et je me dit que je suis sauvé ! plus que 5 km...
Erreur...
Nous arrivons dans les fameux Coteaux de l'Aa ! On enchaine des montées très très raide limite avec les mains au sols et des descentes pire encore. Je manque plusieurs fois de me crouter comme une merde et la chaleur nous assommes !
Heureusement l'organistion a pri les devants et monté des packs d'eau en haut des Coteaux.
Les km sont très longs (17mins pour le plus long). Je sais que ma copine et mon ami m'attendent pour finir la course avec moi au ravito du km 47 alors je donne tout !
Puis dans l'avant dernière montée j'entends mon pote qui m'attend en haut ! OUF ! Là il me dit qu'il reste encore une grosse montée avant le ravito mais le parcours fait plus que 52km et qu'il a tout fait dans l'autre sens pour venir me chercher.

Photo de la dernière montée

 

Sur le coup je ne percute pas de ne pas voir ma copine et j'avance avec lui jusqu'au ravito qui s'est t'en fait désirer. Je prends le temps de boire et de manger un peu puis je repars de suite en marche rapide avec lui.
Il m'explique en chemins qu'il reste encore 3 ou 4 belles montées et une descente vraiment très très raide!
On discute, discute et je lui dit ''Mais... Ou est Chloé ?''

Gros blanc, il ne répond pas et me dit ''Je ne sais pas si je dois te le dire, elle m'a dit de rien dire...'' Je panique et j'insiste avant qu'il m'annonce que ma chérie s'est cassée la figure dans une descente et qu'elle a la cheville en vrac et que mon père l'a conduit à l'hopital. En même temps la coquine continue de m'envoyer des sms d'encouragements sans jamais me dire quoi que ce soit.
Avec la fatigue les larmes me montent aux yeux mais je sais que je ne peux rien faire de plus, qu'elle est entre de bonnes mains et qu'elle voudrait vraiment que j'aille jusqu'au bout.

Nous arrivons finalement une la fameuse descente infernale dont voici une photo



Je glisse sur le cul et je m'arrête tant bien que mal dans des buissons et une fois arrivé en bas je vois sur le bitume à la bombe de peinture ''C'est que du Bonheur'' MERCI ALEX !! :D

Le temps de regarder vu d'en bas et on repart, je suis de nouveau en forme et je repars en courant, une dernière petite montée m'indique mon copain Cédric et je double même 2 mecs devant moi ! la montée est raide, il y a même une corde pour s'aider et heureusement car les nimbus ça glisse :-/

La montre Bip 52 et mon pote me dit qu'il reste un bon km j'enquille encore entre 10 et 12 km/h et c'est lui qui peine presque à me suivre !
53, 53.5 et je vois enfin le bout du tunnel, on court le long de la rivière et je sais que je suis arrivé!


Je donne tout et je traverse la rivière, ma mère est là et me prend en photo toute étonnée de me voir courir si vite.
Je sprint jusque sur la ligne d'arrivée et je termine en 6h49 !

Une bonne 3 monts offert au finishers et c'est bien mérité.
Ma montre affiche pil poil 54 Km et 1560 M D+

Je me sens bien, j'ai géré la chaleur et l'effort.
La prochaine fois je stresserai moins au départ et surtout je prendrai mes gels même si je me sens bien :)

Classement 39 ème sur 90 au départ et 79 Finishers donc je suis plutôt content.

Merci à mon pote Cédric qui m'a boosté jusqu'au bout!

 

 

MERCI à ma chérie qui s'en tire avec une belle entorse de m'avoir soutenu tout le long malgré sa blessure.

 

 

Je retiendrais un parcours magnifique avec de grosses difficultés sur la fin, je retiendrais également les que les running en trail ça a ses limites... Mes 2 chevilles ont bien morflé et la droite est restée bien enflée pendant 3 jours.
Je retiens aussi que ma fenix a bien fonctionné jusqu'au bout mais à perdu les 2/3 du tracé... :-/
A retenir aussi... j'avais mis mes mélanges pour ma boisson ISO dans des sachets de congélation... qui se sont percés dans mon sac engluant mon Iphone de sucre ! la misère pour lire les SMS... LOOOL Cool


Vivement le 15 Septembre pour le 62 km du Trail de la Côte d'Opale ou je connais par contre le parcours sur le bout des doigts :D

J'espère que vous avez fait bonne lecture. Cool

Merci à tous pour votre attention :D

5 commentaires

Commentaire de bouleedpue posté le 02-07-2014 à 16:45:14

il est où ton récit?dommage j'aurais bien voulu avoir ton ressenti sur cette course(perso j etais sur le 32).

Commentaire de Mokiloque posté le 02-07-2014 à 17:31:32

Bonjour, j'étais en train de le rédiger, je vais le relire ce soir et corriger un peu :)

Commentaire de bouleedpue posté le 02-07-2014 à 19:53:17

chouette récit!clair qu'il a fait très chaud ce jour là !respect car le parcours est vraiment difficile,beau...mais difficile!le TCO sera plus simple pour toi,pas de coteaux à escalader

Commentaire de arnauddetroyes posté le 02-07-2014 à 20:43:11

beaucoup de plaisir a lire ton recit !
Et prends bien soin de ta copine car sa reaction a ete super pour te permettre de terminer ta course!

Commentaire de Mokiloque posté le 03-07-2014 à 11:52:21

Merci Arnaud :)

Ne t'inquiète pas, elle est au petit soins. Elle a fait un HalfIronman l'année dernière alors elle sait ce que c'est que le mental :D

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran