Récit de la course : 10 km d'Echirolles 2014, par El Tamanoir

L'auteur : El Tamanoir

La course : 10 km d'Echirolles

Date : 1/6/2014

Lieu : Echirolles (Isère)

Affichage : 434 vues

Distance : 10km

Matos : Mes pompes de trail bleues

Objectif : Se défoncer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un Tamanoir sur le bitume ?

 

Ca faisait longtemps que je n’avais pas couru un 10 Km en pleine ville. La dernière fois c’était sur l’Ekiden, où j’avais mis un peu moins de 44’ sous la pluie. Curieux de voir si je peux améliorer ce chrono, je m’aligne parmi les concurrents de cette grande classique qu’est le 10 Km d’Echirolles. Cette fois-ci, pas besoin de camel back, de gourde ni de compotes...
Je me retrouve dans les starting blocks à quelques mètres de la ligne de départ, mon voisin de gauche vise les 40’, celui de droite vise les 42’. Si j’arrivais à faire 42’ ce serait pas mal…

Le départ est donné, ça file très vite. J’essaie de garder le rythme et arrive au premier kilomètre en 4 min. Pas mal ! Je continue sur ma lancée et arrive au 2ème en un peu moins de 8’. Quelle régularité ! Je me demande combien de kilomètres je vais pouvoir faire comme ça, c’est beaucoup plus rapide que mon rythme normal.

Dans un des tournants, on retrouve un des vétérans de l’ALE avec un mégaphone qui envoie  « Allez, Allez Allez Allez Allez, j’attaaaaaqueeeee, J’attaaaaaaqueeee… » Ses yeux pétillent, ça fait plaisir à voir.

Panneau du 3ème kilomètre : 12 minutes ! Incroyable, je commence à me dire que j’aurais pu faire une carrière de coureur sur piste !

Tiens, qui vois-je au bord de la route ? L’Ignoble en personne ! On tape la main au passage, et c'est reparti.

Mais au fil des minutes, les rouages se grippent, je me mets à ralentir imperceptiblement en trouvant que les panneaux kilométriques tardent à se montrer. J’arrive aux 5 Km en 21.30, il va falloir s’accrocher !

Je repasse devant l’Ignoble, fidèle au poste, mais je commence à grimacer… Au 7ème kilomètre j’entends un gros souffle derrière moi. C’est un V3 aux cheveux blancs, suivi de The Girk’s, qui me passent à un bon rythme. Impossible de les suivre. Plus que 2 kilomètres. Allez je donne ce qui me reste dans les jambes. Ouf l’arrivée enfin, plus envie de sprinter pour rattraper le coureur devant moi, et puis à qui bon griller quelqu’un à 5 mètres de l’arrivée ?

Résultat final : 41.52. Plutôt content !!! Je termine dans les 100 premiers. C’est là que je me rends compte de l’effort qu’il faudrait faire pour passer sous la barre des 40’…

Un petit tour au ravito et je regarde l’Echirolloise se préparer :

Ambiance Zumba pour une marée rose qui s’échauffe devant le podium. Impressionnant !

 Les Pink Ladies en rose pour la bonne cause

Cay est l’Echirolloise prend le départ, même si toutes les participantes auraient bien prolongé l’échauffement !

Je ne peux pas rester pour la remise des prix et m'éclipse peu de temps après.

La course sur route, c’est vraiment spécial. Je n’ai pas réussi à décoller l’œil de ma montre et n'ai pas arrêté de faire des projections de temps. Le parcours en soit n’est pas super agréable (il y a mieux côté paysage), par contre c’est vraiment un très bon test… Quand je vois des V2 et V3 qui me passent facilement, je me dis qu’il y a encore de l’espoir de progresser dans les 15-20 ans qui viennent ! Mais bon je préfère quand même trainer ma trompe sur les sentiers....

1 commentaire

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 01-07-2014 à 08:37:59

El Tamanoir qui promène sa trompe... sur le 10 kms d'Echirolles !!!

41'52, ouch, très chouette chrono quand même !!! Et en plus, tu as croisé l'Ignoble ce qui a dû te perturber, fatalement... Désolé

Et notre bon The Girk's, il est redoutable sur ce type de course !

Allez vieux manoir, continue la mise à jour de tes récits !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran