Récit de la course : Triathlon de Beauvais M 2014, par dub

L'auteur : dub

La course : Triathlon de Beauvais M

Date : 15/6/2014

Lieu : Beauvais (Oise)

Affichage : 286 vues

Distance : 51.5km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

retour vers le futur

Eh bah voilà,

Dix ans après quelques triathlons sprint équipé d’un vtt et de pneus route
plusieurs années de course à pied plutôt orientées trail
deux ans et demi après m’être blessé et avoir longuement cherché des solutions pour soigner ce mollet…deux ans et demi pendant lesquelles je me suis adonné aux plaisirs de la natation, sport que je ne lâcherai plus !

me voilà au départ du triathlon Courte Distance ou M de Beauvais
il fait beau, l’endroit est sympathique, l’ambiance est détendue, un peu « j’me la pete avec mon beau vélo et mes beaux muscles » mais tant que ça finalement…

j’arrive relativement zen et installe mon matos. Parce que le triathlon, c’est tout de même un sport où la logistique est très importante. Le moindre détail est à soigner dans le parc à vélo…la pose des chaussures, l’orientation de la chaussette gauche, les petits élastiques sur les shoes de vélo calées sur les pédales…bref faut pas se planter et penser à tout…un sport cérébral finalement…tout comme l’entraînement, faut réfléchir : quel sport, quelle séance, quelle intensité, enchaînement, pas enchaînement, technique ou en force…bref…au-delà du grand intérêt à croiser à l’entraînement, ça nécessite un minimum de planification.

Me voilà donc vêtu de noir dans ma combi. Je prends le parti de partir dans les derniers car je n’ai aucun repère. Et là, à ma plus grande surprise (enfin pas tant que ça finalement vu les kilomètres nagés en 2013) je pose ma nage tranquillement sans me faire allumer et je double un paquet de nageurs et prends un grand plaisir à nager en lac. Je finis 75 sur les 400 inscrits.

Je sors de l’eau, enlève ma combi tout en courant (comme dans les vidéos…) et arrive au parc. Je prends le canyon et là………………..

Et là, le gros point noir, le VELO….

Dès la première bosse, je sens que je n’ai pas de jambes. Des paquets de cyclistes vont me doubler. Un peu logique tout ça, je me suis mis sérieusement au vélo depuis 6, 7 mois. Un peu jeune pour espérer un résultat plus probant.
Mais en plus, je ne suis pas très fan de faire 3 fois le même tour et par-dessus ça, je trouve un peu dangereux de rouler avec drafting collés dans les roues les uns des autres.

Bref pas de supers sensations..

Place ensuite à la CAP. Je prends le temps d’enfiler des chaussettes pour éviter les cloques et hop tout de suite j’ai des bonnes sensations qui activent ma mémoire de coureur. Et je prends surtout plaisir à courir et accessoirement à doubler quelques personnes autour de ce lac.

J’arrive sous l’arche en accélérant comme sur un 10 klm ou un semi-marathon.

finalement, je suis surtout très satisfait d’avoir remis un dossard après 2 ans de galère…même si le haut de mon mollet me tire encore de manière intermittente !

En conclusion, quelques chiffres :

Je finis 163 sur 400 en 2h35 : 75 en natation en 26:20, 270 en vélo en 1h24 et 134 en cap en 44:42

la réflexion du jour ! si je souhaite continuer dans cette orientation triathlétique, il va falloir que j’enquille les bornes en vélo et que je bouffe du home trainer cet hiver !

Pour le moment, direction le triathlon M de Fains le 29 juin et celui de Cayeux su mer le 2 août

dub

2 commentaires

Commentaire de Berty09 posté le 19-06-2014 à 23:18:46

Bonne chance pour la suite. C'est quand même super ces trois disciplines!

Commentaire de dub posté le 20-06-2014 à 07:18:34

merci,

en fait, j'y suis venu un peu par contrainte ( à cause de mon problème derrière le genou) et maintenant quelque soit mon objectif tri ou cap, je continuerai à croiser à l'entrainement. ça a beaucoup beaucoup d'avantages.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran