Récit de la course : Trail des Crêtes 2006, par Embrunman

L'auteur : Embrunman

La course : Trail des Crêtes

Date : 11/6/2006

Lieu : Autrans (Isère)

Affichage : 1011 vues

Distance : 30km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Autrans… C’est fait !!

Oui, je sais, je suis pas très original pour le titre de mes comptes-rendus de courses mais on fait avec.

J’ai donc fait le trail des crêtes à Autrans ce matin et je n’ai qu’un mot qui me vient : superbe (et oui, comme hier pour celui de Faverges, je sais, toujours pas très original).

Le départ était donc donné à 9h pour le 30km. Le parcours commence après un tout petit kilomètre de macadam par une montée en lacets au milieu de la foret. La pente n’est pas très accentuée ce qui me permet d’avancer d’un bon rythme. Après 7 ou 8 kilomètres, on arrive au bord de la crête du Vercors point culminant du parcours à 1675m. Là, superbe panorama, mes jambes étant un peu dures, je profite du paysage… ça change des terrils de ch’nord...

On passe le premier ravito (10ème kilomètre) puis une longue (10kilomètres) et douce descente nous attend pour aller retrouver le refuge de Gève ou se situe le second ravito (et oui, on mange encore !).

Après une descente… forcement… une montée et quelle montée… 4km pour 350m de dénivelé. Autant dire que les périodes de marche se succèdent surtout que deux belles ampoules ayant apparus, courir sur les parties montantes devient assez douloureux. La fin de la montée me permet, grâce à mes jambes qui on retrouvé la forme (toute relative), de rattraper pas mal de monde mais surtout de retrouver un point de vue toujours aussi superbe sur la vallée de l’Isère 1400m plus bas… MAGIQUE.

Le début de la descente vers l’arrivée est assez roulante, un vrai régal. Ensuite, une portion plus technique mais aussi plus raide sera moins a mon avantage et surtout moins du goût de mes cuisses qui commencent à pas mal chauffer.

Pour le final, on retrouve le macadam et en guise de dernière montée (un petit raidillon à 500m de l’arrivée), un champ de fleur nous rend hommage (je vous assure, après 30km, le bonheur tient à peu de choses).

Voilà, le passage sur la ligne n’est qu’un bonheur de plus, je fini 19ème sur 80 environ donc très content de ma journée et même de mon week-end.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran