Récit de la course : Trail de Faverges 2006, par Embrunman

L'auteur : Embrunman

La course : Trail de Faverges

Date : 10/6/2006

Lieu : Faverges (Haute-Savoie)

Affichage : 2338 vues

Distance : 40km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Alors mon premier trail Alpin… Ca c’est fait !!!

Superbe, c’est le mot qui qualifie le mieux le trail de Faverges (Haute-Savoie) qui avait lieu ce samedi. 40km et 2535m de dénivelé positifs (à mon cardio), ça avait de quoi faire peur mais compte tenu de la beauté du cadre, de la qualité et de la sympathie extrême des bénévoles et du beau temps de cette journée, ça rend les difficultés bien moins dures à affronter.

Un départ matinal donné à 7h30… sous un beau soleil et un massif des Bauges qui nous attend tous (320 environ au départ du 40km) de pied ferme. La première ascension commence tout tranquillement en sous-bois puis, première surprise du jour, elle n’est pas continue mais des descentes jalonnent la montée (étranges). C’est agréable mais du quelque chose me dit (sûrement un soupçon de lucidité) qu’il faudra encore plus de dénivelé positifs pour atteindre le premier sommet… Malgré ces petites descentes (qui font quand même du bien aux jambes) et après du coup 1500m+, et quelques 14,5km nous voici au sommet du télésiège avec une première descente qui s’annonce très dure : 6km de pierriers très raide et du coup, ce moment qui devait être un soulagement n’en n’est finalement pas un.

En bas de cette descente, on arrive au seul ravitaillement solide et liquide du parcours où je décide de ne pas m’éternise. Juste le temps de remplir l’eau et me voilà reparti pour la seconde montée que je gère pas mal du tout en commencent doucement (mode marche rapide) puis en entamant le mode course sur la dernière partie. Le deuxième sommet, point culminant du parcours avec ses 1800m n’a été presque qu’une formalité.

La descente est superbe et un peu plus agréable que la précédente, le temps de profiter de ce décors qui s’offre a nous après déjà ces heures d’effort. La traversée de quelques neves rafraîchi les pieds et aussi un peu de boue (mais moi j’en ai l’habitude).

Les choses sérieuses commencent pour la dernière montée qui malgré sa faible longueur présente un gros dénivelé et en sous-bois, celle-ci se révèle être plus proche du cauchemar que du rêve. Le sommet atteint dans la douleur laisse la place à une descente tout aussi difficile car très pentue et relativement technique. Mais heureusement, une vue expetionelle sur le lac d'Annecy permet de diminuer la douleur.

Mais après ces 9km de descente, l’arrivée est enfin là avec elle la satisfaction de boucler le parcours en 5h07min à la 60ème place.

C’est donc très content que je quitte Faverges pour aller demain sur le trail des crêtes à Autrans dans le Vercors.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran