Récit de la course : Le Terre de Trails - Randol - 24 km 2014, par Seydoublen

L'auteur : Seydoublen

La course : Le Terre de Trails - Randol - 24 km

Date : 11/5/2014

Lieu : St Saturnin (Puy-de-Dôme)

Affichage : 823 vues

Distance : 24km

Matos : Saucony Xodus 4.0
Salomon Bonatti

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une belle renaissance !

Dimanche 11 mai 2014, 8 h à Saint-Saturnin, Iom et moi arrivons à priximité du collège Saint-Joseph pour rejoindre la ligne de départ de cette 1ère éidtion de Terre de Trails, lui sur le 34 km avec ses frangins et moi sur le 24 km.

On est tous là pour préparer un objectif : l'UTPMA pour Iom et Benjfox15 et le Marathon du Mont-Blanc pour moi. plus que les distances, ce sont les D+ annoncés qui nous semblent sympas pour l'entraînement : 1500 et 1000 respectivement. On sera finalement un peu loin du compte.

 

Terre de Trails est une première, mais l'équipe d'organisation et les sentiers ne sont pas des inconnus dans le paysage "trail" auvergnat. En effet, ils sont à l'origine des Trails de Saint-Amant, qui faisaient partie des courses très courues (et courrues Clin d'œil) de la région. Un événement que j'avais toujours raté jusque là. C'est donc très impatient que je m'apprête à parcourir les magnifiques sentiers du coin.

 

Belle affluence pour cette reprise avec près de 700 coureurs sur les 3 distances (un 14 km complète le programme) et quelques pointures locales sous l'arche, Yoann Meudec notamment.

8h30, le starter retentit. Les 34 et 24 font parcours commun jusqu'au 16ème kilo, on part donc tous ensemble pour cette 1ère partie et plutôt tranquillement puisque c'est dans l'esprit "sortie longue" que nous sommes là. Les premiers kilomètres sont une montée progressive, le temps est clair, le vent est frais et les jambes sont bonnes !

Un peu avant le km 6, on bascule sur une monotrace en descente et évidemment la première descente est souvent synonyme avec accéleration intempestive et dépassement olé olé. Sans tomber dans cet excès, je tente de passer une coureuse, un peu trop dans la retenue. Malheureusement, je trébuche et tombe. Le sol granitique aura raison de ma paume et de ma Bonatti En pleurs. Je repars et quelques mètres plus loin, je rince ça à l'eau, au ravitaillement, en attendant les copains.

Ensuite, toujours sur des petits sentiers techniques en forêt, on continue notre descente, passant sous l'abbaye de Randol. Le parcours emprunte vraiment des sentiers magnifiques, principalement en single track. On en suit un à flan de coteau, sur le versant en face de l'abbaye. Bon petit rythme pour moi, je suis toujours un peu devant les 3 frangins, pensant qu'ils vont prendre la foulée. Mais je sais aussi qu'ils accompagnent Clément, le petit dernier, qui fait son trail le plus long pour cette occasion. Heureusement, je les entends toujours piailler derrière avec tous ceux qu'ils croisent !

 

On arrive au 16ème km, et la séparation. Je les attends pour leur souhaiter bon courage et là Benj' décide de stopper le 34 et finir avec moi. Des douleurs à la hanche le poursuivent depuis un petit moment. On va finir les 8 derniers kilomètres, malgré cela, sur un bon rythme. Cela commence par la descente dans les gorges de la Monne et leur remontée par le GR, où cela ressemble plus à de l'escalade. Plusieurs coureurs du 34 nous dépasse, ce sont les 3, 4, 5 du classement et ça va vite !

 

Après un bout de bitume, on remonte vers la 1ère descente du parcours que l'on reprend. Autant dire que je surveille mes pieds pour ne pas rééditer mon exploit. Repassage au ravito, le 2ème donc au 20,5 km, ça pique un peu si on a rien avec soi depuis le 1er. On remonte, cette fois au dessus de l'abbaye qu'on longe par un sentier la surplombant.

 

Les derniers kilomètres seront une longue descente vers Saint-Saturnin, super agréable de finir à bonne allure. Arrivée en 2h36, content du chrono, mais finalement seulement 800m D+... on aura un peu moins travailler la côte que prévu !

 

Une très belle course, très roulante sur des sentiers techniques, avec plein de relances... un régal !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran