Récit de la course : Trail des Forts du Grand Besançon - 46 km 2014, par MichaelFEBVAY

L'auteur : MichaelFEBVAY

La course : Trail des Forts du Grand Besançon - 46 km

Date : 11/5/2014

Lieu : Besancon (Doubs)

Affichage : 846 vues

Distance : 47km

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

trail des forts 2014

Une fois n'est pas coutume je m'inscris pour le 47km du trail des forts de Besançon dès le 12 novembre, jour de l'ouverture des inscriptions. Ayant un peu entendu parler de ce trail en bien sur internet et sur divers magazines et ne connaissant pas la ville j'avais décidé de mettre celui-ci sur mon planning de courses 2014. Mon frère lui prendra le départ du 27km.

Nous arrivons tous les deux sur Besançon le samedi après-midi, après avoir retiré notre dossard nous décidons de faire un petit tour et de monter à la citadelle Vauban ce qui nous a permis de reconnaître la fin du parcours.
Le dimanche matin, retour vers la friche artistique de la Rodia pour un départ à 7h45. Le climat est idéal, il fait frais et il n'y a pas trop de vent. J'essaye de me modérer sur les deux premiers km de plat, pas trop de soucis tout le monde part prudemment. Dans la première côte je sens qu'il fait tout de suite beaucoup plus chaud, j'ai bien fait de ne pas garder mon coupe vent avant le départ de la course. 
Arrivé au fort de Chaudanne, premier ravitaillement, en 1h22 les sensations sont bonnes et l'ambiance aussi avec un groupe de musique et des bénévoles au top.
Entre le fort de Chaudanne et le stade municipale d'Avanne-Aveney il y a 4 bosses au programme dont une au km 25 à 60% appelée le mur par les organisateurs. Effectivement cette pente porte bien son nom, surtout que celle-ci est très boueuse, le recours au membres supérieurs est presque indispensable.
J'arrive au ravitaillement d'Avanne-Aveney (km 27) en 3h01, il reste 2 bosses avant le dernier ravitaillement qui se situe à 9 km de l'arrivée, quelques averses ont rendu le terrain très glissantes et les descentes deviennent assez hasardeuses. J'essaye de rester prudent mais n'arrive pas à échapper à quelques chûtes. 
Je passe au dernier ravitaillement, après celui-ci il ne reste plus que 2 montées, la première est très glissante et la deuxième est en goudron. 
Ensuite je rentre dans la citadelle Vauban que je ne prends pas trop le temps de regarder. Je ne suis même pas capable de citer un des animaux croiser dans le zoo...
Puis je me retrouve en haut des remparts avec une belle vue sur la ville et sur la ligne d'arrivée qui est à environ 1 km. J'essaye de ne pas trop perdre de temps dans les escaliers et sur les passerelles en bois rendues glissantes par l'humidité.
Finalement arrivé en 5h50 en 182ème position. Je retrouve mon frère qui a bouclé les 27 km en 2h54 et je vais pouvoir profiter de la douche et du mâchon franc-comtois avant de reprendre la route.  

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran