Récit de la course : La Montée d'Ezy 2014, par Albacor38

L'auteur : Albacor38

La course : La Montée d'Ezy

Date : 4/5/2014

Lieu : Noyarey (Isère)

Affichage : 1582 vues

Distance : 10.4km

Objectif : Pas d'objectif

20 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La montée d'Ezy c'est pas pour les Mickeys

Une semaine après la mythique MP3C on poursuit dans cet exercice de style que constitue la course de côte sur bitume. Cette fois ci c'est la montée d'Ezy, charmant hameau sur les contreforts du massif du Vercors sur les hauteurs de Noyarey, qui accueille les pénitents en mal rédemption dans une course labelisée "pure course à saucisson d'origine garantie".




A propos de cette course j'ai encore en tête les paroles de Bernard "Legend" Créqui au Sappey la semaine passée: "La montée d'Ezy il ne faut pas la sous-estimer, elle est dure aussi". Et si Bernard la trouve dure alors, un conseil, il faut se méfier.


D'ailleurs le menu est simple mais relevé et annonce clairement la couleur


Plateau de mises en bouche : 3Km
~
Petit raidillon de Noyarey : 1Km
~
Côtes d'Ezy à la diable : 6Km
~
Le tout accompagné de son 640D+


Mis en image ça impressionne aussi. 0 répit. Encore une course où l'on sait qu'on va affoler le cardio du premier au dernier mètre.

 

 (Un parcours 0 D-)

  (Un D+ très régulier ... mais sans répit)


Cette montée d'Ezy fait partie des grandes classiques de la course à saucisson. Son origine se perd dans la nuit des temps. D'ailleurs les organisateurs actuels nous ont dit n'avoir pas retrouvé les archives des toutes premières éditions. Je me suis penché sur la question et après une enquête fouillée je peux sans l'ombre d'un doute affirmer que cette épreuve existait déjà en des temps pré-historiques.


Ainsi certaines des nombreuses grottes calcaires présentes sur les hauteurs d'Ezy offrent des témoignages rupestres attestant de la pratique de la CaP.

 

 (La montée d'Ezy à travers l'histoire - Source musée paléontologique d'Ezy -)

 

De nombreux ossements témoignent par ailleurs d'une tradition millénaire de "fumage de Bouk" en ces lieux.


 (Un des nombreux crânes de Boucs retrouvés dans les cavernes d'Ezy)



 (De toute évidece un ancêtre de l'Ignoble Ross: maintes fois bâni de la grotte d'Ezy pour conduite outrancière)


Serait-ce mon jour ? Serait-ce le lieu ?


Réponse selon mes estimations dans 1h02 - 1h05 en tout cas selon un calcul complexe basé sur mes performances à la MP3C, l'axe de rotation de la terre, le volume de bière ingurgité durant la semaine exprimé en ml/kg, et tout corrigé, bien sûr, des variations saisonnières et de la pression atmosphérique.



Je retrouve sur la ligne de départ mes petits camarades: Bernard Crequi, Coconette, Girk's, Bouk, le KB, L'ignoble Ross et la courageuse Nathalie. Je fais connaissance également avec Unbretonagrenoble et Pierre38 dont j'avais déjà lu des récit de course respectivement sur Ezy et le Trail de Noyarey.



113 courageux sur la ligne de départ et ... PAN c'est parti !



Ca envoie du bois sur les premières centaines de mètre. Une looooggguuueee ligne droite d'un KM qui nous mène sur les berges de l'Isère.


Premier KM passé en 4'15".


Je suis rattrapé par un groupe composé entre autres de Bernard Crequi et Girk's. Je me place dans leur sillage et serre les dents pour tenir (oui les gars la locomotive qui soufflait si fort derrière vous c'était moi). Jusqu'à l'approche du KM3 je tiens : 3eme KM passé en 13' pile !


Allure respectable mais un peu trop pour moi. Insensiblement mes camarades me lachent et à l'approche du 4eme quand ça commence vraiment à monter Bernard s'est envolé et Girk's a bien 150m d'avance. Lui qui me disait que la première difficulté pour lui en course de côte c'était de ne pas marcher sur sa langue tellement elle pendait il envoie finalement pas si mal !


J'entends alors un petit mot d'encouragement. C'est l'ami Pierre qui me passe avec une belle foulée et qui rattape facilement le petit groupe devant moi.


KM5: Le 1er ravito ignoré puis un Bouk étonnement silencieux qui me passe. Pas de "Bouooook", Pas de main au luc, Pas de commentaire, Pas d'intox. Mister de la Motte en mode "Mute". Pas commun. En baverais tu mon ami ?


Et pendant ce temps là j'ai toujours Girk's au bout du fusil. Des kilomètres même que ça dure. Et j'ai même bientôt le KB qui est là. Tout les 2 devant à une 100aine de mètres.
Le Kenyan Blanc a l'air de bien en baver aujourd'hui. Pour autant pas moyen de les rejoindre je suis au taquet côté cardio. Aucune marge. Je ne peux que guetter leur éventuelle défaillance.

 


KM7.5 : 2eme ravito : Une 1/2 gorgée dans le gosier et le reste du verre dans le cou. Il fait pas chaud mais ça donne un bon coup de fouet .... sur 10 mètres. C'est un seau complet qu'il me faudrait.

Côté position c'est figé. Le KB et le Girk's en ligne de mire et en guise de compagnons de voyage 2 gars qui alternent entre marche (je les passe) et course (ils me passent).

 


KM9.5: la pente décroit un peu. Girk's reprend du poil de la bête et s'éloigne désormais. A moins que ce soit moi qui lâche prise. Ca commence quand même à sentir l'écurie et la délivrance.


KM10.2: Sous les encouragements de L'ignoble et de Bouk j'en termine. Ouf. 1:03:32


Pile dans l'objectif. Du coup tout de même un soupçon de déception car même si le club des "saôuleurs" était inaccessible j'aurais aimé finir devant Girk's comme aux 3 communes.


Reste quoi qu'il en soit un très bon moment passé ensemble sur cette course dont il faut saluer l'organisation sans faille et les frais d'inscription modiques au regard de la qualité de la course (7€), des ravitos (3 ravitaillements et un buffet) et des transports (navettes pour ramener les coureurs à Noyarey). Et, en guise de cerise sur le gateau, un pot de confiture local, et bio, droit venu d'Ezy : Bravo  


... et sans doute aucun en ce qui me concerne à l'année prochaine !


 (Un cadeau original, local et qui saura être apprécié)

20 commentaires

Commentaire de the dude posté le 05-05-2014 à 08:26:16

Bon récit Captain, on s'y croirait (c'est d'autant plus fort qu'à ma grande honte je ne l'ai jamais faite celle-là).
Qu'est ce qui lui arrive au Bouk? Pas de vanne en doublant? Pas de cris térrifiants? Pas de main au cul?
Ne me dis pas qu'en plus il portait une tenue décente?!?
Je suis inquiet, je vais de ce pas lire son récit en quête d'une explication?

Commentaire de Albacor38 posté le 05-05-2014 à 19:20:25

Rien de rien. Je me suis dit "tiens pour une fois il en bave". Mais en fait pas tant que ça puisqu'il fait un bon chrono. Va comprendre. Tu sais qu'il parait qu'il s'entraine maintenant !?!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 06-05-2014 à 00:02:27

Trop concentré... Ou pas la bonne connerie au bon moment ?
On ne saura jamais !

Commentaire de crocodile posté le 05-05-2014 à 08:27:30

Excellent compte rendu, je suis nouveau et je ne connais pas tout le monde, mais je me suis bien marré en le lisant.Bravo pour cette belle montée !

Commentaire de Albacor38 posté le 05-05-2014 à 19:22:30

Merci Echoes. Sûr qu'il y a pas mal de "private jokes" dedans mais si j'ai pu tirer quelques sourire alors le CR aura au moins eu ce mérite là :)
Ah l'après course ... c'est pas le plus mauvais moment en fait !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 05-05-2014 à 09:14:24

Il était bon ce menu hein :-)

Ta course du jour me rappelle une funeste Ronde du Muguet 2010... Alors que je faisais une belle perf' (40"30 de mémoire), je n'arrivais pas à m'auto-satisfaire car tout le monde avait fait une meilleure perf', aucune défaillance du breton, du lama, du goéland, de l'ignoble...

Et aujourd'hui The Girk's a été costaud, le Kenyan Blanc répondait présent, Pierre38 nous sort une belle course... Bref

Pour la seconde semaine consécutive tu sors le chrono que j'escomptais, moi je dis que j'ai eu chaud aux fesses, je suis content qu'on arrête ce format de course :-)

Commentaire de Albacor38 posté le 05-05-2014 à 19:24:31

C'était vachement bien. Sans prétention et très chouette. Un peu comme les Coulmes.
Ces courses sont un vrai bonheur qu'il faut préserver.
Un grand merci aux bénévoles et organisateurs encore une fois.
J'y reviendrai à Ezy !

Commentaire de TomTrailRunner posté le 05-05-2014 à 09:31:52

On s'y croirait.
Moi qui aime le saucisson, ça donne franchement envie ;)

Commentaire de Albacor38 posté le 05-05-2014 à 19:27:17

Merci Tom'

Et celui là de saucisson crois moi il est sans phosphate. Du pur tradition de nos montagnes :D

Commentaire de coconetdive posté le 05-05-2014 à 10:24:17

Excellent CR Alba...comme d'hab....merci de m'avoir encouragée à l'arrivée avec The Bouk et l'Ignoble (et d'autres que je ne connais pas il me semble..) j'en avais bien besoin...tant que le % de pente était important, je montais nickel, et 2.5km avant l'arrivée, quand j'aurai du relancer...eh bien ce fut Coco l'Escargot ! pas de vitesse ! Grr ! je perds le podium/cat. à cause de ça !
Je me suis modérée au départ, pas plus de 13km/h environ, en 2012 lors de ma 1ère montée...je suis partie bcp trop fort...j'ai souffert toute la montée.
En tout cas BRAVO encore une belle perf. très prometteuse pour la saison....
Biz

Commentaire de Albacor38 posté le 05-05-2014 à 19:28:42

Pour nous tu seras toujours la N° 1 Coconette :)
A bientôt sur une course
Bise

Commentaire de __icecool__ posté le 05-05-2014 à 10:30:33

Excellente documentation historique. Je serais bien venu mais je suis en vacances à bali. C'est ballot.

Commentaire de __icecool__ posté le 05-05-2014 à 10:32:49

... me la pète-je.

Commentaire de Albacor38 posté le 05-05-2014 à 19:33:38

C'était de la balle, balaise pas une ballade de baltringue...
PS: Bonnes vacances !

Commentaire de El Tamanoir posté le 05-05-2014 à 11:02:45

Excellent ! Bravo pour ce récit très soigné et documenté, qui permet d'améliorer sa culture et sa connaissance de l'histoire locale. La ressemblance des peintures rupestres et des ossements avec les personnages d'aujourd'hui est frappante ! :-)

Commentaire de Albacor38 posté le 05-05-2014 à 19:35:32

N'est ce pas :)

D'ailleurs tu peux retirer un crâne à l'office des sports d'Ezy si tu veux mettre un trophée au dessus de ton lit.

Ravi d'avoir fait ta connaissance Pierre (et pour le pseudo on va s'en occuper avec Ju')

Commentaire de Arclusaz posté le 05-05-2014 à 13:44:18

Sans Ezytation, c'est encore un beau CR pour une belle course.

Honte à moi, en 15 ans passés à Grenoble, je ne suis jamais monté à Ezy !

Commentaire de Albacor38 posté le 05-05-2014 à 19:37:51

Salut Arcluz' Oserais-je moi même t'avouer que je ne connaissais pas ce petit hameau du "bout du monde" ? D'ailleurs le panneau d'arrivée marquait aussi la fin de la route. Au mètre près. Après c'était chemin de pierre.

Commentaire de la buse de Noyarey posté le 10-05-2014 à 09:18:50

Encore un super récit ; le kéké est sous pression.De notre coté dans un soucis permanant de satisfaction du client nous esssayons de retrouver la trace de la 1ere montée d'Ezy.Pour l'instant on a retrouvé grace a un participant le classement de 1995.Est-ce a dire que l'on devra feter les 20 ans l'année prochaine....

Commentaire de unbretonagrenoble posté le 15-05-2014 à 14:36:46

Bravo pour cette course d'Ezy (objectif rempli) qui restera dans l'histoire préhistorique des courses à saucisson!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran