Récit de la course : Beaver Trail 2014, par lio05

L'auteur : lio05

La course : Beaver Trail

Date : 27/4/2014

Lieu : Poulx (Gard)

Affichage : 1111 vues

Distance : 17km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

ti'trail de poulx 2014

Dimanche 27 avril 2014, 4ème manche du challenge gardois des trails courts, 17km et 500 de D+ au programme.

Le temps est au beau fixe, un peu frais mais ça va le faire. Rdv à la maison à 7h30 (c'est tôt !) pour un départ co-voiturage avec Jean-Emile et le Baff', les cadors sont là !

Arrivés sur place, retrait des dossards et on retrouve Ludivine, qui joue comme d'habitude une place au scratch. Avec le Baff', ils doublent ce week-end aprés une 3ème place acquise au duo mixte de St Dio le vendredi soir, chapeau ! Jean-Emile s'essaie lui sur la distance, spécialiste des tracés plus pentus et plus courts d'habitude, il décide d'accompagner Ludivine pour faire le boulot. Pour ma part, je sais pas trop où je me situe, après un gros passage à vide d'un mois et demi et un abandon au Vigan et un calvaire au Jurassic... J'ai repris sérieusement l'entrainement il y a un mois, et j'ai repris la compèt à St Laurent des Arbres avec de bonnes sensations à la clé.

Petit échauffement chacun dans son coin, je me place vers la 3ème ligne, plus de 300 coureurs sont annoncés. C'est parti ! D'emblée on prend une petite route en faux plat montant sur 1km, les jambes sont là, je m'emballe pas et me calme dans la descente... J'essaie de prendre un rythme de croisière car le Baff' m'a prévenu : les derniers km sont pas faciles... Au bout de 4 ou 5km, au milieu de la 1ère véritable difficulté, j'aperçois Ludivine et Jean-Emile dans mon dos, en haut de la côte j'attends un peu : on va faire course commune pour assurer la place de Ludivine. A ce moment là, elle vient de doubler la 4ème féminine mais ça va être chaud d'aller chercher la 2ème.

 On entame la descente vers le gardon, les paysages sont magnifiques, attention la pluie de la veille a rendu certaines parties trés glissantes. On accélère, ça passe sans trop de mal. On longe maintenant le gardon, du sable, ça monte, ça redescend, c'est humide, sombre, bref c'est chaud et pour moi c'est dur ! La remontée est longue mais on ne marche pas trop, on trottine, Ludivine délire : elle croit avoir oublié sa puce qu'elle a pourtant bien accroché à ses lacets, coup de stress !!! Jean-Emile se promène, il prend des photos, il double, nous attend, nous encourage, les km défilent plus vite, c'est agréable ! 

 Le parcours est joueur, alternance de monotraces avec du dénivelé et des descentes ludiques, ça tourne dans tous les sens. Ludivine envoie en relance sur le plat et en descente, j'essaie de la motiver en côte...

 

 

 Plus que 2km, et des faux-plats qui n'en finissent pas, Ludivine a du mal mais s'accroche à sa 3ème place. On l'attend dans les 2 derniers faux-plats, le Baff' est là, il nous accompagne sur le dernier km, il a déjà eu le temps de récupérer lui !

Bref, on finit tous ensemble : 49eme, 50eme et 51eme en 1h45mn37s sur 303 finishers, pas mal pour le SMAC ! Perso, je suis satisfait, j'ai eu de bonnes sensations durant tout le tracé, j'ai pris conscience grâce à Jean-Emile et Ludivine qu'en s'accrochant sur le plat et les descentes on pouvait gagner du temps et des places, sans doute que seul je me serai plus "laisser vivre", et cerise sur le gâteau j'en avais encore (un peu) sous la semelle.

Prochaine étape du challenge court, l'espérou début juillet.

 

1 commentaire

Commentaire de naej30 posté le 30-04-2014 à 17:10:09

super CR lionel! une bonne matinée de passée! un cadre magnifique pour pratiquer notre passion! C'est clair on s'est bardé ! RDV à l'Aigoual. Bon là par contre je n'accompagnerai pas la miss, car 14.5km c'est mas distance max de compète/vitesse, donc j'irai pour faire la meilleure place possible. C'est super roulant, Ludivine s'en sortira sans problème.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran