Récit de la course : Semi-Marathon Grenoble-Vizille 2014, par Runforfun

L'auteur : Runforfun

La course : Semi-Marathon Grenoble-Vizille

Date : 6/4/2014

Lieu : Grenoble (Isère)

Affichage : 423 vues

Distance : 22km

Objectif : Terminer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon 2e Semi... Révolutionnaire !

Septembre 2013, mon 1er Semi au Luberon: 1:56:54. Content du résultat, à peine rentré je regarde déjà quelle course je vais faire. Ma soeur habitant Grenoble, tout concorde : au mois de novembre je m'inscris pour le Semi de Grenoble Vizille.

J'ai 6 mois pour bien me préparer, donc je suis confiant. Dernière semaine avant l'échéance, je choppe une bonne crève. Je décide de bien me reposer et de faire 2 petites sorties tranquilles histoire de bien cracher mes poumons. ça s'annonce mal, mais je ne vais pas reculer pour un rhume.

Dimanche 6 avril

C'est le grand jour. Levé 6h45, plutôt en forme. Direct à la douche histoire de bien me réveillé. Petit dej' avec mon comité de soutien (ma femme, ma soeur et mon neveu): tout le monde est aux petits soins avec moi, tout le monde me soutient déjà, ça fait plaisir. 

9h nous voilà sur le lieu du départ: il y a du monde, beaucoup de monde. Je retrouve mon beau-frère qui participe à son 1er semi. Je pars pour un petit 1/4 d'heure d'échauffement: j'ai déjà chaud, j'ai soif et je suis déjà un peu essoufflé, ça va être sympa je sens !!!

Je me place dans mon SAS (1h45/2h). Mon objectif 1er est de finir, le 2e dans un bon état, et le 3e le faire en 1h50. Je ne sais pas pourquoi mais je ne me sens pas à 100 %.

9h30 ça y est c'est partit !!! Je fais les premiers mètres en marchant le temps que le peloton s'étire et puis ça y est je commence à dérouler. Au 1er virage mon comité est là, mon neveu (avec son t-shirt floqué "GO TONTON") m'encourage... Aller maintenant on se concentre un peu.

ça s'annonce pas mal, je double tranquillement, je me sens bien en fait, les jambes sont légères, je respire plutôt bien, bref je déroule. Un coup d'oeil à mon téléphone, je suis en dessous de l'entrainement: j'accélère tranquillement. Au bout de 3 kms, 1ère montée, je continue de dérouler, ça se passe bien. Par contre à cause du rhume je suis déjà assez essouflé et je me mouche toutes les 30s,et j'ai déjà très soif, mais je ne m'arrête pas à ça.

1er ravitaillement au 5e km: je sais que ça grimpe derrière, je prends le temps de m'hydrater avec en plus un peu de sucre. Et je repars. ça y est ça commence à monter. Sur les premiers mètres le coeur monte rapidement dans les tours, j'ai un peu de mal à ventiler. Je me reconcentre un peu et j'arrive à prendre un rythme et à le garder. Je suis content ça se passe bien, je grimpe tranquillement sans y laisser trop de plumes.

2e ravitaillement au 10e km: c'est l'heure du pointage. Je passe le 10e en 55'. Je suis un peu en retard par rapport à ce que j'avais prévu (50'). Je prends mon temps pour bien me ravitailler (gel, eau...). Un bénévole me glisse un "aller lâches rien, c'est bien, continues". ça fait du bien, je repars avec le sourire. Au passage un grand merci à tous les bénévoles. Sourire de courte durée. A la sortie de Brié se dresse la dernière montée. J'attaque mais me retrouve très vite dans le rouge. Je n'arrive pas à ventiler, je n'arrête pas de me moucher, j'entends à peine les encouragements, ma playlist me saoûle...bref c'est l'enfer !!! Je suis obligé de marcher pour récupérér un peu, j'ai très chaud et très soif. Je repars avec une foulée rasante, je me force à regarder devant moi mais je suis plus souvent à regarder mes pompes. Je m'arrête pour marcher encore, je n'arrive pas à récupérer. Je termine péniblement cette montée en courant. On attaque la descente. Je ne m'emballe pas, je veux d'abord reprendre mon souffle. ça va un peu mieux, je regarde le chrono et me dis que c'est le moment d'accélérer un peu. Je commence à allonger la foulée, je suis bien, je déroule pas mal: c'est le 2nd souffle. 

Après le 3e ravitaillement au 15e: connaissant un peu le coin, je sais qu'il reste plus qu'une longue ligne droite avant de rentrer dans le parc de Vizille. Une longue, trèèèèèssssss looooooonnnnnngue ligne droite de 5km environ. Je vois le panneau "arrivée à 7kms" (ce semi serait-il plus long que prévu ???), mon chrono affiche 1h20. Je me dis qu'en accélérant un peu je peux le faire en 1h50, c'est jouable. A condition ne ne pas se laisser endormir par cette ligne droite. J'accélère donc, je double, je suis bien. Puis au fur et à mesure je vois des gens qui marchent, des gens qui ralentissent...et inconsciemment moi aussi mais je ne m'en rends pas compte tout de suite. 

Dernier point d'eau au 18: je me rends compte que je me suis fait endormir par la monotonie. Je prends le temps de m'hydrater et je repars doucement pour bien préparer mon finish. J'accélère progressivement mais rapidement je sens que je ne peux plus fournir. J'avance péniblement: j'ai mal au dos, les pieds me brûle, ma playlist me gave vraiment, j'en ai ras-le-bol de courir, je me demande ce que je fais là, pourquoi je fais ça... bref là c'est l'horreur.

On rentre dans le parc de Vizille. C'est bientôt la fin. Je vois le panneau "arrivée à 1km". J'essaie de réaccélérer. 10 mètres après je me résigne: je suis vraiment au bout du rouleau. Il y a beaucoup de monde pour encourager, c'est top, mais ça ne me redonne pas de courage. Je veux en finiiiirrr !!!! Une dame me crie "il reste environ 200 mètres, aller courage". Elle est où cette put*** d'arrivée !!!! Je traine ma carcasse, l'arrivée est au bout de la ligne droite je ne peux même pas accélérer, je ne vois même pas mon comité de soutien... Je suis au bout du bout, je ne passe même pas l'arrivée en courant. Je n'en peux plus !!!!

Résultat: 1236e en 2:00:36. Un peu déçu du chrono par rapport à l'objectif, mais je l'ai fait, je suis allé au bout. Content d'avoir fini, de l'ambiance... 

J'ai été un peu long dans mon récit désolé, mais je l'ai retranscris comme je l'ai vraiment vécu.

Encore un grand bravo aux bénévoles, à tous les participants, et en particulier à mon beau frère qui finit 93e en 1h33 pour son 1er semi.

A bientot 

1 commentaire

Commentaire de lisa38 posté le 09-04-2014 à 15:36:59

Bravo! j'ai retrouvé un peu de ce que j'ai vécu dans ton recit !!! a bientot sur la route

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran