Récit de la course : 10 km de Saint Médard en Jalles 2014, par pierrot34

L'auteur : pierrot34

La course : 10 km de Saint Médard en Jalles

Date : 9/3/2014

Lieu : St Medard En Jalles (Gironde)

Affichage : 431 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

A St Médard en Jalles, record de soleil et de participation.

   Le 10 mars est devenue une date incontournable dans la famille pour des retrouvailles à St Médard-en-Jalles.C’est d’abord une ville de 29 000 habitants, à 13km de Bordeaux où l’on se sent bien. Proche de la côte atlantique, c’est une ville aérée, aux grands espaces verts, où l’on respire, et circule sur des kilomètres de  pistes cyclables.

Ville sportive aussi, St Médard-en-Jalles organise aussi chaque année depuis 25 ans les « 10km de St Médard » une course qui n’a cessé de progresser en participation, laquelle est passée de 350 en 1989 à 1483 cette année, un record de participation à battre !

Cette course se déroule le 2è dimanche de mars, donc autour du 10 mars. Et le 10 mars 2012, c’était pour ces 10km, le 10è anniversaire de mon petit-fils Léo, dont le papa venait d’arrêter de fumer et commençait tout juste la course à pied. Nous avons alors couru, lui et moi, ce 10km de St Médard pour la première fois ensemble pour finir pratiquement la main dans la main, en 1h et quelques secondes, le papa étant ce jour-là un peu plus à l’aise que le fils. Normal !

Cette année, les données étaient différentes : plus d’entraînement pour Luc, le fils, capable de finir désormais un 10km entre 50 et 55mn et moins d’entraînement pour le papa, qui bien que venant de faire 56mn aux Pyramides de la Grande Motte une semaine auparavant, pouvait tout juste espérer de rester sous l’heure, avec son fils en point de mire, qui avait dit « vouloir rester  cool avec son diabétique de père »…

Ce dimanche 9 mars donc, le temps était splendidement ensoleillé et permettait la tenue d’été. Contrairement aux jours précédents, toujours fastes sur ce plan-là à St Médard, ma glycémie du réveil était curieusement un peu haute(1,75g). 7unités d’insuline seulement pour le petit-déjeuner (normal), avant de débrancher la pompe à 9h30, une demi-heure avant le départ.


La foule des grands jours était au rendez-vous, ainsi que la famille, épouses et petits-enfants, amis et voisins de Luc, coureurs, tous rendant sa course « à domicile » très motivante, pour éviter tout ridicule !


Les 1483 coureurs ont alors convergé vers une ligne de départ toujours aussi étroite pour le nombre de participants. Les handisports sont partis à 9h50 sous les applaudissements, comme d’habitude.

Le départ. Heureusement, des bas-côtés pour s'étaler...

A 10h c’était alors au tour des 10km de se lancer sur cette boucle routière « en carré » ultra plate, autour de la Poudrière de St Médard. Après le piétinement du départ, l’évitement des ilots centraux du premier kilomètre et l’élargissement de la route verte, la foulée pouvait s’allonger dans un peloton plus aéré. Et Luc, aux côtés du papa, d’annoncer les moyennes, armé qu’il était du matos de champion: « 11,7….11,8…. »  Oh là là, c’est trop, répond le père, presque à l’aise sur cette piste plate qui sent bon la verdure.. Le ravitaillement du 5è km est passé en 27mn40.



La bouteille du 5è km, avec la preuve du temps!!!

Bouteille pour Luc, Verre d’au pour moi, une photo de Luc…restons cool, comme promis ! Mais à la reprise, je sens que je ne vais pas pouvoir tenir le rythme des grands jours des années passées et je dis à Luc, que je vois plus facile, « d’y aller », sans m’attendre. Il me lâche irrémédiablement au train. Je le perds de vue et ne le reverrai qu’à l’arrivée. J’essaie alors de coller à mes voisins de course.

Au 7è km, à l’épongeage, Gaelle, ma belle-fille est là avec appareil photo, Léo et sa sœur Juliette. Encouragements, photo et une centaine de mètres en m’accompagnant sur la course. Ca peut aider pour les trois derniers kilomètres, que je vais terminer au maximum des restes de mes forces, jusqu’à la piste finale en 56mn49. Toute la famille est là et Luc, bien sûr, qui a passé la ligne en 54.32.

Mon Luc, dans les 50mn bientôt, c'est possible.

C’est vraiment bien pour lui, qui pourra viser les 50mn bientôt sans les à-côtés qui l’ont ralenti. Contrat rempli pour moi, même si j’ai mis 55s secondes de plus qu’à la Grande-Motte (où j’ai pourtant plus alterné course et marche-et prise de photos).

Pierrot 34, au milieu, à la tâche, à l'arrivée!

Une sacrée jolie manière, appréciée, de faire attendre le public .

De l'ambiance sur le stade

le premier handisport.

Le premierdu 10km

Un verre au ravitaillement de l’arrivée, toujours aussi entassée dans un coin de stade, retrouvailles avec la famille et de Ludovic,  l’ami de Luc, plus aguerri que lui et qui finit en 51mn30.

Luc et Ludo, le copain, revenu à ses côtés, à l'arrivée.

A la sortie du stade, les derniers sont déjà là, « épaulés » par les étourdissants klaxons de la voiture-balai.

Derniers, mais en 1h17. Chapeau!

Ils finiront en 1h17, temps remarquable pour des 1489èmes, ce qui prouve l’excellent niveau des participants à ce 25è 10km de St Médard en Jalles, qualificatif FFA pour les France-aussi suivi de deux course pour enfants, les futurs grands sportifs de la ville ! Je serai aussi 52è V3 sur 64 et Luc, 331è V1 sur 386, autre preuve de l’excellent niveau de cette course, pour les temps réalisés. Je serai à 1,82g de glycémie après la douche de 13h. Cela reste curieusement assez haut après une telle épreuve. Même la nuit, la glycémie est restée bizarrement haute. C’est inhabituel. Et pas mathématique.. Ce qui explique peut-être ma « contreperformance » ! Mais je plaisante parce que le futur vétéran 4 ne demande qu’une chose : rester sous l’heure, aux 10km de St Médard….de 2015 !

1 commentaire

Commentaire de __icecool__ posté le 12-03-2014 à 20:21:46

La course en famille, super ! Merci d'avoir partagé ce moment.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran