Récit de la course : Trail d'Eze - 30 km 2014, par anyah

L'auteur : anyah

La course : Trail d'Eze - 30 km

Date : 9/3/2014

Lieu : Eze (Alpes-Maritimes)

Affichage : 417 vues

Distance : 30km

Objectif : Terminer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail d'Eze, village vertical

Dimanche 9 mars j'ai fait le trail d'Eze sur le parcours de 30 km et 1600 D+. Le départ est très matinal (7h45) et avec 3h30 de route pour m'y rendre, je suis partie la veille et j'ai bien apprécié la nuit dans mon petit camping car...

Eze, c'est l'un des plus beaux panoramas de France, village vertical à trois niveaux : sa petite plage de galets, son village sur la moyenne corniche et le parc départemental de la grande corniche. Faire un trail dans ce coin-là, c'est en prendre plein les yeux.

Grand soleil et températures printanières, la minuscule place du village grouille des 134 partants sur le trail de 30 km (seulement 11 femmes, c'est peu). Les autres participants sur les courses de 19 km et 11 km , ainsi que les marcheurs partiront un peu plus tard.

Partant de la moyenne corniche, nous montons à  travers la pinède vers le parc de la Revère pour atteindre assez rapidement un  ancien chemin en corniche. Puis il faut bien mériter le dénivelé annoncé : ça monte, ça descend, pas de plat.

En montée, j'inaugure mes bâtons de trail hyper légers et facile à plier-déplier. C'est un avantage estimé à 15 ou 20 % à condition d'avoir un bon gainage et un peu de biscottos. Nous sommes 5 femmes à fermer la marche : 3 soeurs alsaciennes dans un groupe de 4 et moi.

A l'arrivée en crête, le paysage est unique sur la baie de Nice, mais je lève assez peu les yeux du sol, mal assurée sur le terrain rocailleux.  Le parc départemental offre des sentiers en corniche et au détour d'un virage un panorama splendide sur les Alpes. Sur les bords des chemins, il y a des centaines d'orchidées sauvages et des buissons d'aubépine qui griffent les jambes.

Concernant ma progression, c'est comme toujours :  je cours peu dans les montées, je descends mal dans les raidards... peur de tomber.  Mais au moins je ne lâche rien, je m'arrête le temps minimum aux ravitos et je profite de ce beau parcours et de l'ambiance.

Au km 25, longue descente dans les bois puis dans les ruelles. C'est  la grande "plongée" vers la plage : nous courons sur les galets... enfin courir façon de parler pour moi car je n'ai plus de jus et je me tords les pieds... disons que je me ressource avant affronter les 1600 m et 400 de D+ du Chemin de Nietzsche qui remonte sur la moyenne corniche. Merci à mes bâtons pour m'avoir aidée à gravir ces grandes marches parce qu'après les galets, les crampes sont à l'affût, prêtes à sortir leurs griffes pointues au moindre faux pas.

Arrivée au village, pas mécontente, je retrouve mes alsaciennes qui m'ont mis 3 mn. Belle ambiance, bon repas offert au soleil en terrasse.... Le trail d'Eze ? un bon plan !

Durée : 5h09, moyenne 5,83 km/h

Ici le même récit avec les photos !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran