Récit de la course : Cross Septemois - 13,2 km 2014, par TomTheMachine

L'auteur : TomTheMachine

La course : Cross Septemois - 13,2 km

Date : 2/3/2014

Lieu : Septemes Les Vallons (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 655 vues

Distance : 13km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Données course
Distance mesurée: 13,0 KM.
Température au départ: 5°C.
Temps: Beau.

Données perso
Poids 2013: 83,7 Kg.
Résultat 2013: 1h11'24".
Poids 2014: 84,3 Kg.
Objectif 2014: <1h11'24".

(ouvrez la carte dans un nouvel onglet pour la voir en pleine résolution)

Après une pause d'une semaine suite à un Trail de Glanum long et douloureux, il est temps de repartir à l'aventure (sur une course plus raisonnable).

Le Cross Septémois: 13,0 KM (officiellement 13,2).
2 KM de bitume au départ, 2 KM de bitume à l'arrivée, quelques beaux faux plats montants et une bonne descente franche sur chemins larges.
Une course sympathique avec une bonne ambiance et le genre de décor qui vous donne envie de courir toujours plus vite.
A faire de préférence avec des chaussures de trail par temps humide (ou juste pour éviter de glisser).
En temps normal je devrais pouvoir viser un 1h08'. Mais étant convalescent on va se contenter de viser le chrono de l'an dernier (1h11').

Arrivé un peu en avance à 7h30 (départ à 9h30).
Après retrait du dossard je croise Vincevador qui s'est inscrit à la marche nordique, un frère Vullo (je confonds toujours les deux) et Patrick Marx.
Le froid réveille quelques douleurs inconnues dans la jambe droite. Espérons que ça ira mieux quand il fera chaud.
La marche nordique s'élance à 8h30. Plus qu'une heure à attendre. La buvette sert à ça! Langue tirée

 

A 9h30 c'est le tour des 2 courses. Le 8,5 et le 13,2 partent ensemble.
10, 9, 8, 6... ah bon?... 6... ah non... 5, 4, 3, 2, 1, *PAN*

KM 1: Tout en descente sur la route. Dès les premiers mètres je me retrouve enfermé dans le peloton parti sur une cadence très, très rapide.
Ils se prennent tous pour Usain Bolt sur ce genre de terrain.
Un radar automatique sur le bord de la route nous indique 14 Km/h. Rigolant

KM 2: Petite boucle dans le village, puis on part vers la colline. A 1,8 KM, deux lacets assez pentus marquent la fin de la route et calment tout le monde.
La première difficulté arrive. Pour l'instant tout va bien, mais je sens déjà que je vais manquer de souffle.

KM 3 & 4: Faux plat montant sur chemin en ligne droite.
Le premier ravito est déjà là, après à peine 18 minutes de course. C'est gentil, mais je ne sais pas si c'est franchement utile. Clin d'œil
Je dois être en milieu de peloton, ce qui est encourageant en sachant que la plupart des coureurs qui sont devant font le 8,5.
Les panneaux kilométriques sont bien placés mais indiquent le nombre de KM restants, ce qui m'oblige à refaire quelques calculs.

KM 4,5: Séparation. Le 8,5 à gauche, le 13,2 à droite. Il me faut un 24'30" et j'ai une minute d'avance.
C'est pas mal mais la deuxième côte sera plus dure.

KM 5 & 6: Descentes, relances, descentes, relances. C'est pas pour rien qu'ils appellent ça un cross.
En sachant que la deuxième difficulté arrive bientôt, je lève le pied et perds quelques places.

KM 7 & 8: 100m de dénivelé positif en 2 KM, sur un chemin très large qui vous donne l'impression d'être à l'arrêt.
40'00" au deuxième ravito situé à 6 KM de l'arrivée. Pas fameux. Il va falloir faire du 13 Km/h dans la descente pour s'en sortir.

KM 9: Enfin terminée, cette côte. 5 mètres de bitume et puis on attaque la grande descente.
Le terrain est un peu accidenté mais on peut quand même bien foncer.
Un peu d'eau en travers du chemin à 8,7 KM... 4'40" pour boucler le 9ème KM. C'est encore faisable.

KM 10: Petite bosse entre 9,5 et 10 KM. Juste assez pour me faire boucler le 10ème en 5'05".
Ca va être trop juste pour battre le chrono de 2013.
Encore un ravito au 10ème KM. Ca doit être le 3ème. Et ben... ils pourraient apprendre des choses aux organisateurs du trail de Glanum, ici. Avare

KM 11: Redescente, retour vers la civilisation. Les jambes vont toujours bien mais je manque toujours autant de souffle.
1h01' à 2,2 KM de l'arrivée. Ca va être chaud...

KM 12: Passage au-dessus de la voie ferrée. Petite bosse de 10 mètres qui a l'air d'une montagne tout à coup.
1h07'. Trop tard pour égaler le chrono de l'an dernier. Sous les encouragements des bénévoles, j'essaie quand même d'accélérer une dernière fois.

KM 13: Court passage dans une contre-allée de la Route d'Apt, puis entrée dans le lotissement où se trouve le stade et la ligne d'arrivée.
Personne pour faire un sprint et je termine pépère en 1h12'13", soit 49 secondes de plus que l'an dernier.

 

Pas un très bon résultat, mais au moins j'ai retrouvé la forme.
Un peu de coca et de chocolat au ravito de l'arrivée, un beau T-shirt en M alors que j'avais demandé du XL (comme souvent  Criant   ), des arachides sucrées en cadeau, et retour à la maison.

164ème sur 323 (51%).
148% par rapport au vainqueur en 48'57".
24ème meilleure course sur un total de 64.
Bizarrement c'est mieux que l'an dernier malgré le chrono. Soit les conditions étaient plus dures aujourd'hui, soit le niveau était moins relevé.

A la semaine prochaine où je découvre la Ronde des Mineurs pour la première fois.
@+ les Kikoux.

2 commentaires

Commentaire de Greg13 posté le 03-03-2014 à 21:39:54

Bonsoir Tom et les Internautes!

Bravo pour ta course, ton récit bien sympa et plein d'humour!
Tu es matinal!
Tu as raison, l'avenir appartient à ceux qui ont le véto comme disait Coluche!!
Et cela permet d'assister à la préparation de la course et de voir et féliciter les bénévoles qui eux sont encore plus matinaux!
Pour nous ce dimanche, c'était la ronde de Robion dans le Luberon, extra!
Sportivement

Commentaire de Rudyan posté le 07-03-2014 à 10:15:42

Dur la reprise après une course ratée comme Glanum. Maintenant ça va aller mieux, surtout que la course à Gréasque est parait-il magnifique!
A bientôt!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran