Récit de la course : Trail Blanc des Coulmes 2014, par Albacor38

L'auteur : Albacor38

La course : Trail Blanc des Coulmes

Date : 8/2/2014

Lieu : Rencurel (Isère)

Affichage : 916 vues

Distance : 9.2km

Objectif : Pas d'objectif

17 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Petite épreuve, petite station mais grandes émotions

 

Ce trail je l'avais noté sur mon calepin. Pour différentes raisons il me tentait drôlement. D'abord il est organisé dans "ma" montagne à vaches (Bio certified), le Vercors, en limite Isère et Drôme. Ensuite c'est un trail blanc et c'est donc l'occasion de laver les chaussures et de faire une petite toilette des pieds là aussi de façon 100% bio. Enfin c'est une course en nocturne or parmi mes meilleurs souvenirs figure précisément "la Chambérienne" autre course de nuit que je recommande d'ailleurs chaudement. Combiner tout ces critères était donc l'assurance, sur le papier, de passer un bon moment.


C'est donc la fleur au fusil que l'on prend en famille la route du Vercors et même la pluie qui nous accompagne au début du parcours ne parvient pas à entâmer ma motivation. Il faut dire que suis un vétéran de la Montagnole 2013. Mon p'tit gars j'ai déjà connu l'enfer...


- Laissez moi vous dire que Rambo Albacor est le meilleur Vétéran du Vietnam de la Montagnole que j'connaisse. Une pure machine de combat qui n'a qu'un désir : Gagner une guerre course que d'autres ont perdu. Et si gagner veut dire se faire tuer, il se fera tuer. Pas de peur, pas de regret.

- Et... une chose encore... ce que vous appelez "l'enfer", il appelle ça "chez lui"

(libre adaptation d'une réplique culte de Rambo 1)


Compte tenu de la proximité de mardi gras et en hommage à celui qui devait être le grand absent du jour je sors mon déguisement de HDS(c). Le kit complet, full options, ou presque...




... Ou presque car le short par dessus le collant ça je peux pas. Mon corps et mon esprit s'y refusent. Ce "Full Look Bouk" c'est aussi un signe convenu de raliement pour retrouver "L'ignoble Ross sans cervelle" , personnage honnis de Kikourou et d'à peu près tous les forums de France et de Navarre, mais poête à ses heures, sur la ligne de départ.


Et ça n'a pas manqué pendant l'échauffement je suis interpellé par un "Albacor, Albacor...".


Je vous le dis tout net je m'étais forgé une image particulière du personnage. Je m'attendais à trouver un sale gosse, short et T-Shirt GF38, un dictionnaire des rimes en "-ule" sous le bras, transpirant le stupre et atteint d'une forme grave du syndrôme Gilles de la Tourette lui faisant éructer des grossièretés à tout va !

Il n'en est rien.

Ce brave Ross a une bonne bouille et le regard franc et bienveillant comme notre bon pape François. Il ne manque d'ailleurs que la croix et on dirait un premier communiant. Un premier communiant qui court très vite. Car Ross n'est pas qu'un poête maudit. Il est aussi une pointure dans le milieu de la CaP Dauphinoise.


L'autre bonne surprise c'est la présence de Bouk !!! Signe indubitable qu'il est tout de même salement dépendant à l'endorphine et au gras de saucisson sa majesté "le Baron de La Motte" (Servolex) est là après plus d'1h30 de route depuis ses terres du duché de Savoie.

Forme de dépendance grave ou, pire encore, besoin irrépressible de m'humilier en renouvelant sa superbe course de Méaudre où il m'a mis 50 secondes du kilomètre (Punaise j'en suis encore tout retourné...).

Reste que du coup ça me donne une nouvelle occasion de tenter le fumage de biquet et de mesurer la popularité du personnage qui m'étonne encore et toujours (sa popularité comme le show man d'ailleurs).

 


Chaud, donc, comme la braise malgré l'ambiance hivernale, le départ se prépare. Ce n'est pas l'affluence des grands jours. Il y avait pourtant beaucoup de préinscriptions Internet mais le mauvais temps annoncé aura sans doute eu raison des indécis. Nous sommes 80 sur la ligne de départ. Du coup forcément les plus motivés. Du coup forcément les plus costauds. Bon je viens pas pour la gagne c'est clair mais j'aime pas finir trop loin. On a sa fierté tout de même même si j'ai appris à la ranger au fond de ma poche avec les peaux de saucisson.


Au niveau du parcours ça s'annonce a priori pas comme le Golgotha : 9,2 km et 400D+ j'en bouffe tous les jours au petit déjeuner. Sur le papier je ne viens QUE me faire plaisir. Pas me faire mal. C'est sans compter sur l'esprit de compétition, les conditions de neige et la météo car dans les faits ce sera effectivement un petit chemin de croix !




Départ, au sec, à la bonne franquette pour une partie assez roulante sur une piste de fond. Je fais l'effort pour me mettre devant. Une pointe à plus de 17 km/h et me voilà effectivement aux avant-poste avec L'Ignoble Ross qui après un mot d'encouragement s'éloigne doucement. Aux 500m je suis encore bien devant. J'entend un "Boooooouuuuukkkkkk" déclamé derrière. Ahhh l'empaffé il est pas loin. J'ai même clairement l'impression qu'il se rapproche. Je maintiens l'effort mais à l'approche du KM1 on attaque un raidillon qui va avoir raison de mon rythme. J'entends alors un "Albacor tu bouchonnes ! Si tu marches t'es un homme mort !!!". Et je marche. Le Bouk passe devant et relance avec une facilité apparente qui me fait paraitre son sobriquet "Honte-Du-Sport" bien mal choisi. Franchement à ce moment là j'ai l'impression qu'il a une aisance incroyable. Je ne le reverrai plus avant l'arrivée.


Pendant encore quelques kilomètres et malgré les coups de cul ça reste assez roulant. C'est au KM3 qu'on change de registre. Fini le club Mickey on rentre dans le dur. On attaque un single non damé a-bo-mi-na-ble ! Une foulée sur 3 s'effondre sous nos pas, c'est épuisant au possible, A ce moment là dans mon groupe on avance à ... 11 minutes au kilomètre. Impossible de doubler. Sortir du chemin c'est l'assurance de la gamelle le nez dans la neige. D'ailleurs j'ai essayé et en bon capitaine conserve je me suis pris une boîte. Je reste donc collé à mon groupe de 2 bonhommes. Y'a rien a faire pour passer. Plus qu'à philosopher sur le pourquoi je suis pas né avec des pattes de canard à la place des pieds. Là au moins j'aurais un semblant d'appuis. Ou alors faudrait que je pèse 60 kg comme le kéké-le-coach. J'essaie de poser les pieds à plat pour avoir un maximum de portance mais pas de miracle. Ca s'effondre sous les pieds. C'est une bavante XXL. Et voilà t'y pas que que la neige s'invite à la fête.


Juste avant le sommet j'entends résonner au lointain un "Boooooookkkkkkk" dans la nuit... Il est maintenant bien loin le salopard....


Une nana rejoint notre petit groupe. Elle fait des "Oh" et des "Ah" à chaque foulée. Un peu comme moi en fait. Et tout comme moi elle se prend une boîte monumentale que rien qu'à y repenser j'en souris de nouveau. J'ai retrouvé du jus à ce moment là mais y'a rien a faire pour passer. Faut prendre son mal en patience. J'entâme alors l'hymne du trail blanc des Coulmes. Malheureusement non repris en choeur par mes compagnons d'infortune.....


"♪ ♫ A ...A... A... la queuleuleu
♫ A ...A... A... la queuleuleu ♫
♪ A ...A... A... la queuleuleu ♪
Tout le monde s'éclaaaaaate - à la queuleuleu....♫ ♪ ♫"

(Bézu doit être un mec du coin c'est pas possible).


Ah mes chéri(e)s si vous vouliez du top niveau fallait rester au chaud devant "Ze Voice". D'ailleurs ma prestation est si mauvaise que le ciel nous tombe maintenant sur la tête : la neige se transforme en pluie grésilleuse qui glace jusqu'aux os. Ca manquait !


La nana derrière me dit alors "Bouk ? C'est toi Honte du sport" ?


(Comme quoi, soit dit en passant, pour passer pour le Baron de la Motte pas besoin de courir vite il suffit de dire des âneries et de mettre un bonnet à la con).


On papotte (on a presque que ça à faire à ce moment là) et je fais enfin la découverte de la voix (pas question de se retourner) de coconetdive (alias replay) la célèbre et véloce star du CMI Tullins qui, la coquine, me matte les Turtles depuis quelques kilomètres. (Tu vois coconette je t'avais dit que je te montrerai mes Turtles Clin d'œil).


Encore quelque centaines de mètres dans ce maudit single et l'on retrouve enfin la piste de fond. Les dépassements peuvent enfin avoir lieu et ... je me retrouve tout seul. Mes compagnons s'éloignent petit à petit. Coconette en tête. Je garde tout de même en ligne de mire la frontale de mon prédécesseur sur la fin du parcours mais pas moyen d'aller le checher il est définitivement trop loin. Je serai même doublé sur la fin par un concurrent qui me dépose littéralement à la descente. Belle foulée au passage.

 


J'en termine en 1:16:21 et à la 45eme place. C'est bien simple c'est une première : je n'ai jamais mis aussi lontemps pour faire cette distance ! En même temps je n'ai jamais rencontré des conditions de course aussi exigentes.

 


A l'arrivée devant un ravito d'une générosité et d'une variété à faire rougir de honte certaines épreuves bien plus huppées (et bien plus chères) je refais rapidement la course avec les autres compétiteurs. Et là j'apprend que Bouk a encore fait un temps canon. Il fait 1:06 à 8 mn seulement des cadors et, chose incroyable, met un plomb à L'ignoble !!!! STOPPPP ....


Je demande la vidéo !!!! Dites moi pas que c'est pas possible que le mec qu'on me vend a longeur de forum comme un boulet ! Qui fait 82% au KV RaidLight de Saint Pierre de Chartreuse et 60% au trail du même nom quand je suis pas là me mette systématiquement 10mn dans les dents et fasse 12,5% à Rencurel ! Et, last but not least, finisse devant Ross le mec qu'il n'a plus battu depuis 5 ans à l'époque où les résultats de Kikourou étaient encore archivés à la main par Matthias sur des tablettes de cire !!!


Et le tout sans s'entrainer 


Messieurs les juges je vous le dis le Bouk il sniffe du Benco façon Lance Armstrong avant les courses sur lesquelles je m'aligne et ça c'est pas joli-joli et pas très fairplay...


Allez sans rancune Bouk...

(Le championnat du Pérou© - Vanne Premium made in kékéland)


Sur cette parenthèse je siffle mon vin chaud, me change en vitesse parceque ça caille grave et là on entame la meilleure partie de la soirée : Une formidable soirée Tartiflette avec concert top niveau organisé de main de maitre par nos hôtes des Coulmes.



 





(Les Daft Punk enfin démasqués à Rencurel !)


Jazzy Swing en Concert - Trail Blanc des... par lenclume38


J'en profite d'ailleurs pour faire une standing ovation à l'organisation du Trail : Parfois on pourrait se demander ce qui nous réunit en plein hiver à aller faire les couillons avec des baskets dans la neige. Il y a le défi physique bien sûr et, pour les meilleurs, la volonté de gagner. Mais ce qui compte vraiment au fond pour la grande majorité d'entre nous c'est de pouvoir partager ces moments de convivialité et de générosité. Par vos sourires, votre gentillesse, votre accueil je peux vous dire que vous avez porté très haut les couleurs de votre petite station du Vercors. Vous pouvez en remontrer à bien des évènements plus huppés. Alors de tout coeur je dit "Bravo et Merci les Rencurelois !!! C'était juste du Top Niveau !!! 



17 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 09-02-2014 à 20:57:21

bon, je confirme, tu fais bien le sourire niais (ça doit être de famille).

Sur, t'es pas allé très vite sur le papier mais ton classement est très bon pour un thon. Et vu ta progression constante et fulgurante le Bouk, tu vas bientôt le fumer, c'est sur, c'est écrit, c'est inéluctable, c'est...demain !

Commentaire de Albacor38 posté le 09-02-2014 à 21:07:09

Salut Arclusaz ;)

C'était dur. Ce single horrible je vais m'en souvenir longtemps. Le privilège de vivre ces moments là aussi.

Quant au Bouk il n'a jamais été si bon que depuis que je le charrie. Il nous a fait une course de folie hier.

Je l'aurai un jour, je l'aurai... :)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-02-2014 à 21:41:57

Mode Bouk connard : c'est con, tu avais le look pour gagner ! (Tu serais pas le Patrick Sébastien du Trail ?)

Mode Bouk plus modeste : bon, tu n'as pas de chance, ça fait deux fois que tu tombes sur un Bouk auquel le Dauphiné et la planète entière ne sont absolument pas coutumiers...

Pour cet "historique" Trail de Coulmes, je crois que j'étais juste heureux de courir (ça fait gnan-gnan de dire ça, je sais...), qu'au final la montée je l'ai faite au train sans y laisser trop d'énergie, que le single qu'on a eu et ben j'ai quand même l'expérience (oh le vieux bouk) du Col d'Ornon 2010 et du DST 2013, et que lorsque Hervé m'a fait "j'aime pas les descentes", moi c'est l'inverse d'où le put*** de déclic je suis allé tous les chercher façon Meyriote 2013.

Bref, la neige 2014 c'est pour le Bouk, mais dès le Printemps ce sera une autre histoire... A nous de l'écrire ! :-)

PS : bien entendu, le TE 73 ne croit absolument pas à ma performance, et une copine m'a même sorti "tu es une anomalie en fait"

Commentaire de Albacor38 posté le 09-02-2014 à 22:20:52

Il en reste une dernière à écrire dans la neige aux Aillons.
Je ne sais pas si ce sera ma revanche car là t'es vraiment loin.
Par contre je suis curieux de vivre "en live" la revanche de L'Ignoble Ross !
Ca va charrier dur sur la ligne de départ :)

Commentaire de richard192 posté le 09-02-2014 à 21:45:41

Très bien ta tentative de déguisement, mais tu n'auras jamais le look de looser de notre vedette. Bien essayé quand même!

Commentaire de Albacor38 posté le 09-02-2014 à 22:18:30

Je vais tenter une autre technique : M'aligner sur une course où il ne m'attend pas.
Incognito.
Ainsi nous verrons si ses pics de forme coincident avec nos duels annoncés ;)

Commentaire de Jean-Phi posté le 10-02-2014 à 09:36:58

le bouk semblait intouchable sur cette course mais tu auras ta revanche c'est sûr ! je te suggère d'essayer le bob 51, moins lourd à porter que le bonnet péruvien et qui permet de faire concurrence largement à la HDS.

Commentaire de Albacor38 posté le 10-02-2014 à 11:53:11

Intouchable en effet il l'était.
L'adversité lui donne des ailes.
On me l'a toujours dit : C'est un redoutable compétiteur
Ca se confirme

Commentaire de the dude posté le 10-02-2014 à 11:28:50

ça t'apprendra à vouloir te faire passer pour le Bouk histoire d'emballer une jolie traileuse le samedi soir (d'ailleurs ça a presque marché, non?)!
N'est pas la honte du sport qui le veut.
Par contre au niveau récit tu t'en approches pas mal, c'est vraiment agréable à lire et j'avoue que j'ai failli m’étouffer quand tu as comparé Ross au pape François!!!
Sinon méfie-toi de ton voisin: vu que ta présence décuple les forces du Bouk, le kéké sera prêt à tout pour t’empêcher de venir au cross des coteaux!!!

Commentaire de Albacor38 posté le 10-02-2014 à 11:52:03

Merci pour tes encouragements Dude
C'est sûr que Coconette elle a sucé ma roue un moment :)
Sur 1,5 km mini à 10mn du kilomètre je dirais même un bon 1/4 d'heure
On s'est bien marré (avec le recul) dans ce single.
C'était vraiment la plus belle façon de faire connaissance

Commentaire de coconetdive posté le 10-02-2014 à 23:14:20

Ola ! Coconette arrive !...
@Albacor...Disons que pour un thonidé du Vercors arborant fièrement le costume HDS turtlelisé à souhait, j'ai pu observer un de tes profils... ☺ puisque après avoir tenté quelques dépassements dans ce long..mais superbe single au Pas du Follet..m'être lamentablement scratchée..j'ai fini par renoncer momentanément ma tentative ..profitant de l'instant présent...voilà voilà!
(Heureuse d'avoir fait ta connaissance Albacor38...vous avez du passer 1 super soirée tous ensemble...surtout à Rencurel/Trail Vercors Coulmes...que ce soit l'été..ou l'hiver...on est toujours super bien accueilli... merci JPG !)
A bientôt je l'espère! pourquoi pas sur le Sacré Trail des Collines les 15&16 mars ?


Commentaire de Albacor38 posté le 11-02-2014 à 09:26:45

Salut Coconette ;)

Sur ce chemin de croix j'étais pas au taquet (quoique pas loin) mais j'ai pas eu le goût de demander aux 2 zozos devant de se décaler, casser leur rythme et se mettre dans la peuf pour nous laisser passer. Et à la régulière on a vu ce que ça donnait :)

Donc finalement on s'est tous calé sur le rythme du premier jusqu'à retrouver la piste de fond. Ca a permis de déconner un peu. Donc pas de regret.

Sinon la soirée était top avec un groupe qui s'est révélé être de haute voltige.
Dommage que t'ais pas pu rester parmi nous.

Sinon a priori c'est bien prévu de se retrouver sur tes terres de Parménie. Chius.

Commentaire de coconetdive posté le 11-02-2014 à 12:54:55

Super! on espère voir un maximum de kikoureurs sur les coteaux de Parménie....histoire de relever des challenges...de croiser un certain sourire niais...

Non aucun regret :-) ...et bien rigolé ;-) à bientôt Albacor!!....

Commentaire de le_kéké posté le 11-02-2014 à 20:09:02

Excellent Albacor, bon certes il manque le sourire niais et le short par dessus mais on salue l'effort. Sinon je vois que tu enchaines aussi comme un bouk que ça soit coté course ou coté CR. Reste plus qu'à passer devant le bouk mais mais va falloir travailler encore les descentes et les montées (et le plat ??)
Encore 1 bon mois de ski de fond et je viens tous vous mettre d'accord pour montrer qui c'est le maillot yaune de la course au saucisson

Commentaire de Albacor38 posté le 11-02-2014 à 22:42:45

Yes coach il est temps que tu reviennes mettre un peu d'ordre dans la maison. Le biquet maintenant il se prend pour le chamois-roi-des-cimes et il bêle comme il a plus bêlé depuis des lustres.

Il prend confiance c'est pas bon pour la concurrence.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-02-2014 à 23:33:57

Je suis trop fort !
Je suis trop fort !
Je suis trop fort !














BOOOUUUUUKKKKKKKKKKKK

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran