Récit de la course : Les Foulées Moissonnaises 2014, par Overnight

L'auteur : Overnight

La course : Les Foulées Moissonnaises

Date : 2/2/2014

Lieu : Moisson (Yvelines)

Affichage : 406 vues

Distance : 14km

Matos : Nike vomero
t-shirt technique + coupe vent
une gourde

Objectif : Se défoncer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Foulées moissonnaises 2014 - sous le soleil

Pour débuter l année, pas d objectifs particuliers si ce n'est de faire du mieux possible. L avantage cest que la course se déroule à quelques kms de chez moi, donc pas besoin de se lever aux aurores et en plus je n y vais pas seul (un ami est de la partie). Avantage aussi: cest qu on croise du monde qu on connait :D. Tout ça évite de se poser trop de question.

Découverte de la course pour moi... et

je dois dire que le départ en bord de lac, la perspective de course en forêt et le grand soleil motive au départ. 

Après une petite hésitation sur les chaussures je décide de chausser les vomero plutôt que les chaussures de trail qui me font des échauffements (le terrain semble pas trop mal malgré la pluie du samedi ).

Bon dans l'idée, je me dis que je vais quand même viser 1h05... ce qui a priori est jouable au vu de mes 3 dernières courses datant d octobre et novembre... sauf que quelques interrogations: 

1- D'abord en décembre j'ai fais un mois plus cool

2- Ensuite je n ai pas trop de repères puisque d ordinaire je cours assez (trop je pense :D) rythmé alors qu'en ce début d année j'essaie de m astreindre à suivre les conseils sur les allures à respecter : du coup j'arrive mieux a fractionner mais je suis loin de mes temps habituels et donc pas super confiant sur ma capacité à tenir le cardio élevé.

3 - Enfin en général avant un dimanche de course je cours une seule fois dans la semaine alors que là je me suis fais 3 sorties... donc récupération à voir.

 

10h et quelques minutes c'est le départ des féminines... Quelques minutes plus tard c'est notre tour.

 

 

Je décide de partir sur un bon rythme, sachant que jai souvent un peu de mal à mettre en route. Le 1er kms monte gentiement, après la 1ere petite bosse un coup d'oeil au cardio et je vois que je navigue déjà entre 175 et 180 bpm. Ma montre bip au 1er kilo (pas vu de marquage)...4'37. Compte tenu du terrain je me dis que je suis parti assez fort... d ailleurs dans le 2 ème kms j'ai pas l impression de faiblir mais quelques coureurs me passent et je sens que ca va etre dur de suivre. On rentre dans le village de Moisson (enfin si j'ai bien regardé), un 2ème coup d'oeil a la montre... le km 2 vient de passer sans que j entende le bip mais le chrono en est à peine à 9min et me laisse penser que la marque a dû baisser... le cardio a 182.

Tiens voilà les premières (enfin dernières dans le classement) féminines... Début d'une longue remontée de ces dames dans les kms qui viennent. On ressort du village pour reprendre les sentiers et là le petit peloton que je suis depuis un moment commence à me paraitre vraiment compliqué à suivre...le cardio est monté à 184/185... je décide de temporiser légèrement (le cardio retourne à 182). Le 3 ème kilo bip en 4'17... ah oui là je me dis que j'y vais un peu fort.

Bon les choses s équilibrent un peu... quelques membres de mon ancien groupe fléchissent un peu et 2/3 reviennent de derrière. Je me cale derrière un coureur qui porte un maillot embrunman (j hésite a depasser à la vue de ce maillot :D

.. surtout qu'on remonte le gros du groupe de fille et qu'on passe à 2 de front.. et puis le rythme semble bon même si on est plutôt sur du 4'45/4'50).

Finalement je décide de dépasser et me cale derrière un maillot bleu et blanc (je ne sais plus le nom du club)...je le dépasse, il repasse, je repasse..en fait j'ai l impression qu'il ne souhaite pas me voir devant lui. On se fait rattraper (ça sera le dernier) par un coureur mais qui semble coincer une fois devant (bon bah je repasse). On remonte 2/3 coureurs. Et puis arrive le ravito: j'ai ma gourde donc décide de ne pas m arrêter et choisi même de relancer un peu plus (je laisse du coup mon maillot bleu, double une féminine et fais un rapproché sur 1 coureur.). Un bénévole au ravito annonce 50m de gras (merci à lui pour le geste... un rappel de vigilance quand le cardio est élevé ca fait pas de mal). Du coup je reste sagement dans les pas de mon prédécesseur que je double dès que le terrain s'y prête un peu plus (bon en fait je crois que jai coupé un peu dans une flaque mais passons)... je garde le rythme et reprends un nouveau coureur, dépasse et en prends un nouveau en point de mire (à mince une bosse... va falloir se calmer un peu).

Bon jai beau pas mal avancer ce retour me coûte un peu, ma montre m annonce un 8 ème km en 4'24 et je suis bien content de me caler juste derrière et de suivre (de souvenir un coureur du camv)... 

On double 2 féminines et un homme, et on revient gentiement sur un autre concurrent dans un virage serré où est affiché un 9 (ma montre a

nnonce plutot 8,7kms. Le concurrent devant nous coupe franchement le virage, mon poisson pilote (j'avoue je suis litteralement scotché derrière) prend l extérieur tout comme moi ce qui a comme avantage de pas trop casser le rythme et hop on double juste après. Ensuite on a le droit a quelques virages un peu serrés (dont un ou je chasse dun pied), la montre bip quasi en echo me semble t il le km9 avec celle de mon prédécesseur, une petite pente en dévers avec racine (s agirait de rester vigilant quand même) et je constate qu'on revient sur 2 féminines dont une qui souffle bien plus que moi... pourtant je suis pas mal dans le genre et un autre homme qu on met un peu plus de temps à reprendre... On finit par faire la jonction et là je décide de prendre un peu le relai (ah mince dans des flaques encore et cette fois jai un pied au frais :D)... sauf que j'arrive à revenir au même niveau mais en face une flaque d eau de 15m de long et de la largeur du chemin me calme un peu... bah oui on est 3 et y a que 2 côtés.

Je lance une petite blague (bon la va falloir prendre le bateau) et puis je décide de suivre mon poisson pilote qui opte pour prendre l extérieur qui semble un peu plus pratiquable que l intérieur qu on laisse à notre nouveau compagnon (puis je me dis que comme on la rattrapé, même s'il prend la corde c'est ptet pas la meilleure idée de rester derrière).

Sortie de la flaque, je reprends mon idée de départ de prendre le relai... et en fait j accélère plus que ce j

e pensais. Il reste plein de petites flaques mais je trace droit dedans... fini de faire dans le détail, je me dis que la fin n'est plus si loin et puis pendant que j'ai un pied mouillé pas la peine de faire dans la dentelle. Donc j accélére et.. tiens.. encore une bosse (jamais tranquille sur ce parcours)... un coup d oeil en arrière, y a un petit trou avec mon ex poisson pilote. Je me dis que si je tiens je devrai le garder a distance mais je commence à me dire qu il me restera pas grand chose pour sprinter.

Il doit rester 3,5kms et un coup doeil au cardio que je regardais plus trop me donne 187. 

Avec la bosse et l accélération jai rattrapé de nouveaux coureurs.. un 1er, puis 2, puis je me retrouve derrière un groupe de 4... jen double assez rapidement 2 pour me mettre en 3 ème place... ça avance bien mais jai le sentiment que celui devant moi laisse un petit trou.. je prend donc la 2ème position de ce groupe et suis le meneur.

Au bout d'un moment, je crois comprendre qu'il me demande de passer. On se rapproche gentiement de l arrivée et je me dis que je vais mener et me faire repasser à la fin :P... je passe quand même après tout y a pas de raison on joue pas le podium. Mais en fait comme le chemin est étroit j'accélère un peu pour depasser assez rapidement et reste sur ce rythme... je vois que je fais un petit trou... et devant.... tiens 2 féminines mais là... euh... où c'est quon passe? Pas envie de rester coincer, je vois que jai juste assez de place p

our me glisser sur le côté et dépasser la 1ere... euh pour la 2ème y a plus trop de place... pas loin de me viander mais je passe en déséquilibre (euh bon c'est pas ce que j'aurai fait de mieux).

Une fois l opération d équilibriste terminée, tiens un nouveau groupe de 4.... normalement on est déjà dans le dernier kilo depuis quelques temps. Je recolle au groupe et en double 2 juste avant de ressortir de la forêt... Là on se présente à 3 de face dans le petit raidillon en descente (j'ai l impression qu on a aussi récupérer 1 ou 2 coureurs à l arrière... est-ce une partie de mon ex groupe de 4, des retours de l arrière ou des coureurs repris en route que j'ai raté... commence a avoir du mal a tenir les compte et plus le temps d analyser tout correctement :D).

Bref... puis le petit virage où je suis 2ème du groupe avant la ligne droite dans l herbe ...et une fois dans la ligne droite... bah je sais pas trop quoi penser... m inquiéte un peu de tout ce monde donc j accélére comme je peux (c'est que le cardio il fait ce qu'il peut là) en tentant de forcer à produire l effort dès maintenant si y en a qui veulent repasser (ça se trouve tout le monde s en fou vu qu on est très très loin des leaders mais pas moi :P)

Dernier virage, en tête du petit groupe qui n'est plus dans mon sillage immédiat... je continue sur le même rythme... un coup d oeil pour voir que le trou est fait (devant le prochain est bien trop loin pour espérer quoique ce soit de +)... Bon pas la peine de s arracher, je passe la ligne..

La montre me donne 13,93 (tient le dernier km était plus long ... javais 12,5 

au panneau 13).

75m de dénivelé à la montre... - d'1h04 donc objectif atteint... 183 fc moy et 193 au max... on pourra pas dire que jai pas fait de mon mieux :P.. très léger negative split (enfin le milieu du parcours étant plus haut que le départ ca veut pas dire grand chose... enfin plus personne étant revenu de l arrière ca doit pas être si mal)... je pars prendre de quoi me ravitailler puis repars vers le début de la dernière ligne droite pour encourager mon ami qui finira lui aussi dans les temps qu'il s était fixé. 

Une belle journée pour une belle course... de quoi bien démarrer 2014

Et bravo à ejouvin pour le recit et son chrono que je viens de voir... et que moi j aurai rêver de faire :D

2 commentaires

Commentaire de ejouvin posté le 05-02-2014 à 07:35:20

Quel beau récit détaillé. Belle course en tout cas, tout en remontée, cela a du te motiver pour maintenir le cardio élevé.
C'est un très beau temps en tout cas.

Bonne récupération.

Commentaire de Overnight posté le 05-02-2014 à 23:51:06

Merci! Oui c'est sûr c'est plus motivant de remonter :). Enfin bon aucune chance de te rattraper :D. Bravo et j'espère que tu garderas pas un mauvais souvenir du coin à cause des ennuis du jour ;)... les yvelines c'est vrai c'est grand surtout pour aller à Paris tous les jours lol

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran