Récit de la course : Saintexpress 2013, par cerealeskiller

L'auteur : cerealeskiller

La course : Saintexpress

Date : 8/12/2013

Lieu : Ste Catherine (Rhône)

Affichage : 1074 vues

Distance : 46km

Matos : sac quechua
chaussures trail kalenji

Objectif : Terminer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ma sainte express 2013 : mon premier marathon trail

Oh que je l’appréhendai cette course, moi qui n’ai jamais dépassé les 26kms et encore en course nature, et même pas à l’entrainement, moi qui ai du mal a suivre les programmes d’entrainements touts tracés, qui ai besoin de laisser libre court à mes envies, bref pas sur d’être prêt, même pas sur de savoir dans quoi j’avais mis les pieds…mais bon on ne se dérobe pas…

Dernière semaine, j’essaie d’être sage, cette Sainté est dans toutes les têtes, on n’entend parler que de ca, on ne lit que ca…alors j’essaie de faire du jus, de me reposer, je nagerai une fois mais ne courrai pas…

7 décembre matin :

10h00 H-13 on n’a jamais été aussi près….

Tout le petit clan en direction du palais des sports de Gerland à Lyon pour aller récupérer le dossard, la fameuse chasuble tant de fois vue, parfois rêvée, jamais portée….moi cette année vu comme c’est parti je la porterai mais pour le marathon non pour la solo faut pas abuser !! je me dis que c’est déjà bien….surtout que dans ma tête c’est loin d’être gagné, loin d’arriver..je relativise en me disant qu’on verra bien, que ca sera une aventure pour voir ou mon corps et ma tête m’emmènent….

18h30 : rendez vous chez une pote, Catherine, qui nous a généreusement invité à manger les pâtes H-4…moment agréable, de détente si je puis dire étant donné que la pression monte doucement mais surement…

20h00 : on se retrouve tous au palais des sports de Gerland…whaou que de monde !!!!!! Entre la sprint 21km, la solo, 70 et la express 45km c’est a peu près 14000 coureurs présents sur cette 60eme édition….

Quelques photos « avant » et zou direction le bus qui nous emmène à Sainte-Catherine à 45 kms de là…

C’est parti ALEA JACTA EST comme dirait l’autre…..on est bien (trop bien ?), il fait super chaud mmhmmm on blablate avec les autres…même si j’en mène pas large et que a fur et a mesure que le bus roule, monte, je vois la buée envahir les vitres, et la neige envahir les abords de la route…qu’est ce que je fout là sérieux, c’est n’importe quoi…pourquoi ce challenge ? Qu’est ce qui nous pousse à 23h00 à partir pour 45 kms dans la nature ? un mystère difficilement explicable…

22h15 arrivée tout le monde descend….400m à faire a pied jusqu’aux tentes en attendant le départ de la course a 23 :00…on en profite pour se réchauffer déjà gelés en quelques minutes dehors avec un bon thé et quelques gâteaux…

22h55 : tous dans le sas...Allez ca y est...L’ambiance est là les coureurs rient, ca plaisante, je stresse mais j’adore ce moment de pré-course, cette pression cette ambiance (ce qui répond aussi partiellement à ma question mystère)…

23h00 on est parti sous des applaudissements et des sons de cloche qui vous donnent le frisson de fierté….ca y est ca roule tranquillou meme si les premiers km ca joue des coudes….la frontale vissée sur le front je ne l’éclairerai que bien des km plus tard, entouré de milliers d’autres…….

La course se déroule bien jusqu’au 10-15eme km ou je commence a prendre d’insoutenables douleurs abdominales…un truc affreux..des que je trottine j’ai l’impression que tous mes organes internes sont secoués…nnnannnn ne pas lâcher aie ca fait mal…a quand le premier ravito pour aller aux toilettes…en attendant je me fais quelques moments involontaires de solitude afin d »évacuer » dans le silence de la nuit que je vous épargnerai ici …un supplice pour moi…alors j’alterne marche/course..mes deux amis sont derrière….on s’attend régulièrement mais faut aussi se faire plaisir c’est notre course a chacun..pas grave je les attendrai au ravito…

D’ailleurs le voila…ouufff, vite un potage, puis un thé…et voila Catherine et Jeff les amis peu après…

Aahhh Cath m’annonce que Jeff abandonne on est au 22eme terrassé par de vilaines douleurs aux abducteurs..et comme il désire aller travailler lundi…sage décision…moi je file aux toilettes…on verra si ca change la donne...Cath s’est tordue la cheville légèrement elle repart vite pour ne pas se refroidir…elle me dit de la rattraper quand je repart..je ne la reverrai pas avant l’arrivée…moi je prend mon temps, vraiment, je m’étire, je reprend des forces et, enfin, je repart refroidi et même très refroidi brrrr…

On repart doucement en trottinant, c’est du plat ca va…et je déroule…légères douleurs qui commencent a apparaitre genoux droit et coup de pied gauche…je fais le max pour bien penser a boire régulièrement, a prendre un gel/heure…je me discipline afin d’atteindre mon but, mon rêve du jour : être finisher de mon premier 45 bornes.

On avance le froid commence a pénétrer mes trois couches, ca devient dur..

Dernier ravitaillement, là c’est vraiment dur même s’il reste 7 kms avant la fin, vraiment très dur, glacé mal partout…

Ne pas trainer, pas se refroidir plus que ca on repart après deux bons thés e t des pates de fruits avalées en vitesse…je me surprends a commencer a croire que je vais finir…

On va arriver a la Mulatiere, impossible de courir au bas de cette interminable cote, alors je marche on marche, tous, partageant et comprenant la même souffrance…se motivant les uns les autres comme on peut…et puis y’en a un qui dit au groupe que nous sommes « allez on y retourne » et on y retourne, doucement, on trottine…jusqu'à ce que, sans crier gare, une douleur électrique, violente, soudaine, me foudroie sur place au niveau du quadriceps gauche. Impossible d’avancer, je m’arrête net et commence a m’étirer de mon mieux, le temps quil faudra…et enfin au bout d’une minute ca passe…alors je repars péniblement, alternant marche/course…mes douleurs abdominales sont passées mais mon dos mes cuisses mes genou mes pieds tout me lance comme si je n’avais jamais couru de ma vie…on lâchera rien c’est mort !!! On s’accroche….

On arrive à la confluence 2,5 km avant l’arrivée !! le second souffle est là je re-trottine en continu..je ne marcherai plu...je me surprend même a accélérer un peu, a doubler même...le parfum de l’arrivée, un rêve auquel je ne croyais pas trop au départ...

On traverse le parc de Gerland c’est superbe ces couleurs du 8 décembre, cette brume, je jogg’ je suis heureux, libre, bien…

Et enfin d’un coup face a moi cette grande allée barrier2e avent accroupis nuée de photographes..pu*** je me sent important fier heureux comme j’ai pas les mots…les gens vous acclament..je rentre dans le palais des ports et là tu franchis la ligne d’arrivée, passe sous cette arche tant de fois vue sur les reportages visualisés sous l’acclamation des gens adorables, je vois une foule et ne voit personne…je l’ai fait je suis FI-NI-SHER et heureux…je n’arrive plus a marcher mais pas grave..je l’ai fait et y serai pour l’édition 2014…..

J’aimerai vraiment dire un énorme merci a mes employeurs la Sté SFIP http://www.sfip-groupe.fr/societes/sfip/

sans qui je n’aurai peut-être pas participée qui a cru en moi et m’a généreusement offert cette course. Merci aussi a tous ceux qui m’ont encouragé et m’ont donné et me donnent d’ailleurs chaque jours des larmes de bonheur quand je pense a eux a commencer bien sur par mes filles, ma famille, ma chérie ma Strega…

4 commentaires

Commentaire de Mamanpat posté le 17-12-2013 à 21:42:16

La totale en 2014 ! Tu verras, plus t'allonges, moins ça fait mal et meilleur c'est !
Bravo et bienvenu Ludo !

Commentaire de cerealeskiller posté le 17-12-2013 à 21:45:25

ah 2015 !! 2014 je confirme sur la même !! merki patricia ;) et merci pour le guidage :p

Commentaire de Arclusaz posté le 19-12-2013 à 16:00:03

Catherine, vous a fait des pâtes, c'est une Sainte !

bon, c'est clair tu as souffert. Mais, tu décris très bien la joie de l'arrivée qui efface tout.
Bravo pour ce pari réussi.

Et si tu veuxn sans même t'en rendre compte, progressivement allonger la distance en courant en discutant, n'hésite pas à venir courir avec nous (tu as eu la merveilleuse idée de t'inscrire dans le groupe "off à lyon", faut maintenant passer du virtuel au réel). A bientôt.

Commentaire de cerealeskiller posté le 19-12-2013 à 16:21:51

yes, mhmm de bonnes pâtes avec du jambon blanc, une sainte cette cath on le sait..bon ok juste oublié de les "digerer" avant la course d'ou mon affreuse douleur abdominale du debut...
dès ma reprise, quand mon corps qui est engourdi et douloureux me dira ok, avec plaisir pour agrandir la distance (puisque tel est mon objectif ;))avec vous bien evidemment....
tu me diras quand z'y allez ;)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran