Récit de la course : Toussitrail - 18 km 2013, par tidgi

L'auteur : tidgi

La course : Toussitrail - 18 km

Date : 17/11/2013

Lieu : Toussieux (Ain)

Affichage : 841 vues

Distance : 18km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

A 2 pour une course dans l'1

Ce n'est pas parce que l'on prépare la 180, que l'on ne doit pas faire un peu de vitesse.

Et tout comme pour la Val Lyonnaise ou les Foulées Fleurinoises, le Toussitrail est bien adapté pour çà.

 

C’est ainsi qu’avec Annick, nous franchissons la Saône ce dimanche matin pour aller rendre visite chez nos amis de l’01.

Ce sera donc un "petit" 18km pour Madame et moi. 2 autres formats sont au programme : un 5 km et un 12 km (départ commun pour le 12 et le 18).

 

Arrivé sur place, pas beaucoup de tête connues pour une course locale (çà change de 2009 et 2010).

Nous croisons cependant Bruno (du club), mais ne le reverrons pas après la course. Puis Eric (runslow).

 

Enfin, nous retrouvons avec plaisir langevine (venue en reprise sur le 12) et tounik ( sur le 18).

Après un bref échauffement ensemble, me voilà avec Annick sur la ligne de départ.

 

5’ avant le départ, autant dire qu’il y a déjà du monde... et même beaucoup de monde...

Tant pis, plutôt que d'essayer de gratter des places dans le sas, nous partirons tous les 2 plutôt vers la fin. Faudra se faufiler au début quoi…

 

PAN !

 

Nous avons décidé de faire chacun notre course.

Aussi, après avoir emmené Annick sur les 500 premiers mètres, je la laisse au milieu de la première bosse en lui souhaitant bonne course.

 

Mais partir en fin de peloton oblige à faire quelques efforts pour remonter et trouver l’allure souhaitée.

Hop ! Hop ! Sur les côtés, dans la boue, je dépasse… pour arriver à mon rythme au bout de quelques kilomètres. A doubler autant, je me demande même si je ne vais pas un peu trop vite…

Le terrain est bien gras. J’ai bien fait de mettre mes trails, malgré la présence de bitume et sentiers « roulants ».

 

180 au cardio : oups ! Je ne viens pas pour me promener visiblement...

 

Côté paysage, rien de transcendant. La grisaille environnante ne risque pas de distraire et les yeux sont surtout rivés sur ses propres pas afin de ne pas plonger dans une flaque, ou rester planté dans une petite mare de boue…

 

Le 10° km est passé en 43 minutes. Le rythme est bon. Pourvu que çà dure.
Peu après, à la séparation, les coureurs du 12 km sont laissés et nous nous trouvons logiquement en plus petit comité sur le 18 km.

Allez, 2 petites côtes sympathiques à passer et je me surprends – comme à la Val Lyonnaise – à garder un bon rythme malgré les kilomètres (préparer du long, çà a du bon parfois...)


Je dépasse encore 2 concurrents, puis à nouveau 2 autres dans le dernier kilomètre.
Au loin, un coureur que j’avais en ligne de mire a aussi produit son effort et je ne pourrai le rattraper. Il s’avère au vu des résultats que c’est Bruno (dommage, je ne l’aurai pas vu à l’arrivée).

Derrière moi, personne pour me dépasser...

 

La ligne est franchie en 1h22 environ.
Autant dire que je reste régulier sur cette course, quel que soit le contexte : un temps relativement similaire aux éditions 2009 et 2010.

 

Je retrouve langevine et tounik (qui auront bien tourné tous les 2 sur leur distance respective). Puis runslow, compère de la LyonSaintéLyon 2012.

 

Je pars vite chercher le sac pour pouvoir me changer et permettre à Annick à faire de même.

Du coup, je rate l’arrivée de la miss qui mettra 1h40. Dommage mais… Bravo ! Bon, elle préfère un peu plus de dénivelé. A croire qu'elle court dans les Monts d'Or ;-)


Encore un peu de papotage avec langevine/tounik autour du "fameux" bouillon chaud accompagnant chaque année la course, nous n’attendrons pas les résultats du 18 km, suite à un cafouillage sur les arrivées entre le 12 et le 18 km.
Le froid aura eu raison de notre patience...

 

Merci aux bénévoles et aux organisateurs pour cette épreuve toujours autant empreinte de convivialité, mais aussi de boue ;-)

 

Pour ma part, ma (relative) vitesse reste au RDV.

Encore une petite montée au Mont Thou 6 jours, et après et on calme tout. Direction la 180…


EN CHIFFRES
----------------------

206 participants sur le 18km

Monsieur : 1h22'31'', 39°, 17° VH1

Madame : 1h40'43', 147°, 7° VF1

Les résultats complets ici


allure

 

8 commentaires

Commentaire de bambiRunnn posté le 18-11-2013 à 22:37:18

Je pense qu'on a bu un bout de bouillon ensemble avec les 2 kikou précités ;)
Direction la montée du mont thou pour moi aussi . Ça sera soupe de légumes en haut a priori .
A samedi

Commentaire de tidgi posté le 19-11-2013 à 08:20:10

Du kikou qui se cache ;-) Merci pour ton comm.
Et welcome à la montée du Mont Thou, la soupe sera très bonne aussi...

Commentaire de bambiRunnn posté le 19-11-2013 à 11:04:53

nan nan je me cache pas, je suis discret c'est différent.
C'est bien toi qui avait la polaire Saone Mont d'Or nature ?

Commentaire de tidgi posté le 19-11-2013 à 14:06:48

Oui. A samedi ;-)

Commentaire de langevine posté le 20-11-2013 à 14:05:05

bref, je jouerai les intermédiaires samedi et referai les présentations officielles! ;-))
Contente d'avoir passé ce petit moment avec vous et contente de renfiler tranquillement les baskets! Un jour, je renfilerai mes baskets à tes côtés pour une sortie dans les Monts d'Or ainsi qu'avec Annick!
Bises!

Commentaire de tidgi posté le 21-11-2013 à 19:31:45

Plaisir partagée chère amie.
Quand tu veux pour les MdO, déjà à samedi ;-)

Commentaire de franck de Brignais posté le 22-11-2013 à 21:56:55

Tu passes de l'ultra au 18km (très)rapide sans oublier le Marathon avec une facilité (et une réussite) déconcertante (ouai ok je suis super jaloux !!!). Bravo à Madame et à toi pour cette belle marque. Rdv au Flore pour se réchauffer un peu avant le retour !!

Commentaire de tidgi posté le 22-11-2013 à 22:03:28

Le RDV est pris bien sûr :)
Merci m'sieur.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran