Récit de la course : La Course nocturne Les Flambeaux - 18 km 2013, par Feneb

L'auteur : Feneb

La course : La Course nocturne Les Flambeaux - 18 km

Date : 16/11/2013

Lieu : Montfort L'Amaury (Yvelines)

Affichage : 558 vues

Distance : 18km

Objectif : Balade

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le semi de Boulogne, c'est plus ce que c'était ...

Bon, cette année, promis, juré, je passe sous la barre des 1h30 sur semi-marathon. Rien de tel que le semi de Boulogne-Billancourt pour cela : ses grandes lignes droites, son absence de dénivelé, le vent qui souffle dans le dos dans les deux sens ...

Le grand jour arrive ... première surprise : le départ est donné le samedi soir à 20 heures, et non pas le dimanche matin. Curieux. Mais bon, pourquoi pas... Après tout, l'arrivée du Tour de France s'est bien jouée en nocturne cette année, alors pourquoi pas le semi de Boulogne. On verra bien ...

 

Deuxième motif d'étonnement : près d'une heure de voiture pour arriver à destination. Je ne souvenais pas que la sous-préfecture des Hauts-de-Seine fût si éloignée.

 

Une fois le dossard récupéré, allons-y. Une fois n'est pas coutume, les Kényans semblent bien avoir boudé l'épreuve ... Hé hé, il y a peut-être moyen d'accrocher un podium cette année ...

 

Une fusée d'artifice donne le signal, c'est parti !

 

Ca part vite ... Et là, après 500 mètres de course, le drame ... Ca grimpe ! Mais pas un faux plat montant, une vilaine côte, raide, qui casse les jambes ! Des marches !

 

Pas étonnant que les Kényans aient boudé ce semi ... Une drôle d'idée qu'on eue là les organisateurs ... Comment voulez-vous faire un chrono dans ces conditions ...

 

On traverse un château (la mairie de Boulogne, sans doute), et ça redescend dans la ville ... La foule est en liesse ...

 

Et là, alors que je m'attends à retrouver les quais de Seine ... l'incompréhension totale ... nous voici en forêt (le Bois de Boulogne, sans doute) ... dans la boue ... et le noir ...

 

Je m'adresse solennellement aux organisateurs : les quelques flambeaux disposés par ci par là au bord du chemin étaient très largement insuffisants ... ON N'Y VOYAIT RIEN !!!

 

La boue, la nuit ... ça monte, ça descend ...

 

Heureusement, de sympathiques Boulonnais sont là pour encourager et aiguiller les malheureux athlètes qui se sont retrouvés - comme moi et malgré eux - dans cette galère ...

 

Les kilomètres passent ... Dans l'obscurité, j'ai du louper le ravitaillement du 5ème kilomètre ... ainsi que celui du 10ème ... Je finis par rattraper des gens étranges qui font du ski de fond ... sans ski au pied ... Il est vrai que la neige est plutôt rare (il ne manquerait plus que ça).

 

Nous rejoignons enfin le centre-ville, nous refaisons la grande montée jusqu'à la mairie, et redescendons. Il reste quatre kilomètres à parcourir (mon GPS indique 17km) ... et sans que je m'y attende le moins du monde, je franchis la ligne d'arrivée. Bon. J'ai du prendre un raccourci sans m'en rendre compte lorsque je courais à tâtons dans la forêt ... Tant pis, ils n'avaient qu'à mieux éclairer le parcours ! 

 

Epilogue :

 

Un grand merci aux orgnisateurs et aux nombreux bénévoles qui font du Trail des Flambeaux un incontournable de la fin de saison.

 

Tout le monde avait l'air heureux d'être là : un signe qui ne trompe pas !

 

J'ai aimé : la chaleur et l'ambiance du gymnase, le parcours varié, mi-trail mi-route, l'organisation sans faille.

 

Je conseille particulièrement cette course à tous ceux et celles qui préparent la Saintélyon : l'occasion idéale pour s'habituer aux conditions de course de nuit ... et à tous les autres qui veulent se dégourdir les pattes un samedi soir de novembre.

 

A faire et à refaire !

 

 

 

 

 

3 commentaires

Commentaire de bubulle posté le 17-11-2013 à 21:39:32

Excellent angle d'attaque pour un CR pas banal ! Bravo !

Commentaire de Gwendalito posté le 17-11-2013 à 22:37:02

Très bon CR ! Je me disais aussi qu'il était temps que les services de la voirie de Boulogne fassent quelque chose, l'asphalte n'était pas bien lisse ! ;-)

Commentaire de Running-Addict posté le 18-11-2013 à 13:49:44

Énorme! J'adore le manière de raconter cette course! Bravo!
Je ne sais pas ce qui se passait à partir du 5,4ème kilomètres puisque j'ai tourné à gauche quand tu es parti à droite!

En tous cas j'ai adoré le 10!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran