Récit de la course : Trail des Sept Hameaux - 27 km 2013, par nicou2000

L'auteur : nicou2000

La course : Trail des Sept Hameaux - 27 km

Date : 20/10/2013

Lieu : Magny Les Hameaux (Yvelines)

Affichage : 634 vues

Distance : 27km

Matos : running asics

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail des sept hameaux

7h00 : arrivée au stade Jacques Anquetil de Magny les hameaux… Bon je me suis donné de la marge, car le départ est à 9h00 et du coup je suis le premier… Je croise 2 collègues de travail qui sont bénévoles sur cette course, et retourne me garer à l’hotel de ville, lieu de départ.

J’en profite pour finir ma nuit dans la voiture et c’est vers 8h30 que j’émerge pour aller m’échauffer un peu.

La météo n’est pas extraordinaire : il a plu toute la nuit et il crachine encore un peu ce matin… Au moins il fait plutôt bon pour la saison (environ 15°C).

Quelques petits tours de quartier et je me place sur la ligne de départ en écoutant les conseils de l’organisateur : En bref, ça glisse ça glisse et ça glisse… Ok compris… ça tombe bien, j’avais décidé de prendre mes vieilles running toutes lisses…

9h00 pile : le départ est donné et très vite on rentre dans la forêt : je suis parti assez vite car j’ai entendu qu’il y avait une descente pour commencer et j’ai peur de me retrouver coincé dans les bouchons… Le parcours est effectivement bien boueux, avec pas mal de petites côtes caractéristiques de la chevreuse (courte mais très pentue, donc bien casse-pattes…). Je trouve un petit groupe à mon rythme, que je trouve assez soutenu… Bon il faut dire que c’est mon premier vrai trail depuis 3 ans et que les dernières courses sur bitume ne m’ont pas trop entraîné aux changements de rythmes…

J’ai décidé de faire la course complètement à la sensation (pas de montre, pas de cardio, même pas de musique, mais ça c’est parce que j’ai oublié mes écouteurs…) : le physique répond bien, pas de douleurs particulières.

Nous arrivons à l’abbaye de Port Royal des Champs à 10h, soit 10km/h pour la première heure, ce qui me semble être plutôt satisfaisant, vu les conditions… Le parcours nous fait passer à l'intérieur du domaine, ce qui est plutôt sympa car je n'avais jamais eu l'occasion d'y aller...

On aborde une partie assez technique avec des singles assez tordus, toujours dans la forêt, plutôt sympa, et les km filent vite car nous arrivons déjà au ravito du km 17 : ça tombe bien, j’avais un peu faim et comme je n’avais rien emporté sur moi, je m’arrête quelques minutes pour picorer !

Je suis donc bien requinqué quand je repars, d’autant que le soleil fait son apparition pour la première fois depuis le début ! La troisième partie est assez plate sur le début et mes mollets commencent à me faire souffrir… vivement une montée ! Bon  il n’a pas fallu attendre trop longtemps pour être servi… mais les cuisses tiennent bien le choc… Par contre une sensation de fatigue générale se fait également sentir… Je sens le rythme un peu diminuer, donc je m’accroche comme je peux… Je me fais doubler par une demoiselle qui s’avérera être la première féminine : j’essaie de la suivre, mais c’est de plus en plus dur…

On arrive finalement à la dernière montée, puis les 500 derniers mètres plats et j’arrive quand même à lancer mon petit sprint traditionnel avant la ligne d’arrivée !

Bilan : mal aux jambes du fait d’une préparation limitée, mais un résultat très positif : 2h46 et une 73ème place sur 484.

Un parcours magnifique très bien balisé, avec des bénévoles toujours le sourire aux lèvres malgré la météo !

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran