Récit de la course : La Sans Raison - 30 km 2013, par nicou2000

L'auteur : nicou2000

La course : La Sans Raison - 30 km

Date : 10/11/2013

Lieu : Velizy Villacoublay (Yvelines)

Affichage : 900 vues

Distance : 31km

Matos : running asics
camelbag avec poche à eau 1L

Objectif : Se défoncer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

encore de la boue...

Cette course portait bien son nom, car c’est un peu au hasard de mes recherches sur les calendriers de trail de cette fin d’année que je m’y inscris, seulement une semaine avant le départ.

J’aurais préféré augmenter un peu plus la distance, mais je ne vais pas faire le difficile car les courses ne sont pas légions en cette période, surtout en région parisienne.

De plus, je connais et apprécie bien la forêt de Meudon, même si ce sera ma première course officielle sur ses sentiers…

Le parcours semble relativement peu technique (31 km et 580m D+/D-), mais je me méfie des petits raidillons et surtout des conditions météo… En effet, il a plu toute la nuit et il bruine encore un peu quand je me gare à Vélizy, à proximité du stade d’athlétisme où se tient le départ .

Malgré la jeunesse de la course (2ème édition), l’organisation semble très bien rodée ! Plusieurs courses au programme, un 30 km, un 15 km et des mini trails pour les plus jeunes et plus de 700 inscrits au total.

Nous sommes environ 250 au départ du 30 km, dont le départ est donné à 9h par monsieur le maire en personne ! Les premiers km sont très roulants et je pars vite. Mon objectif est d’essayer de tester mes limites de vitesse (puisque je ne peux pas courir plus longtemps, je vais essayer de courir plus vite) et j’enchaîne donc les 4-5 premiers km à un bon rythme de 12-13 km/h sur des sentiers boueux mais sans plus et surtout plats. Les difficultés commencent vers le 5ème km et sont concentrées sur la première moitié de course. Le rythme baisse, mais les montées restent raisonnables (on peut courir tout le temps, malgré la boue) et les descentes agréables… Il ne pleut pas et la température est d’environ 7°C, ce qui rend les conditions de course plutôt sympathiques ! 

Un panneau nous indique le km 7,5 passé en 37 min et le km 10 en 52 minutes, ce qui confirme une allure toujours assez soutenue… J’ai de bonnes sensations dans les jambes, mais suis presque frustré que les montées soient si courtes, car je coince un peu quand il faut courir vite sur le plat… Malgré un choix assez risqué d’avoir opté pour des running plutôt typées bitume, je me débrouille plutôt pas mal en descente et arrive même à doubler !

 

Les km s’enchaînent, le 15ème passé en 1h22 et le gros du dénivelé est derrière nous. Nous croisons quand même un nombre important de promeneurs en tout genre malgré la météo... comme quoi cette forêt à toujours autant de succès! Quelques km de plat et là une grosse averse se met à tomber vers le 20ème km… Brrrr, la pluie glacée, c’est bien ça refroidit les jambes, mais aussi tout le reste… Bon j’avais pris mes précautions et avais mis mes quelques objets à risque dans une pochette imperméable, mais en quelques minutes je suis détrempé… En plus, il se met grêler… Aie… mais ça fait mal en plus !! Pas besoin de ça, j’ai déjà les mollets qui me rappellent que je devrais m’entraîner plus pour assumer mes ambitions…

On continue donc, mais le rythme en pâtit en peu… Le soleil revient vers le 25ème passé en 2h16 et le moral revient avec ! Je relance donc en remontant doucement la file des coureurs situés en fin de peloton du parcours du 15km que nous avons rejoint. L’arrivée dans le stade se fait à grand bruit de tambours de bénévoles forts sympathiques et motivés ! Je coupe la ligne en 2h47 avec quand même les mollets en feu… mais je suis vite récompensé par une soupe de chou fleur délicieuse et un sandwich à l’abondance qui est vite avalé !

Au final, une belle course dans une belle forêt pour une cause très noble (association Laurette Fugain contre la Leucémie).

Je souligne encore une fois le dynamisme et la gentillesse des bénévoles qui ont bravé la météo pour nous rendre la course la plus agréable possible !

Un bilan personnel satisfaisant avec une moyenne de course supérieure à 11km/h et une 51ème place sur un trail certes pas extrêmement technique, mais avec des conditions de terrain assez pénalisantes.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran