Récit de la course : La Gi, J'y Monte - 15 km 2013, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : La Gi, J'y Monte - 15 km

Date : 28/9/2013

Lieu : Cormaranche En Bugey (Ain)

Affichage : 636 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Gibus à la Gi j'y monte.

Gibus à la Gi j'y monte.


Où il est, où il est ?

Le vainqueur de l’UTMB est là, mais où ?

 

Un jeune parle avec Yannick Chichoux et d’autres.

Mais, c’est lui.

Il a l’air tout jeune, on dirait un gamin.

Pousse toi c’est à nous de courir !

 

Ba non c’est bien le vainqueur de ces 160 kilomètres mythique autour du mont blanc.

Il est né dans le coin et est le parrain de cette nouvelle épreuve de montagne dans le calendrier déjà bien chargé du département de l’Ain.

 

63 participants pour ces 15 kms avec 500 m de D+, plus de 150 avec la course jeune et celles des enfants.

Je connais pas mal de monde.

Nous sommes 5 du club. A part Yannick, il y a Stephen, Serge et Eric un nouveau.

 

Le départ est donné dans ce chemin montant.


Bernard et Gérard sont derrière le peloton.

 

Avant le haut, Christine Catin me rattrape.

La bifurcation est sèche et nous rentrons dans le dur.

 

Tout le monde marche.

Je suis Thierry et Christine.

Nous sommes sur un super chemin et nous nous démarquons tous les 3.

 

Ce parcours emprunte les crêtes de Gigimont d’où le nom de la course : la gi j’y monte.

J’accroche toujours mes deux collègues.

La descente du 3° kilo est terrible. Les genoux se plient, les chevilles se tordent.

 

Ensuite le large chemin en faux plat descendant en virages, nous fais revenir sur Stephen qui est parti vite.

Nous sommes cinq et je résiste à partir vers l’avant. Soyons sage, restons avec Christine et les autres.

Le ravito du 5° est vite pris de ma part et après un petit coucou à Cathy Ardito, j’enquille la foulée de Christine lâchant les autres. Ils recolleront ensuite après la montée.

 

Nous sommes sur la route dans une descente qui me prend le bide.

Stephen m’interroge du regard. Je préfère ralentir un peu.

Je recolle au p’tit groupe.

 

Nous sommes au km8 environ et je dis aux autres que la montée n’est pas loin. En effet après un bref ravito de nouveau nous montons sèchement en compagnie de David.

 

Nous alternons tous les quatre la tête du peloton en trottinant ou marchant en appuyant sur les cuisses.

Christine a l’air plus balèze. Stephen craque, Thierry est plus loin encore. David me dit d’accrocher Christine car c’est un bon poisson pilote.

 

Nous nous relayons derrière elle mais David lâche à son tour.

 

Je me retrouve seul avec Christine et nous abordons la terrible montée finale du Golet Marmier. A peu près un kilomètre de marche forcée.

 

Nous repartons en trottinant avant le final de la butte.

Cela redescend secos et je fais gaffe aux cailloux et racines.

 

Vas-y si tu veux me dit Christine.

Non non je reste avec toi pour ces 3 derniers kilos.

 

Finalement nous voyons l’arrivée assez vite car le parcours ne fait que 13 et quelques.

La fin est un parcours de cross avec ses méandres de rubalise.

Nous passons le pont et remontons, coupant la main dans la main l’arrivée en 1h18’54.

 

Les autres arrivent peu de temps après.

Dans l’aire d’arrivée Xavier Thévenard accueille les concurrents. Génial.

 

Le ravito est à la hauteur de l’évènement.

Nous refaisons le match avec Serge et Jean Michel qui a fait la marche avec son épouse.

Une petite bière avant la remise des récompenses puis Xav signe pleins d’autographes.

 

Je repars de la ferme Guichard, haut lieu de ski de fond (la fin de la bleue de La Praille, pour ceux qui connaissent).

Vraiment une belle épreuve qui est née ici malgré un parcours pas facile.


6 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 14-10-2013 à 09:20:38

Xavier et Gibus, sur la même cours ! que des stars, quel plateau !

Commentaire de Gibus posté le 25-10-2013 à 09:54:31

T'as vu un peu comme j'me la pète ?

Commentaire de Teten posté le 14-10-2013 à 19:46:20

Craqué dans la montée par manque de saucisson. Très bonne course en effet.

Commentaire de Gibus posté le 25-10-2013 à 09:55:19

Oui il a craqué car il n'était pas coupé en tranches. Faut pas grand chose pour casser le moral d'un coureur.

Commentaire de lulu posté le 14-10-2013 à 23:01:36

Bravo Gibus en esperant qu'une course est enfin du succès sur le plateau !

Commentaire de Gibus posté le 25-10-2013 à 09:56:22

C'est un effet une très bonne formule que ce p'tit trail
Je pense que de bouche à oreille à trails celui ci va grandir en participants

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran