Récit de la course : La Course des Terrils - La Sauvage 2013, par Galaté57

L'auteur : Galaté57

La course : La Course des Terrils - La Sauvage

Date : 29/9/2013

Lieu : Raismes (Nord)

Affichage : 1169 vues

Distance : 9km

Matos : Baggy Kapteren/TS Kapteren/Chaussettes Kapteren strap/XT4

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La courses des Terrils : les allumés

WEEK END à RAISMES

15h00 :Retour à Raismes, par manque de signalétique, je tourne un peu avant d'arriver sur le site de départ, j'ouvre la portière et c'est RENAUD qui m'accueille..

Retrait du dossard rapide, les bénévoles sont à pied d'oeuvre et avec beaucoup d'humour en plus,

16H00 : Passage obligatoire par le stand Kalenji, j'ai le plaisir de croiser toute l'équipe 2013 du Kalenji Club, Samuel, Jill et Nicolas + Vendeur Hénin en plein conseil clientèle,

 

17H00 : Retrouvailles avec Stéfouille et Allyx, 10 mois déjà et c'est toujours un plaisir de voir sa joie. Plein de choses à nous raconter

18H00 : La crème déjeuner tombe bien pour ne pas succomber aux stands de Churros ou frites proposés sur place, le tout bercé par BREL – FERRAT – BACHELET, je craque pour une promo sur un carton de 5kg de nounours en guimauve....

19H00 : il est temps de se préparer, l'équipement pour LES ALLUMES sera : TS Kapteren/short baggy Kapteren/chaussettes Kapteren strap/XT4/frontale HL Quechua, gants cycliste. J'ai oublié les manchettes, Allyx m'en prête une paire. + appareil Nikon COOLPIX pour immortaliser cette nuit.

Ma voiture, juste garée derrière le mur du site et nous servira de vestiaire pour aujourd'hui et demain. Comme des gosses, nous nous appliquons mutuellement nos tatoos Kalenji dans le cou, cette soirée est sous le signe du bonheur. L'équipe Kalenji se prépare elle aussi, chaque membre a une tenue complète Kalenji by night, Avant le départ un petit tour de chauffe s'impose dans le parc.

20H00 : la nuit tombe, de nombreux participants sont encore coincés dans des bouchons, le départ est retardé, c'est ça la rançon du succès, Il fait bon, la pluie ne s'est pas invitée, l'esprit est à la fête, cela ne fera que prolonger ce moment magique, juste une petite angoisse avec la CW300 qui a du mal à capter, mais après plusieurs démarrages c'est OK.

20H20 : départ par vague successive, la cohue crainte à l'entrée des bois n'aura pas lieu, une foule enthousiaste est postée tout du long, c'est vraiment magique, Après 2km le premier terril se présente, instant spécial, sans décerner le sommet, nous sommes tous à quatre pattes pour nous hisser, les gants préconisés par Stéfouille étaient une sage initiative, la personne devant moi a des difficultés à se stabiliser, les cailloux roulent, il faut patienter, impossible de se déporter !!!
  
Ouf le sommet est atteint, j'ai perdu de vue Stéfouille et Allyx, un arrêt photo s'impose après cet épisode, La descente se fait sereinement, le sol est sec, les XT4 assurent un maintien parfait, je double de nombreux participants peut à l'aise dans ces conditions nocturnes. Pas de bousculade, l'esprit reste bon enfant, personne ne joue le chrono, de nombreux orchestres se sont installés au milieux des terrils et jouent en pleine nuit !!! Des bénévoles sont sur le bord avec des lampes pour signaler les difficultés, nous passeront tous la ligne d'arrivée !!!

Superbe passage auprès de la tour avec un jeu de son et lumière féerique, je reste étonné par la foule présente qui nous encourage. Le deuxième terril se présente au 4ème kilomètre, la montée est moins technique, arrêt sur la hauteur, le bassin du Nord est à nos pied.

  

Il reste 5km, que du plat, mais les pavés appellent à la prudence, demain la Sauvage est au programme. Les pluies de la semaine précédente ont peu marqué les sols, quelques flaques et passage boueux qui ne présentent aucune difficultés. La foule reste dense, les enfants tendent les mains pour les claquer, on est porté par cette émulation,

Passage de la flamme rouge, un petit pont, une heure après le départ me revoilà, le château s'est habillé de ses plus belles couleurs, un sprint dans la dernière ligne droite, la foule est encore plus nombreuse, danse et rire sont les consignes de cette course, les bandes sonores de STAR WAR et du SEIGNEUR DES ANNEAUX nous transportent, jamais connu un arrivée aussi enjouée, c'est l'accueil du Nord. Stéfouille et Allyx m'attendent, on se congratule, c'est la liesse, oublié toutes les fatigues des semaines précédentes et même rhume qui m... depuis jeudi.
 

Vendeur Hénin a tenu ses promesses, le logo Kalenji illumine les arbres, le signe de ralliement de cette nuit.

22H00 Mais il est temps de quitter cette fête, demain la Sauvage nous attend, la fatigue aidant fait même voir à certaine un serpent dans l'herbe ….
 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran