Récit de la course : Le Tour de Tolerme - 10 km 2013, par patcastelnau

L'auteur : patcastelnau

La course : Le Tour de Tolerme - 10 km

Date : 18/8/2013

Lieu : Senaillac Latronquiere (Lot)

Affichage : 146 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 tours de chauffe !

Chaud, chaud au pays des châtaignes ! Si les matinées précédentes avaient été pour le moins frisquettes, le soleil et la chaleur étaient bien au rendez-vous de cette nouvelle éditions si chères aux coureurs et organisateurs de Saint-Maurice. Si les clubs locaux de Saint-Céré,  Cahors et autres Gigouzac étaient largement représentés, beaucoup d'"estrangers" sûrement en vacances étaient aussi de la fête, dont une étonnante délégation belge de Namur. Pour ma part, 4ème participation estivale : la chaleur voulait que je m'inscrive sur le 5, mais au diable l'avarice et le manque de condition physique, je cochai 10 kms au dernier moment. Le départ des marcheurs précéda de peu le nôtre et nous voilà donc lancés dans le sous-bois pour un premier kilomètre pas trop compliqué. Ensuite, la partie du barrage et une petite côte nous amenait vers le 2, et le souffle se fit pour moi plus haché. Heureusement, le ravito salvateur du 2.5 s'annonçait avec les encouragements des Gentils Bénévoles. Puis ensuite le grand découvert entre le 3 et le 4.5 et une longue prairie que je connais par coeur, mais qui me parut alors interminable. Mais là encore, le deuxième ravito venait à point, excellement situé. Il ne me restait plus qu'à terminer le tour et la côte d'arrivée me fut relativement fatale, l'envie de marcher me prit alors, puis celle d'abandonner. Je basculai tel un zombie pour un deuxième tour effectué mi-marche mi-course avec des sensations de tous ordres. Heureusement, ma femme, ma fille.... et mon chien m'attendaient au km9. Je pris le dernier en laisse (faisant un peu fi du règlement) et terminait en une sorte de canitrail avec les dernières forces qui me restaient. Total : un bon coup de chaleur vite évacué par la gentille dames de la Sécurité Civile, qui me raffraichit sur la ligne d'arrivée. Place alors à l'après course, l'apéro, les résultats dans une ambiance sympatique. A l'an prochain, mais sûrement pour le 5....

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran