Récit de la course : Le Challenge Daniel Antoine 2013, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Le Challenge Daniel Antoine

Date : 28/7/2013

Lieu : Massignieu De Rives (Ain)

Affichage : 715 vues

Distance : 9.4km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Marty McFly au lac du Lit au Roi

 




Et oui Mesdames Madesmoiselles Messieurs on se demande où l’on est aujourd’hui ! Retour vers le futur !! Ce « Challenge Daniel Antoine », personne ne m’en a parlé, il n’y a pas de site ouaibe, et non c’est une de mes collègues qui m’en a parlé en juin dernier, une petite course de 9.363 kms (oui, c’est précis !) à Massignieu-de-Rives, organisée par l’Amicale des Pompiers locale depuis... les années 1990 ! Le BouK tient ses engagements, et le voici en route…

Et ça démarre bien ! Je traverse Massignieu-de-Rives, et… Il n’y a RIEN !!! Petit sms à Lauriane, et finalement en voyant les voitures partir à 8h50 plein nord je me dis qu’il doit s’agir de coureurs… Et j’ai juste puisque 4-5 kilomètres plus loin nous voici au Lieu-Dit « Les Mures », joli cadre façon base de loisirs avec un beau petit lac !

Il y a eu la fête ici hier soir… Et ça va recommencer ce soir ! Mais pour l’heure direction les inscriptions, 8 €uros c’est bien du tarif façon course à saucisson ! Je regarde le parcours sur la carte IGN imprimée format A3, bon, c’est pas bien compréhensible, si ce n’est qu’il y a un tour de lac puis un tour dans les terres.

Pas de têtes connues du BouK, hormis le copain de Lauriane Quentin, et son pote Damien.

Tout le monde se place au départ (environ 80 coureurs) et GOOOOOO

Boum, virage sur la gauche pour une mise en bouche en faux-plat montant avant de redescendre diection la pointe ouest du lac ! Tout va bien pour moi, j’ai mon petit rythme…


KM1

On passe sur le pont, et sur notre droite on aperçoit le peloton des 5 qui mènent la course ! La vache ! Le record datant de 1996 va-t-il tomber ?

Même tactique que d’habitude, j’essaie au train de rester au contact, jusqu’au KM2…


KM2

Après avoir déposé deux jeunes partis surement trop fort, mon explosion est inéluctable ! Oui, KM2, j’explose. Pffff, d’autant que sans ma montre je n’ai aucun repère, et le fait de voir la marque « km2 » me détruit le moral. Ca va être long…


KM3

Et surtout, la course est démoralisante ! Ce bitume qui fait mal aux tendons et aux cuisses, et le pire : des lignes droites façons semi Grenoble-Vizille, c’est atroce. Je dois me traîner à un pénible 10-11 km/h, ça me remonte par paquet (sauf les deux jeunes), y compris… Quentin qui me dépasse pour sa première course (comme quoi, le lendemain d’une cuite…), suivi par Damien qui, un peu plus costaud que l’autre imposteur, semble peiner. Néanmoins ils me lâchent au train…


KM4

Ouf, ravito (le premier de 3 ou 4 ravitos !), on a atteint le bout du lac, s’ensuit à nouveau une terrible ligne droite. Et cette fois ce sont des anciens ou des calibres férus de la piste qui me passent, grrrr


KM5

Ravito de nouveau, Lauriane et ses amies sont là, et surtout (surprise), alors que tout à l’heure Quentin semblait filer et avait creusé sur Damien, il n’est pas loin devant ! Et après 5 kms de plat on attaque 4 kilomètres différents avec côtes et relances.


KM6

La voilà la première côte. Ouf, ça passe pour moi, tandis que j’en vois marcher ! Non mais allo ! Encore un ravito et on repart sur notre gauche : un vétéran est à portée, juste avant Quentin. Je fais l’effort, mais me rabats un peu tôt sur lui « hé il y a de la place » me fait-il, oups, je m’excuse platement et reste carrément sur l’autre côté de la route, #Bouk-bien-désolé


KM7

Enfin je fais la jonction avec Quentin ! « Imposteur » lui fais-je ! Il est en roue libre, je profite du é-nième ravito pour l’éviter et filer, bien m’en a pris j’ai du large même s’ils sont 4 derrière. Je fais la jonction avec le père du 2ème de la course, et prie intérieurement pour qu’il m’emmène à l’arrivée


KM8

Etrange avec mon papy-coureur, la descente me permet de revenir mais dès qu’on est sur du plat il trace ! Un vrai, lui ! Ouf, il reste une côte, mais il prend la tête quand même. A mi-côte j’essaie de fournir l’effort, il s’accroche. Et surprise, en haut de la côte on s’aperçoit qu’il reste ENCORE un coup de cul sur notre droite ! Un tour de pâté de maison en final !


KM9

Terrible ce dernier kil, le fameux fils, second de la course est avec nous et coach son père ! On lâche rien ! Tellement qu’on reprend un dernier qui à 20m du sommet lâche un « putaaaain » !!! Et la bascule ! Ca sent mauvais pour p’tit bouk, le père et son fils me passe, le coureur de Belley derrière est juste derrière, sauf qu’il ne reste que 400m, allez, le BouK déploie sa foulée façon finish-à-saucisson et… Ca passe puisque derrière ça ne prend pas la roue !

J’en termine donc 45ème en 43’45 mais que ce fut difficile, oui oui ! Deux courses en une avec ce plat déprimant du départ pour ensuite aborder une véritable course à sauciflard !


La suite est assez sympa, on rend son dossard pour qu’il resserve en 2014, on a son t-shirt coton blanc et un bon pour la buvette, bien sympatoche ce dimanche matin !!!



JEU : trouver la honte du sport sur cette photo


 

7 commentaires

Commentaire de samontetro posté le 29-07-2013 à 16:15:46

Alors ça c'est pas du jeu d'aller faire des courses secrètes ! Mais t'as foutu quoi la veille à Méaudre pour remettre le couvert dès le lendemain ?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 29-07-2013 à 16:17:52

Je te confirme Mister Hoka que c'est la course la plus "secrète" qui soit !
Bon, j'ai payé Méaudre dès le 2ème kilomètre où j'ai explosé !
Atroces ces lignes droites... Jusqu'à ce que le parcours soit plus vallonné, ouf !

Commentaire de le_kéké posté le 30-07-2013 à 16:55:12

Une course inconnu, rien dans kikourou, et pourtant le bouk est là à se ridiculiser. L'avantage on peut comparer le résultat avec personne de connu contrairement à la veille c'est déjà ça.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 30-07-2013 à 17:32:10

Au secours !!!
Le compte kikourou.net du kéké a été piraté par l ignoble le terrible hacker

Commentaire de l ignoble posté le 02-08-2013 à 11:43:49

je boufferais bien un bon cul, moi

Commentaire de richard192 posté le 25-08-2013 à 22:22:31

Je parie pour celui qui lève la main!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-08-2013 à 22:23:30

Gagnéééééééééééééééééééééééééééééééééééééé top fort Richard ! :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran