Récit de la course : Trail Crêtes et Cimes 2013, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Trail Crêtes et Cimes

Date : 14/7/2013

Lieu : Col du Keuzweg (Bas-Rhin)

Affichage : 707 vues

Distance : 17km

Objectif : Se défoncer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail Crêtes et Cimes


CRETES ET CIMES




Une date bien choisie, une météo idéale, un cadre agréable, un parcours accessible, des formules ludiques (duo, sprint, montée infernale),une ambiance festive, une équipe d'organisation efficace .... Avec 500 participants au départ de la jolie Villa Mathis, la première édition du Trail Cretes et Cimes aura connu une trés belle réussite.

 





Olivier Comau nous avait promis un parcours exigeant. Avec 17 km et 850 D+, on a pas été déçu. Hormis les deux premiers kilométres roulant qui permettent d'étirer le peloton, il n'y a pas de moment de répit. Le premier raidard, terrible, oblige pratiquement tout le monde à la marche, mains sur les cuisses et souffle court. Arrivés en haut de la Chaume des Veaux, on enchaine sur de jolis sentiers, entre forêts et prairies fraichement fauchées, avec un déboulé tout schuss sur l'aire de départ des parapentes du Pelage ... Les cuisses sont en feu, mais la vue est extraordinaire sur tout le Val de Villé.

On relance sur une montée plus régulière pour rejoindre assez rapidement le Col de la Charbonnière, ou est placé le ravitaillement. Grosse ambiance à cet endroit, ou à lieu le relais des équipes duo et ou les supporters sont nombreux. On se croirait presque à la Schlucht le jour des Crêtes ...

On poursuit par un excellent single qui nous fait plonger jusqu'au départ de la montée infernale ... Un chrono spécifique est pris sur cette rampe énorme, d'environ 1 km, avec des cordes au début, qui nous ramène jusqu'à la Charbonnière pour le second ravito. Nous sommes à peine au douzième kilométre, l'heure de course est largement dépassé, on croise encore des coureurs en sens inverse. 

Nous enchainons sur un chemin plus roulant jusqu'au sommet du Champ du Feu. C'est là que je connais là un petit moment d'euphorie, les jambes tournent toutes seules alors que beaucoup commencent à piocher. C'est sacrément bonnard, je rattrape pas mal de monde et je me fais un vrai gros plaisir sur la dernière descente que je connais bien pour y randonner souvent.

Le scratch est remporté par Remy Grodidier, encore un Vttiste, en 1h16'53"; Emmanuelle Ziegler remporte l'épreuve chez les féminines en 1h30'52", avec une superbe 26ème place scratch.
Je termine en 1h37'40'', 52ème au scratch et 4ème V2 ... un dernier galop qui me satisfait pleinement et des sensations qui me donnent un moral d'enfer pour le Beaufortain ... Yapuka bien se reposer avant Samedi prochain.

SCRATCH



L'aprés course trés ensoleillé est particulièrement agréable sur les terrasses et les pelouses de la Villa Mathis, ou le ravito est particulièrement soigné. 

Voilà encore une trés belle organisation, promise à un bel avenir. Bravo et merci à toute l'équipe du COTOC !!!!















 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran