Récit de la course : Trail des 5 Moulins - 50 km 2013, par a_nne

L'auteur : a_nne

La course : Trail des 5 Moulins - 50 km

Date : 6/7/2013

Lieu : Mondeville (Essonne)

Affichage : 721 vues

Distance : 50km

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

L'été était bien là cette année... aux Moulins...

Il me fallait une sortie longue en ce début juillet pour ma course de fin de mois (6000D).
Pas trop de partant au niveau du club, c’est donc juste avec Philippe que nous nous alignons sur le Trail des Moulins à Mondeville (91).
Départ à 13h ce samedi 6 juillet, et ce qu’on attendait depuis 1 ou 2 mois est enfin arrivé : le soleil !!! Il fait chaud, chaud chaud... 2 distances au programme, 25 et 50 km, le choix se fait au ravitaillement du 13ème km.


Plus de 350 personnes sont inscrites, et le départ est donné : Philippe décide de m’accompagner aujourd’hui, je donne donc le rythme au début, et part tranquillement.
Pour commencer, 3 km de faux plats descendants en plein cagnard dans les herbes hautes : nous savons que nous allons souffrir sur le retour lors de cette portion...aie aie aie !
Ensuite quelques passages agréables en forêt, le terrain est vraiment sec, pas de problème de ce coté là au moins. Je bois pas mal, assez je pense...les 10 premiers km se font quasiment en 1h, nous avons un bon rythme mais je ne suis pas essoufflée, tout va bien. Je demande à Fil de se positionner juste devant comme ca cela me donne le rythme, c’est pas mal du tout.
Le ravitaillement du 13ème arrive, nous prenons à droite vers le panneau indiquant les 50 km : beaucoup de coureurs se tournent vers la gauche...un choix prémédité par certains, mais sans doute aussi quelques uns ‘réchauffé’ par le soleil ont décidé de bifurquer !
On m’annonce première féminine ! Mais la 2ème est 50 m derrière
Je ne me mets pas la pression surtout, car ce serait le meilleur moyen de se cramer...je gère ma course et on verra bien.
Quelques passages en foret à nouveau, ou la 2ème me passe finalement. Nous allons nous suivre ainsi jusqu’au 26ème km où elle me lâchera définitivement. C’est à cet endroit qu’un point d’eau a été rajouté, et il n’est pas de trop croyez moi ! J’ai vraiment l’impression par moment d’étouffer et d’être dans un four...on n’a pas été trop habitué ces derniers temps, alors il faut s’acclimater...
Un habitant nous fait plaisir en nous arrosant avec son jet d’eau, c’est bien agréable !
Tout va bien jusqu’au 30ème environ, et puis tout va se dérégler...je commence à avoir vraiment mal au ventre, quelques soucis de rythme cardiaque qui nous ont bien fait peur, et puis tout à coup des crampes aux mollets qui me ralentissent...je n’ai pas du assez boire, pourtant il me semblait bien faire ce qu’il fallait : je bois donc de plus en plus et les crampes s’amenuisent puis reviennent,...quelques massages de Philippe m’aideront à tenir ainsi jusqu’à l’arrivée : 7/8 km vraiment difficile à ce moment là, vraiment de mauvaises sensations...
Et puis petit à petit cela revient, les maux de ventre disparaissent, les crampes ne sont pas loin mais se font discrètes, avec l’aide de Fil je reprends un bon rythme de marche dans les montées, et une course régulière sur le reste.
Nous n’allons quasiment plus nous arrêter, et les 4 derniers km tant redoutés arrivent : 4 km sous le soleil, au milieu des herbes, dur dur, mais je me cale derrière Philippe et arrive à ne pas lâcher l’affaire ! Ayé, la ligne est en vue, on entend le speaker, et je passe avec Philippe en 6h06 en 2ème position féminine, 1ère V1.
Vraiment une course très dure de part la météo, le terrain en lui même n’était pas trop difficile finalement, c’est la chaleur qui m’a achevée...

Quelques mots écahngés avec Caro au départ, en cours de route et puis à l'arrivée, sympa !

Une bonne boisson bien fraiche, un podium qui fait bien plaisir, et nous repartons, nous sommes attendus pour diner dans les Yvelines...

2 commentaires

Commentaire de ejouvin posté le 07-07-2013 à 22:51:44

Les années se suivent et ne se ressemblent pas... En 2012, c'était sous de gros orages que la course avait eu lieu.

J'ose même pas imaginé comment le faux plat montant du retour a du être difficile. Bravo pour ta course et ce bien joli podium, dans un parcours somme toute difficile.

Bonne préparation pour la 6000D

Commentaire de gdraid posté le 08-07-2013 à 11:41:18

Merci Ann_e pour ton récit sympa d'une course des Moulins chaque année réussie, en compagnie avant pendant et après courses, de bénévoles aussi gentils qu'efficaces.
Et que dire de notre super ami Caro, si présente, pour tirer les coureurs du sable de certaines difficiles pentes, pour tirer des photos que nous verrons peut-être ...
JC

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran